Mag cinéma – Hors Champ Du 17 Janvier au 23 Janvier

Résumé :

L’Odyssée de Pi : Une utilisation de la 3D digne d’Avatar !                   Hors-Champ-Miniature-support-(1)

– The Deep Blue Sea : L’Incandescente Rachel Weisz dans un film de passion raffiné

Only God Forgives : Les premières images du nouveau film du réalisateur de Drive !

– Sin City 2 : Une fois n’est pas coutume une distribution phénoménale vous attend !

Dexter : Deux nouveaux personnages viendront mettre des bâtons dans les roues du serial-killer pour cette possible dernière saison.

– Med Memories : Ouverture d’un festival international inédit en Tunisie.

David R. Ellis : Mort du réalisateur des Serpents dans l’avion.

ATTENTION Très bonne nouvelle :
Nous tenons de source sûre que The Hobbit de Peter Jackson, le prequel du Seigneur des Anneaux et le dernier Tarantino Django Unchained vont sortir très prochainement dans les salles tunisiennes.
La date de sortie reste encore à déterminer. Mais en tous cas, évitez de gâcher votre plaisir en regardant un des deux films sur Internet disponibles dans  une qualité médiocre. Vous allez bientôt pouvoir les savourer sur grand écran.

Hebdo News new-01

[toggle title= »Cette semaine dans le 7ème ART » state= »close » ]

Les Plus Attendus : L’Odyssée de Pi : Une utilisation de la 3D digne d’Avatar !

Dernier pari fou d’Hollywood, L’Odyssée de Pi est un film d’auteur qui jouit d’un budget équivalent à celui d’un blockbuster.

120 millions de dollars de budget, un acteur principal indien inconnu (Suraj Sharma) et un cinéaste inapropprié… A une époque qui préfère parier sur les remakes, les suites ou les adaptations (de comics ou de bestsellers), L’Odyssée de Pi apparaît comme un bug, une anomalie du système. « C’est le plus gros pari de ma carrière », expliquait au LA Times Elisabeth Gabler, la productrice de la 20th Century Fox. Et si les critiques américaines sont unanimes, si James Cameron parle du film comme d’une révolution de l’ère du cinéma numérique.
Ce n’était pas gagné pour Ang Lee qui s’attaquait là à un best-seller réputé inadaptable. Il faut savoir que les droits de ce best-seller avaient été achetés depuis 2003, des pointures comme Alfonso Cuaron, Jean-Pierre Jeunet ou M. Night Shyamalan s’y sont cassés les dents, le roman était donc réputé inadaptable.
Le film a suscité 170 réécritures de script. C’est le nombre que révèle le scénariste David Magee (auteur du script de Neverland, le biopic de l’auteur de Peter Pan avec Johnny Depp)
Le sujet : Après un naufrage, un jeune indien erre sur un canot de sauvetage pendant 227 jours en compagnie d’un tigre du Bengale… Effectivement, après avoir tourné, entre autres, une adaptation de Jane Austen (Raisons et Sentiments) un film de kung-fu (Tigre et Dragon), un film de super-héros (Hulk) ou encore un film de cow-boys gays (Le Secret de Brokeback Mountain), Ang Lee a réussi un tour de force visuel et narratif.
Le cinéaste taïwanais a visiblement relevé le défi dans les grandes largeurs tout en réinventant l’utilisation de la 3D. Présenté au New York Film Festival, L’Odyssée de Pi a a coupé le souffle de la critique américaine. Comparé à James Cameron pour Avatar et à Martin Scorsese pour Hugo Cabret (les deux réalisateurs qui ont su le mieux maitrisé la 3D)..
Avec L’Odyssée de Pi, Ang Lee réalise « une production en 3D d’une exceptionnelle beauté » pour le Hollywood Reporter, « Une merveille visuelle » pour The Playlist.
Le tigre, personnage principal du film avec lequel le héros se trouve coincé sur une barque, « n’est qu’une des nombreuses merveilles visuelles de L’Odyssée de Pi » estime Variety. Ang Lee voulait faire de la 3D bien avant la sortie d’Avatar. Son objectif sur Pi était simple : il s’agissait de casser l’écran, de briser les limites pour faire rentrer les spectateurs dans le film. Il s’est très vite demandé comment cette technologie pouvait changer le langage cinéma. Car filmer en 3D suppose de filmer différemment. D’un point de vue technique, ce qui marche en 2D ne fonctionne pas forcément en relief. Pas de géant vers l’avant donc ! Surtout que le film est classé dans le top 3 2012 de Barack Obama.
Une véritable aventure épique et un chef d’oeuvre visuel qui met les effets spéciaux au service d’une histoire humaine et spirituelle.

[divider]

Dans Les Bacs : The Deep Blue Sea : L’Incandescente Rachel Weisz dans un film de passion raffiné

The Deep Blue Sea, le film qui a valu à Madame James Bond (Rachel Weisz étant mariée à Daniel Craig) un nombre conséquent de nominations dans une multitude de cérémonies prestigieuses, notamment le New York Film Critics Circle Awards 2012 de la meilleure actrice, est sorti récemment en DVD.

L’occasion pour vous de vous rattrapper et de découvrir un film qui sort des sentiers battus par sa remarquable complexité. D’une exigence folle qui vient prouver une conscience cinématographique rarement vue cette année. Réalisé par Terrence Davies, considéré comme l’un des plus importants esthètes cinématographiques du paysage européen actuel, le film donne encore une fois (après The Fountain, The Constant Gardener et Agora) l’occasion pour Rachel Weisz d’exploser et de crever l’écran. Elle incarne Lady Hester Collyer, une femme d’une trentaine d’années, mariée à un magistrat titré qui a l’âge d’être son père. Quand on la découvre, elle prépare minutieusement son suicide dans une chambre minable d’un immeuble du nord de Londres.
Hester a commis en fait le péché d’adultère, cédant aux avances de Freddie (Tom Hiddleston vu dans Midnight In Paris, War Horse, Thor et Avengers), un jeune oisif qui connut son heure de gloire dix ans plus tôt, pilote de Spitfire pendant la bataille d’Angleterre.
On vous laisse savourer la bande-annonce de ce long métrage doté d’une grande force plastique et intellectuelle.

[divider]

Teaser :  Only God Forgives : Les premières images du nouveau film du réalisateur de Drive !

Le réalisateur danois Nicolas Winding Refn (Drive/la trilogie Pusher/Bronson/Valhalla Rising) qui s’est fait un nom chez les cinéphiles pour sa représentation d’un monde spectaculairement violent et à la noirceur immodérée, revient avec une nouvelle œuvre qui en promet toujours plus.

Only God Forgives racontera l’histoire d’un anglais installé à Bangkok, qui dirige, avec son frère un club de boxe thaï qui est en réalité un lieu consacré au trafic de drogue à destination de Londres. Quand le frère est assassiné, leur mère arrive de Londres pour chercher le corps. Elle est elle-même à la tête d’une puissante organisation criminelle et a l’habitude d’obtenir exactement ce qu’elle veut.

Elle va régler ses comptes, à travers un parcours sanglant où se mêlent rage, trahison et vengeance, qui mènera à une ultime confrontation ou une possibilité de rédemption « L’art est un acte de violence. Je m’intéresse aux extrêmes, un mélange de poésie et de violence. » nous confie Winding Refn, ce qui révèle en lui une volonté de sonder toutes les facettes de l’être humain en choisissant d’en explorer les sombres recoins.
Pour cette occasion, le réalisateur fait une seconde fois équipe avec la coqueluche d’Hollywood Ryan Gosling (Drive/Les Marches du Pouvoir/Crazy, Stupid, Love/Blue Valentine), et choisit de collaborer pour la première fois avec l’actrice franco-britannique Kristin Scott Thomas (Le Patient Anglais/Nowhere Boy/Ne le Dis à Personne/Il y’a longtemps que Je t’aime), un choix pour le moins original pour le rôle de la mère vengeuse.

[divider]

Casting : Sin City 2 : Une fois n’est pas coutume une distribution phénoménale vous attend !

On l’attendait depuis 8 ans, la suite du film culte qui avait fait office de véritable révolution graphique à l’époque s’apprête finalement à sortir cet automne 2013. Hommage atypique au film noir, le second volet du bébé de Robert Rodriguez et de Frank Miller, Sin City : A Dame To Kill For va encore vous en mettre plein la vue ! En effet, le compère de Quentin Tarantino, Robert Rodriguez, a confié dans une interview accordée à MTV qu’il allait pousser son choc visuel encore plus loin en y impliquant cette fois-ci la 3D et que l’usage de cette technologie allait complétement éblouir le public : « Nous jouons vraiment avec plein de choses parce que c’est un monde bidimensionnel et voir cette stylisation en 3D, ça va vous époustoufler. La 3D n’avait pas été utilisée de cette manière auparavant. »

Mais il ne compte pas s’en arrêter là. Pour ces nouvelles aventures, le réalisateur s’est effectivement encore une fois entouré d’un casting de folie. Malgré l’absence décevante de Johnny Depp et d’Angelina Jolie, longtemps pressentis pour figurer dans cette suite, le réalisateur arrive à assurer tout de même a nous surprendre malgré tout. Une distribution extraordinaire nous attend vu qu’un bon nombre de têtes connus vont avoir la chance de s’essayer à cet univers si particulier.
Le casting s’étoffe de plus en plus, la distribution s’agrandit. En plus des anciens qui rempilent, Mickey Rourke (Marv), Rosario Dawson (Gail), Bruce Willis (Artigan), Jessica Alba (Nancy), Michael Madsen (Bob) et Jaime King (Wendy/Goldie), de nouvelles recrues de tailles vont leur apparition : Josh Brolin (No Country For Old Men/Harvey Milk/Men in Black 3/Planet Terror), Joseph Gordon-Levitt (Mysterious Skin/Inception/The Dark Knight Rises/50-50/Looper), Dennis Haysbert ( Président David Palmer dans la série 24), Jamie Chung (Sucker Punch/Very Bad Trip 2), Juno Temple (Kaboom/The Dark Knight Rises/Mr. Nobody/Reviens-Moi/Killer Joe), Christopher Meloni (New York Unité Spéciale/True Bood), Danny Trejo (Machete/Spy Kids/Une Nuit en Enfer) et Ray Liotta (Les Affranchis/Killing Them Softly/Blow).
Dans cette suite de Sin City, Dwight (campé auparavant par Clive Owen et maintenant incarné par Josh Brolin) est traqué par la seule femme qu’il ait jamais aimée, Ava Lord ,et voit alors sa vie se transformer en un vrai enfer. Chronologiquement, cette histoire se déroule avant “Le Big Fat Kill” et explique comment Dwight a changé radicalement de visage.
Le personnage d’Ava Lord attend toujours d’être casté (les rumeurs ont longtemps annoncés que ce serait Angelina Jolie ou Rachel Weisz).
Le tournage est actuellement en cours au Texas avec un scénario qu’ils ont co-écrit avec William Monahan (Oscar du meilleur scénario adapté pour Les Infiltrés). Pour découvrir le résultat rendez-vous le 4 octobre 2013.

[divider]

Série : Dexter : Deux nouveaux personnages viendront mettre des bâtons dans les roues du serial-killer pour cette possible dernière saison.

Même si Showtime refuse toujours de confirmer pour l’instant si la saison 8 sera bel et bien la dernière fois où l’on pourra admirer les péripéties de notre psychopathe préféré, on sait déjà que deux nouveaux personnages récurrents feront leur entrée dans la série. Ils seront là évidemment pour lui compliquer encore plus la tâche. Surtout qu’on avait quitté Dexter et Debra complètement brisés et égarés.
Les rapports des Morgan promettent d’être à jamais métamorphosés après le terrible Season Final de la saison 7. Confronté à un chamboulement intérieur des plus intenses, Debra risque de ne plus jamais être la même. Les liens de sang renforcés et pourtant tant fragilisés à la fois, la relation de Debra avec son frère prend une tournure hautement destructrice. Non seulement pour sa carrière, mais aussi pour les fondements de toute sa moralité.
Ces deux nouveaux ennemis risqueraient-ils de devenir les obstacles de trop pour le lieutenant Morgan ? Une seule chose est certaine, c’est qu’ils risquent fortement de devenir de potentielles proies qui finiront par rejoindre les anciens cadavres du Gulf Stream.
Voici un rapide descriptif des personnages :
ATTENTION SPOILERS ! Le premier sera le Docteur Evelyn Vogel, une neuropsychiatre cinquantenaire, intelligente et intraitable, spécialisée dans le profiling. Elle assiste régulièrement la police et la justice. Réussira-t-elle à comprendre « le code d’Harry » et percer le secret de Dexter ? Le second lui Jacob Elroy, la quarantaine, sera quant à lui un ancien flic, charmant et très direct, qui a ouvert sa propre agence de détective. Batista va-t-il l’engager pour aider le Miami Metro à trouver le meurtrier de Laguerta. ? Debra va-t-elle se laisser séduire ? La production est d’ores et déjà en quête des acteurs pour les incarner. Il faudra patienter encore quelques semaines avant de découvrir leur identité et pour les voir en action.
A noter qu’une bonne nouvelle vous attend puisque la diffusion démarrera plus tôt que prévu cette année. En effet, la chaine câblée Showtime a décidé d’avancer la programmation de la huitième saison au dimanche 30 Juin 2013 et non à l’automne comme à l’accoutumée.

[divider]

National : Med Memories : Ouverture d’un festival international inédit en Tunisie.

L’ADAPT (association de la documentation audiovisuelle du patrimoine tunisien) organise pour la première fois en Tunisie et dans le monde arabe la tenue d’un festival international qui fera les louanges des héritages patrimoniaux et culturels méditerranées. Une fraicheur inédite donc, dans le paysage audiovisuel tunisien, qui bénéficiera du soutien du ministère de la culture et d’un partenariat avec l’agence de mise en valeur du patrimoine et de la promotion culturelle.
La première édition de Med Memories se déroulera cette année du 23 au 27 avril à Tunis. La compétition sera ouverte aux fictions et aux documentaires méditerranéens, courts et longs, concernant le patrimoine de la région, et plus particulièrement ses traditions et coutumes, thème choisi en l’occurrence pour cette année. Avis aux cinéastes !
Vous pouvez envoyer vos demandes de participation par e-mail (contact@adapt.org.tn) et adresser les DVD de vos films à l’association par voie postale ente le 22 Janvier et le 20 mars 2013.
A signaler que la date de production des films ne doit pas être antérieure aux deux dernières années. Et dans le cas où les films sont dans une langue autre que l’arabe et le français, ils doivent être sous-titrés dans l’une des deux langues. Med Memories découle d’un désir noble émanant de personnes qui visent à faire connaitre les fictions et les documentaires méditerranéens qui œuvrent pour la sauvegarde de la mémoire locale, régionale et universelle. Ce festival ambitionne de devenir, au fil des sessions, une référence sur le plan artistique, scientifique et culturel afin de soutenir les recherches historiques et civilisationnelles concernant le patrimoine matériel et immatériel et enrichir en même temps le paysage cinématographique et audiovisuel.
On leur souhaite bonne chance. En espérant que leur entreprise se verra couronner de succès et qu’elle servira de passerelle éducative entre les différentes cultures.
Cette ode à la découverte et à l’échange ne peut qu’être enthousiasmante.
Coordonnées de l’ADAPT : Centre culturel Hassan Zmerli, Bab Jdid, Tunis Téléphone : (+216)98.818.265
Pour en savoir plus sur le programme cliquez ici.

[divider]

Décès : David R. Ellis : Mort du réalisateur des Serpents dans l’avion.

Le réalisateur David R. Ellis à qui l’on doit les thrillers Destination Finale 2 (que beaucoup considèrent comme étant le meilleur), Cellular, Shark 3D et le film Des Serpents dans L’Avion, s’est éteint il y’a quelques semaines dans la nuit du Lundi 7 au Mardi 8 Janvier dans des circonstances encore inconnues.
Sa dépouille a été retrouvée dans sa chambre d’hôtel à Johannesbourg en Afrique du Sud, où il devait débuter le tournage de Kite (avec Samuel L. Jackson encore une fois en tant que premier rôle) qui allait être son prochain film si son destin n’avait pas pris ce sort funèbre.
Samuel L. Jackson, qui a tenu d’ailleurs à lui rendre hommage sur son compte twitter. (@SamuelLJackson): «So sad to hear of David R. Ellis passing! So talented, so kind, such a Good Friend. He’ll be missed. Gone too soon!» (En français: «Très triste d’entendre que David R. Ellis s’en est allé! Tellement talentueux, gentil, et un si bon ami. Il manquera. Parti trop tôt!»)

 

 

Un réalisateur qui faisait des films qui ne se prenaient pas au sérieux mais qui arrivait tout de même à nous fournir quelques excellents films pour passer d’agréables soirées entres potes en se marrant sans se prendre la tête. Destination Finale 2 et Des Serpents dans l’Avion (qui bénéficia d’un véritable buzz sur internet avant même sa sortie salles) figurant parmi les mémorables Séries B de ces dernières années. [/toggle]

top 5 new-01

[tabs type= »horizontal »][tabs_head][tab_title]- Carlito’s Way [/tab_title][tab_title]- The Descent[/tab_title][tab_title]There Will Be Blood[/tab_title][tab_title]- The End of The Affair [/tab_title][tab_title]- Azur et Asmar[/tab_title][/tabs_head][tab]- Carlito’s Way (L’Impasse)

Interdit aux moins de 12 ans

réalisé par : Brian De Palma (Scarface/Carrie/Mission Impossible/The Black Dahlia/Les Incorruptibles/Blow Out)
avec : Al Pacino, Sean Penn, Penelope Ann Miller, James Rebhorn, John Leguizamo, Luis Guzmàn, Viggo Mortensen
genre : Policier/Drame/Thriller
nationalité : américain
prix/nominations : 2 Nominations aux Golden Globes dans la catégorie des seconds rôles pour Sean Penn et Penelope Ann Miller.

La Critique : « Plus fascinant encore que le couple illusoire que Carlito esquisse avec Gail, la danseuse, le tandem qu’il forme avec Kleinfeld, l’avocat marron, fait des étincelles. Ce pantin veule (génial Sean Penn à moumoute) sera son homme fatal. Au final, virtuose glissade sur les marbres et les escalators de Grand Central Station, De Palma est au meilleur de son maniérisme hitchcockien.» – Télérama
[toggle title= »Lire le synopsis  » state= »close » ]

En 1975, à New York, Carlito Brigante, un ancien trafiquant de drogue, est libéré de prison grâce à David Kleinfeld, son avocat, qui a découvert plusieurs vices de forme dans la manière dont le procureur Bill Norwalk avait instruit le procès. Carlito est bien décidé à rentrer dans le droit chemin et, dès qu’il aura économisé assez d’argent, il compte se retirer aux Bahamas pour s’assurer une retraite paisible avec Gail, sa compagne danseuse dans une boîte de strip-tease. Mais le destin en décidera autrement. [/toggle]

[toggle title= »Regarder la bande d’annonce  » state= »close » ]

[/toggle]

[/tab][tab]

Interdit aux moins de 16 ans
réalisé par : Neil Marshall (Doomsday/Centurion/Game of Thrones : Saison 2 – Episode 09)
avec : Natalie Jackson Mendoza, Shauna Macdonald, Myanna Burung, Alex Reid
genre : Epouvante-horreur
nationalité : britannique
prix/nominations : Saturn Award du meilleur film d’horreur 2007
La critique : « Rarement film d’horreur aura à ce point maîtrisé un matériau si primitif, jouant de toutes les phobies possibles (noir, vide, claustrophobie) sans pour autant se charger de toutes les références qu’un tel film appelle. » – Chronic’art.com
[toggle title= »Lire le synopsis » state= »close » ]

En plein milieu du massif des Appalaches, six jeunes femmes se donnent rendez-vous pour une expédition spéléologique. Soudain, un éboulement bloque le chemin du retour. Alors qu’elles tentent de trouver une autre issue, elles réalisent qu’elles ne sont pas seules. Quelque chose est là, sous terre, avec elles… Quelque chose de terriblement dangereux décidé à les traquer une à une… [/toggle]

[toggle title= »Regarder la bande d’annonce  » state= »close » ]

[/toggle]

[/tab][tab]

 

réalisé par : Paul Thomas Anderson (Boogie Nights/Magnolia/Punch-Drunk Love/The Master)
avec : Daniel Day-Lewis, Paul Dano, Ciarán Hinds, Dillon Freasier, Kevin J. O’Connor…
genre : Drame
nationalité : américain
prix/nominations : Oscar du meilleur acteur (Daniel Day-Lewis) et de la meilleure photographie + 6 autres nominations aux Oscars.
Prix du meilleur acteur décerné aux BAFTA, aux Golden Globes et à la Screen Actors Guild. Ours d’argent du meilleur réalisateur et de la meilleure contribution artistique (pour le compositeur Jonny Greenwood, membre du groupe Radiohead) au Festival de Berlin.
La Critique : « Film cruel et magnifique. A 38 ans, le metteur en scène est le premier de sa génération à produire un de ces grands films qui jalonnent l’histoire du cinéma américain. » – Le Monde

[toggle title= »Lire le synopsis  » state= »close » ]
Lorsque Daniel Plainview entend parler d’une petite ville de Californie où l’on dit qu’un océan de pétrole coulerait littéralement du sol, il décide d’aller tenter sa chance et part avec son fils H.W. à Little Boston. Dans cet endroit perdu où chacun lutte pour survivre et où l’unique distraction est l’église animée par le charismatique prêtre Eli Sunday, Plainview et son fils voient le sort leur sourire. Même si le pétrole comble leurs attentes et fait leur fortune, plus rien ne sera comme avant : les tensions s’intensifient, les conflits éclatent et les valeurs humaines comme l’amour, l’espoir, le sens de la communauté, les croyances, l’ambition et même les liens entre père et fils sont mis en péril par la corruption, la trahison… Et le pétrole.[/toggle]

[toggle title= »Regarder la bande d’annonce  » state= »close » ]

[/toggle]

[/tab][tab]

– The End of The Affair (La Fin d’une liaison)

réalisé par : Neil Jordan (Entretien avec un vampire/The Borgias/The Brave One/Breakfast on Pluto/Michael Collins)
avec : Julianne Moore, Ralph Fiennes, Stephen Rea, Jason Isaacs, Ian Hart…
genre : Romance/Drame
nationalité : américain
prix/nominations : 2 nominations aux Oscars (meilleure actrice pour Julianne Moore et meilleure photographie) 4 nominations aux Golden Globes (meilleure film dramatique, meilleur réalisateur, meilleur actrice et meilleure musique)
La Critique : « Dès les premières images, la musique de Michael Nyman enveloppe la pellicule et nous envoie dans le royaume du tragique et du lyrique. La Fin d’une liaison est un film à fleur de peau, qui peut agacer les cyniques et les désabusés, mais ravira les romantiques désespérés.» – Cplanet.com

[toggle title= »Lire le synopsis  » state= »close » ]  Londres 1939. Sarah Miles, jeune femme fougueuse et passionnee, est prisonniere d’un mariage sterile avec Henry, un epoux riche mais qu’elle rejette. Au cours d’une fete, elle fait la connaissance de Maurice Bendrix, un romancier. C’est le coup de foudre. Apres quelques annees de cet amour illicite, un obus frappe la maison de Bendrix tandis que les deux amants sont ensemble. Pendant quelques minutes, Sarah croit Bendrix mort. Lorsqu’il reapparait quelques instants plus tard, Sarah, bouleversee, met brutalement fin a leur liaison sans un mot d’explication.[/toggle]

[toggle title= »Regarder la bande d’annonce  » state= »close » ]

[/toggle]

[/tab][tab]

A partir de 3 ans
réalisé par : Michel Ocelot (La saga des Kirikou/Les contes de la nuit)
avec : Cyril Mourali, Karim M’Rriba, Hiam Abbas, Patrick Timsit…
genre : Animation/Familial
nationalité : français, belge, espagnol, italien…
prix/nominations : Nomination au César de la meilleure musique pour Gabriel Yared. Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes 2006.
La Critique : « Les personnages évoluent, à tous les sens du terme, sur des décors d’une beauté sidérante. La langue arabe, non traduite, et la langue française se font écho tout au long avec la fluidité des sources. » – L’Humanité

[toggle title= »Lire le synopsis  » state= »close » ]
Synopsis : Il y a bien longtemps, deux enfants étaient bercés par la même femme. Azur, blond aux yeux bleus, fils du châtelain, et Asmar, brun aux yeux noirs, fils de la nourrice. Elevés comme deux frères, les enfants sont séparés brutalement. Mais Azur, marqué par la légende de la Fée des Djins que lui racontait sa nourrice, n’aura de cesse de la retrouver, au-delà des mers. Les deux frères de lait devenus grands partent chacun à la recherche de la Fée. Rivalisant d’audace, ils iront à la découverte de terres magiques, recelant autant de dangers que de merveilles…[/toggle]

[toggle title= »Regarder la bande d’annonce  » state= »close » ]

[/toggle]

[/tab][/tabs]

Agenda de la semaine-01

 

[toggle title= »Dans vos salles : (pour les plus audacieux)  » state= »close » ]

– Rétrospective Youssef Chahine à Ibn Khaldoune (du 5 au 26 Janvier)
Pour plus de détails : https://www.facebook.com/events/210353585770939/

– Vendredi 18 Janvier à 18H30
Projection Débat Maudit Soit le Phostate en présence du réalisateur Sami Tlili
Débat animé par Ikbal Zalila au Ciné Mad’art
[/toggle]
[toggle title= »Sur votre téléviseur : (pour les flemmards) » state= »close » ]

[one_half]
Mercredi 23 :
Kiss Kiss Bang Bang : MBC ACTION à 18h
The Lady : Canal + Décalé à 20h50
Il y’a longtemps que je t’aime : Arte à 20h50

Jeudi 24 :
Soirée Luc Besson (Léon suivi de Nikita) : 13ème Rue à 20h50
Punch-Drunk Love : MBC MAX à 19h
Cellular : MBC ACTION à 22h
L’avocat du diable : MBC 2 à 21H

Vendredi 25 :
Space jam : RTL9 à 20H50
Intouchables : Canal + Family à 22h55
Terminator Salvation : NBC ACTION à 22h

Samedi 26 :
Quantum of Solace : Panorama Action à 19h
Time Out : Canal + Cinéma à 22h20
Enemy At The Gates : MBC 2 à 23h
Shooter : MBC ACTION à 22h
[/one_half]

[one_half_last]

Dimanche 27 :
I-Robot : MBC ACTION à 22h
Danny The Dog : PANORAMA ACTION à 17H
Sherlock Holmes : PANORAMA ACTION à 21H
Shame : CANAL + CINEMA à 20H45
OCEAN’S ELEVEN : TF1 à 20H50

Lundi 28 :
Le Territoires des Loups : CANAL + CINEMA à 20H45
L’Empire des Sens : ARTE à 22H40
La Colline a des Yeux :  MBC 2 à 23h
Broken Flowers FOX MOVIES à 19H

Mardi 29 :
Million Dollar Baby : FOX MOVIES à 19H
Déja Vu :  FOX MOVIES à 21h
Rhum Express : CANAL + CINEMA à 20H45
Prédictions : PARIS PREMIERE à 20H40
Pulp Fiction : PARIS PREMIERE à 20H45
[/one_half_last]


[/toggle]

[box type= »shadow » ]

Le petit coin des Zoopolitains

Qui verrez-vous pour les rôles de Docteur Evelyn Vogel et de l’ancien flic Jacob Elroy dans la prochaine saison de Dexter ? Et selon vous quelle actrice de grande beauté irait bien pour le rôle de la famme fatale Ava Lord dans la suite de Sin City ? Laissez vos suggestions et commentaires. [/box]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *