Mag Cinéma – Hors Champ – 6 au 12 Déc

Résumé :

    • Joseph-Gordon Levitt interprétant un Bruce Willis jeune dans un film de Science-Fiction
    • Dossier sur le rachat de LucasArt par Disney et les rumeurs sur le prochain Star Wars
    • Un grand acteur méconnaissable dans le rôle d’un mythe de l’histoire du cinéma
    • Un point sur la carrière de Daniel Radcliffe et l’après Harry Potter
    • Les Golden Globes rendront hommage à Jodie Foster
    • L’identité du méchant du prochain Spiderman
    • Le directeur de la photographie de Christopher Nolan s’apprête à réaliser son premier film avec deux gros noms au casting



[toggle title= »Cette semaine dans le 7ème art » state= »close » ]
Les Plus Attendus

Looper :La nouvelle référence en matière de Science-Fiction ?

[dropcap]D[/dropcap]es critiques unanimes, un duo de choc (Joseph-Gordon Levitt/Bruce Willis), un scénario à en faire pâlir Christopher Nolan et son Inception…Looper se révèle comme étant la véritable surprise de la rentrée.
Les premiers échos outre-Atlantique reflètent une réception critique extrêmement positive (92% sur le site Rotten Tomatoes http://www.rottentomatoes.com/).

Les débuts de Rian Johnson nous rappellent beaucoup le cas de Christopher Nolan, jeune réalisateur issu du cinéma indépendant américain qui réalise les films qu’il veut tout en composant un minimum avec les exigences du système. Tout aussi ambitieux et soucieux, il s’attèle à la production de projets éclectiques en y donnant le meilleur de lui même.
Dans mes films, je m’occupe à la fois du scénario et de la réalisation. A l’arrivée, je passe quatre ans sur un projet. Lorsque je finis un film, je suis vidé et je ne peux plus voir mon précédent long métrage en peinture. Je dois impérativement tourner la page et me diriger vers une nouvelle direction. Il faut fuir à tout prix la paresse, la perte des illusions. Il faut éviter de reposer sur ses acquis ou, pire, réaliser des films que le public et la critique veulent à tout prix voir au lieu de réaliser ce qui vous tient à cœur.
De la même façon que Inception, Looper transporte les spectateurs au gré des innervations d’un énorme cerveau, et fonctionne comme un monde de réseaux et de connexions secrètes plein de replis et de boucles, mis en valeur par un montage provoquant des images de nature indéfinissable.

L’histoire se déroule dans un futur proche où la mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les Loopers) les éliminent.
Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec vingt ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

Vous aurez l’occasion de voir un Joseph Gordon-Levitt totalement métamorphosé à coup de maquillage et de prothèses pour ressembler un maximum à sa version adulte qu’il est censé devenir dans le futur incarnée par Bruce Willis.

Ovationné par la critique américaine, Looper remplit parfaitement ses objectifs. Rian Johnson a une belle carrière qui se profile devant lui.

[divider]
Projet :
Star Wars : Disney rachète Lucasfilm et annonce la mise en chantier d’un nouveau film !


[dropcap]L[/dropcap]’annonce de la vente de Lucasfilm à Disney (pour 4 milliards de dollars) a surpris tout le monde.
Si George Lucas a souvent répété qu’il souhaitait prendre sa retraite et ne plus réaliser aucun Star Wars, il restait tout de même à la tête d’un empire et son choix a étonné des millions de fans dans le monde. Pourtant, au fil des semaines, on a appris qu’il avait en tête depuis quelques mois déjà de revendre son studio et un article de Seeking Alpha (un site spécialisé dans la finance) va même plus loin en supposant que c’est sans doute à cause de raisons économiques qu’un accord a été si vite trouvé entre Lucasfilm et Disney.
L’article explique que le réalisateur aurait choisi de vendre son studio avant les élections présidentielles américaines, car en cas de réélection, Obama promettait d’augmenter une taxe qui concerne directement la vente de Lucasfilm.
Quand on sait que Lucas disait en 2005 : « Je ne laisserai personne d’autre diriger les épisodes VII, VIII et IX. C’est la fin, je ne veux pas que d’autres personnes fassent d’autres épisodes de Star Wars. Il y a d’autres possibilités, des livres, mais des films, des longs-métrages, non. C’est quelque chose qui m’appartient »
Faut croire que l’intégrité à ses limites.

Quel avenir pour la saga ?
Il semblerait que Disney soit en train de développer un plan similaire à celui de Marvel pour la saga intergalactique.
En plus d’une nouvelle trilogie en projet, des spin-off centré sur des personnages cultes seraient dans la ligne de mire du studio, afin d’étendre encore plus l’univers de la saga.
Une stratégie qui a déjà donné ses fruits avec Avengers. Divers films consacrés à différents personnages qui prépareront le terrain pour un seul et unique film. Peut être que c’est ce qu’ils prévoient de faire avant l’Episode VII.

Quel scénariste et quel réalisateur pour l’Episode VII ?

On sait déjà que le scénariste oscarisé de Little Miss Sunshine et de Toy Story 3 et qui a officié sur le prochain Hunger Games, Michael Arndt, a été recruté pour en rédiger le scénario sous la caution de George Lucas et la supervision de Kathleen Kennedy, devenue le mois dernier la patronne de LucasFilm.
Et qui dit Kathleen Kennedy, dit forcément Steven Spielberg vu qu’elle en est la productrice attitrée.
Mais si jamais vous pensez à lui pour réaliser cet épisode, Spielby vous répond déjà : « Non non, ce n’est pas mon genre. C’est le genre de mon meilleur ami George ». {Access Hollywood}
Mais il n’est pas le seul à refuser catégoriquement l’idée de la réalisation d’un tel film. On les comprend, faut vraiment être kamikaze pour se lancer dans une entreprise aussi casse-gueule.
Zack Snyder (Watchmen/300/Sucker Punch) s’est lui aussi fendu d’une déclaration dans LA Times : « Je ne pense pas être intéressé. Je suis un grand fanatique de Star Wars. Je pense seulement que faire les épisodes 7, 8 et 9 est juste une pente glissante ».
Même déclaration du côté de J.J. Abrams (Lost/Super 8/Star Trek) qui pense que tourner une telle trilogie serait un véritable fardeau.
La palme de la déclaration brute de décoffrage revient toutefois à Quentin Tarantino : « Je m’en fous totalement. Surtout si c’est Disney qui le fait. Je ne suis pas intéressé par la version Simon West de Star Wars » confie t-il à Entertainment Weekly. En voilà un qui ne devrait pas recevoir le scénario de Michael Arndt…

La rumeur voudrait que ce soit Matthew Vaughn (X-Men First Class/Kick-Ass) qui aurait été contacté.
Lors de l’avant-première britannique de Seven Psychopaths, Jason Flemyng a répondu à quelques questions sur la saga à HeyUGuys : « On a fait neuf films ensemble avec Matt, alors je suis sûr qu’il m’appellera pour Star Wars. » Une déclaration suivie de regards fuyants, de grimaces et de rires, lorsque Flemyng se rend compte qu’il vient de confirmer que Vaughn a bien été approché pour mettre en scène Star Wars VII…

Du côté des acteurs, certaines rumeurs annoncent également le retour de Harrison Ford Et Samuel L. Jackson, totalement emballé par l’idée qu’il y ait davantage de Star Wars, a exprimé son entière envie de reprendre son rôle.
[divider]
Bande Annonce :
Hitchcock : Anthony Hopkins totalement métamorphosé !

[dropcap]L[/dropcap]’acteur campe le maître du suspense dans le film Hitchcock qui raconte le tournage de Psychose, un des films les plus cultes de l’histoire du cinéma.
Anthony Hopkins, très ému confie au Figaro : « C’est le rôle le plus complexe qu’il m’ait été donné de jouer depuis longtemps et aussi le plus intéressant. Dans ce film, je trouve le parcours d’Alfred Hitchcock émouvant. J’ignore pourquoi au fond, mais je ne me suis jamais senti aussi vulnérable. Quand on a été acteur longtemps, on finit par gagner une certaine confiance en soi. Je crois qu’il est bon, de temps en temps, d’être un peu ébranlé et moins sûr de soi… J’étais terriblement anxieux le premier jour du tournage et ça m’arrive encore. Il y a toujours l’angoisse taraudante de ne pas atteindre la note juste à chaque fois. Cela exige constamment une énorme dose d’énergie mais je suis très heureux du défi. Car c’est un privilège de faire partie de la distribution de ce film. » (Après une pause, soudain les larmes aux yeux.)

Sur cette photo officielle, l’actrice Scarlett Johansson recrée la terrifiante scène de la douche. Scarlett, 27 ans, y joue Janet Leigh, dont le personnage Marion Crane est célèbre pour avoir été poignardé à mort dans le motel Bates.
La bande annonce promet une reconstitution bien léchée et informative sur le making of d’un des plus grands films de l’histoire, mais c’est surtout la perspective de voir à l’écran l’affrontement entre les deux monstres du cinéma que sont Sir Anthony et Dame Helen Mirren qui nous paraît le plus excitant. Sa femme Alma, campé par cette dernière, joue une influence déterminante dans le processus créatif et dans le travail du cinéaste.
Le film compte aussi comme acteurs : James D’Arcy, Jessica Biel, Danny Huston et Toni Collette.

Ce premier long métrage fiction de Sacha Gervasi, scénariste du Terminal de Steven Spielberg et réalisateur du documentaire Anvil ! Sur le heavy métal canadien, détaille avec brio les luttes et les problèmes endurés par le réalisateur britannique Alfred Hitchcock alors qu’il tournait ce chef d’œuvre en 1960 pour seulement 800.000 £.

[divider]
Stars
Daniel Radcliffe: tenterait-il de décoller son étiquette de sorcier à lunettes ?


[dropcap]E[/dropcap]nternainment Weekly vient de publier une première photo de Daniel Radcliffe affublée de ses cornes sur le front. Avec cette révélation, l’acteur a commencé aussi à dévoiler son ressenti sur le tournage, qui vient de commencer, dans le même magazine. « C’est très différent de tout ce que j’ai pu faire avant. Le rôle est vraiment profond car le personnage vit un vrai changement, une sorte d’horrible transformation en démon. C’est excitant ! »

Même si la saga a marqué sa jeune carrière d’une trace indélébile, Harry Potter paraît désormais loin derrière lui. C’est ce que semble vouloir signifier l’acteur au fur et à mesure que ses projets de films sont annoncés. Après le sombre The Woman in Black, les projets se multiplient et ne se ressemblent pas : Amoureux désenchanté de Zoe Kazan dans The F word, écrivain homosexuel de la beat generation dans Kill your darlings, et à présent homme à cornes dans Horns d’Alexandre Aja (The Hills have eyes/Piranha 3D/Mirrors), un croisement étrange entre Fight Club et Black Swan d’après le réalisateur.
De quoi mettre la barre très haute.

Mais Daniel Radcliffe ne compte pas s’en arrêter là. Le jeune acteur ne cesse d’entreprendre les approches pour se confronter à des rôles risqués et délicats. C’est ainsi qu’il vient de contacter la Fox afin de jouer dans Frankenstein que devrait réaliser Paul McGuigan (Sherlock). L’acteur voudrait absolument le rôle de la créature.
Ecrit par le scénariste de Chronicle, le long métrage serait abordé sous l’angle de la science-fiction et la célèbre créature serait très sale et habillée avec de vieux vêtements de clowns.
Est-ce un moyen pour lui de montrer à la terre entière qu’il a grandi ? Il se pourrait bien que oui.

[divider]
Evènement :
Golden Globe : Jodie Foster recevra un prix pour l’ensemble de sa carrière

[dropcap]L[/dropcap]a grande actrice américaine Jodie Foster a été choisie pour recevoir le Cecil B. DeMille lors de la 70ème cérémonie des Golden Globes qui se tiendra le 13 Janvier Prochain.
Ce prestigieux prix récompense chaque année les grands noms du cinéma en leur rendant hommage et en saluant l’ensemble de leur carrière artistique.
L’an dernier c’était Morgan Freeman qui l’avait reçu.
Depuis 1952, de grands noms se sont vu attribué cette distinction à travers les décennies : Charlton Heston, Judy Garland, Martin Scorsese…Mais Jodie sera la plus jeune personnalité de l’histoire à recevoir un tel honneur. Il faut dire qu’elle a commencé bien jeune dans le milieu.


On se souvient encore de son personnage de prostituée dans Taxi Driver en compagnie de Robert De Niro, qui lui a valu sa première nomination aux Oscars à l’âge de 12 ans ! Ou de la jeune femme violée qui défend son cas dans Les Accusés en 1988, ou encore de Clarice Starling, surement le rôle plus marquant de sa carrière, dans Le Silence des Agneaux face au terrifiant Hannibal Lecter campé par Sir Anthony Hopkins en 1990. Deux rôles qui lui ont valu la consécration avec 2 Golden Globes et 2 Oscars de la meilleure actrice.
Tout au long de sa carrière elle s’est illustrée dans des films où elle crevait l’écran : Nell, Panic Room, Un long dimanche de fiançailles, Flight Plan, A Vif, Inside Man, jusqu’au récent film de Roman Polanski Carnage…Même quand elle avait que de petits seconds rôles, ses apparitions étaient incroyablement captivantes.
Mais Jodie Foster n’est pas seulement actrice, elle est aussi réalisatrice.
Sorti l’année dernière, son film Le Complexe du Castor avec Mel Gibson montrait qu’elle était tout aussi capable de nous impressionner en étant à la fois devant et derrière la caméra.

Elle sera à l’affiche en 2013 dans le film d’anticipation Elysium réalisé par Neil Blomkamp (District 9) aux côtés de Matt Damon.

[divider]
Casting :
The Amazing Spiderman 2 : Jamie Foxx en méchant !

[dropcap]J[/dropcap]amie Foxx incarnera un méchant dans The Amazing Spiderman 2 et pas n’importe lequel. Un bad guy surnommé Electro.
Le magazine Variety a annoncé que Jamie Foxx a été casté pour tenir ce rôle de méchant bien connu des fans de Spider-Man, également présenté sous le nom de Maxwell Dillon. Sa particularité c’est d’être capable de maîtriser et de produire l’électricité.
Jamie Foxx a même évoqué cette info sur Twitter en affirmant que le costume d’Electro lui allait bien !

[divider]
Collaboration: Transcendance : Depp et Bale réunis chez le Chef opérateur de Nolan
[dropcap]L[/dropcap]es Fans de Christopher Nolan le connaissent certainement. Il se nomme Wally Pfilster.
Il a travaillé sur tous ses films. Il a même remporté un Oscar pour la photographie d’Inception.
Pfister s’apprête maintenant a réalisé son premier long métrage en tant que réalisateur. Et tout ce qu’on peut dire c’est qu’il a l’intention de mettre le paquet.
Après avoir contacté Johnny Depp pour le premier rôle, Pfilster aurait jeté son dévolu sur Christian Bale.
Encore un gros nom qui entre dans le danse donc….mais pas seulement, on nous dit que d’autres noms figurent au casting : Christoph Waltz (Inglourious Basterds), Noomi Rapace (Prometheus), Tobey Maguire (Spiderman) ou encore James McAvoy (X-Men First Class).

Produit par Christopher Nolan et centré sur un homme aspiré par un programme informatique, Transcendance serait un film de science fiction dans la même lignée que 2001, Tron ou encore…Inception.
Il faudrait maintenant que Christian Bale puisse trouver de la place sur son agenda très chargé afin de pouvoir participer à ce film dont le tournage débutera courant 2013.

[divider][/toggle]

[tabs type= »horizontal »][tabs_head][tab_title]Hell Boy[/tab_title][tab_title]Bridesmaids[/tab_title][tab_title]Veronica Guerin[/tab_title][tab_title]Enter the void[/tab_title][tab_title]The Shock Doctrine[/tab_title][/tabs_head][tab]


A partir de 10 ans
Réalisé par : Guillermo Del Toro (Hell Boy II, Pan’s Labyrinth, Blade 2, L’Echine du Diable, Cronos)

Avec : Ron Perlman, John Hurt, Selma Blair, Rupert Evans…

genre :Fantastique/Aventure/Action

nationalité : américain

[toggle title= »Lire le Synopsis » state= »close » ]Né dans les flammes de l’enfer, le démon Hellboy est transporté sur Terre lors d’une sombre cérémonie célébrée par les nazis, désireux d’utiliser les forces infernales à des fins de conquête. Sauvé par le docteur Broom, Hellboy est alors élevé pour combattre les forces du Mal. Armé, possédant un bras droit en pierre, il fait équipe avec le télépathe Abe Sapien et Liz Sherman, capable de contrôler le feu…[/toggle] [toggle title= »Découvrez la Bande Annonce » state= »close » ][/toggle]

La critique

Avec Hellboy, le cinéaste Guillermo Del Toro confirme avec bonheur la réussite de Blade 2, son précédent film. Del Toro réussi à donner une relative profondeur à cet improbable héros et fait se rencontrer la bande dessinée et une forme de romantisme sombre, dénué de pathétique.

Le Monde
Anecdote: La séquence d’ouverture, se déroulant en 1944, a été tournée durant trois semaines sous une pluie battante, par moins 30 degrés !

[/tab][tab]

Réalisé par : Paul Feig (Weeds, The Office US)

avec : Kristen Wiig, Rose Byrne, Maya Rudolph, Melissa McCarthy, Jon Hamm, Matt Lucas…

Genre :Comédie

Nationalité : américain

[toggle title= »Lire le Synopsis » state= »close » ]Annie a la poisse. Son fiancé l’a quittée et son nouvel amant est un goujat. Lillian, sa meilleure amie, file quant à elle le parfait amour. Lorsqu’elle lui annonce son futur mariage, Annie oublie ses soucis pour se consacrer à son rôle de témoin et transformer les préparatifs en un moment magique et privilégié. Mais c’est sans compter sur les autres amies de Lillian, l’insatiable et athlétique dragueuse Megan, la candide Becca,l’ex-beauté Rita et l’ultra-snob Helen… toutes incontrôlables et décidées à donner de la voix pour imposer leurs choix dans l’organisation de l’enterrement de vie de jeune fille. Débute alors une délirante aventure…!
[/toggle] [toggle title= »Découvrez la Bande Annonce » state= »close » ][/toggle]

La critique :

Quelles que soient les qualités du scénario, il ne suffit pas à expliquer l’extraordinaire réussite de cette comédie. L’actrice Kirsten Wiig donne sa pleine mesure dans une série de solos inouïs qui confèrent au film sa tonalité si particulière, étonnante alliance d’outrance et de grâce, où le burlesque emprunte aussi bien au registre scatologique qu’à une féerie un peu lunaire, digne de certains comiques de l’ère du muet.

Le Monde
prix/nominations: Nomination à l’Oscar du meilleur scénario original et à l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour Melissa McCarthy.
[/tab][tab]

Réalisé par : Joel Schumacher (Phone Game, The Number 23, The Phantom of the Opera)

avec : Cate Blanchett, Ciaran Hinds, Gerard McSorley, Colin Farell…

Genre : Drame/Thriller/Biopic

Nationalité :américain, irlandais, britannique

Prix/nominations : Nomination au Golden Globe de la meilleure actrice dans un rôle dramatique pour Cate Blanchett.

[toggle title= »Lire le Synopsis » state= »close » ]Au milieu des années 90, Dublin est le terrain d’une guerre sans merci entre les barons de la drogue qui s’arrachent le contrôle de la ville. Leur plus farouche adversaire est Veronica Guerin, une courageuse journaliste qui dénonce leurs pratiques.
En révélant de nombreuses affaires et en révélant le nom des personnes impliquées, celle-ci met sa famille en danger. Ecartelée entre son angoisse de mère de famille et son sens du devoir professionnel, elle devient une héroïne nationale aimée et admirée du peuple irlandais.
Chaque tentative d’assassinat à son égard ajoute à sa légende… jusqu’à sa mort en 1996. Son décès provoquera une révision brutale des lois de son pays et conduira à l’arrestation des plus grands criminels.
[/toggle] [toggle title= »Découvrez la Bande Annonce » state= »close » ][/toggle]

La critique :

Joel Schumacher frappe fort, droit au coeur avec ce récit qui s’inspire d’une histoire vraie, (…) Cate Blanchett est remarquable de justesse sous les traits de cette femme hors du commun qui a rompu la loi du silence. Avec son sang.

Le Figaroscope
[/tab][tab]
Interdit aux moins de 16 ans
Réalisé par : Gaspar Noé (Irréversible, Seul contre tous)

avec : Nathaniel Brown, Paz de la Huerta, Cyril Roy, Olly Alexander…

Genre :Drame/Fantastique

Nationalité :français, canadien, italien, allemand

Prix/nominations : Présenté en compétition au festival de Cannes 2009

[toggle title= »Lire le Synopsis » state= »close » ]Oscar et sa sœur Linda habitent depuis peu à Tokyo. Oscar survit de petits deals de drogue alors que Linda est stripteaseuse dans une boite de nuit. Un soir, lors d’une descente de police, Oscar est touché par une balle. Tandis qu’il agonise, son esprit, fidèle à la promesse faite à sa sœur de ne jamais l’abandonner, refuse de quitter le monde des vivants. Son esprit erre alors dans la ville et ses visions deviennent de plus en plus chaotiques et cauchemardesques. Passé, présent et futur se mélangent dans un maelstrom hallucinatoire.
[/toggle] [toggle title= »Découvrez la Bande Annonce » state= »close » ][/toggle]

La critique :

Ses incroyables envolées de caméra dans les ciels nippons, qui passent entre les murs d’immeubles high-tech et de bouges sordides pour capter la désespérance de coïts frénétiques, transcendent l’exercice de style.

Première
[/tab][tab]

Réalisé par : Michael Winterbottom & Mat Whitecross (The Road to Guantanamo)

avec : Naomi Klein

Genre :Documentaire

Nationalité : britannique

Prix/nominations : Projeté au Festival de Berlin et de San Sebastian en 2009, ainsi qu’ à Sundance en 2010.

[toggle title= »Lire le Synopsis » state= »close » ]En 2007, Naomi Klein publiait La Stratégie du choc.
Un traumatisme collectif, une guerre, un coup d’état, une catastrophe naturelle, une attaque terroriste plongent chaque individu dans un état de choc. Après le choc, nous redevenons des enfants, désormais plus enclins à suivre les leaders qui prétendent nous protéger. S’il est une personne à avoir compris très tôt ce phénomène, c’est Milton Friedman, Prix Nobel d’économie en 1976.
Friedman, soutenant l’ultralibéralisme, conseilla aux hommes politiques d’imposer immédiatement après une crise des réformes économiques douloureuses avant que les gens n’aient eu le temps de se ressaisir. Il qualifiait cette méthode de traitement de choc.
Naomi Klein la qualifie de « stratégie du choc ».
En utilisant de nombreuses images d’archives, Michael Winterbottom et Mat Whitecross démontrent la puissance du texte de Naomi Klein et la nécessité de résister.
[/toggle] [toggle title= »Découvrez la Bande Annonce » state= »close » ][/toggle]

La critique :

Un percutant dossier à charge contre un monde décrit comme la proie d’une économie cynique et meurtrière.

Le Journal du Dimanche
[/tab][/tabs]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *