Mag Théâtre & Spectacle – Ovation – du 17 JANVIER au 24 Janvier 2013

Ovation News-01

[toggle title= »Cherche Saadia Désespérément de Naoufel Azara » state= »close » ]

 

[dropcap]L[/dropcap]e 23 janvier 1846, Ahmed Bey a aboli l’esclavage, ainsi la Tunisie fut le premier pays arabe musulman et le deuxième dans le monde à avoir aboli l’esclavage.

En célébration de cet évènement mémorable, l’espace el teatro a programmé un troisième cycle de la pièce de théâtre « Cherche Saadia Désespérément » évoquant le thème de l’esclavage et du racisme en Tunisie et ailleurs, mise en scène de Naoufel Azara. On raconte qu’un roi africain a vu sa fille adorée Saadia, enlevée par des négriers.

Fou de douleur, il abandonne tout, royaume, famille, biens, et il part à sa recherche, errant là et ailleurs, dansant et chantant les chansons qu’elle aimait tant, avec l’espoir de la voir apparaître sur le son de sa voix et de sa musique. Sauf que dans cette pièce, on voit Saadia, à son tour partant à la recherche de son père en voyageant sur un navire français avec un nombre d’autres esclaves à El Berka, lieu où on vendait les esclaves en Tunisie. On voit en Saadia, cette fille tunisienne, moderne, libre en même temps amusante et pleine de vie, refusant toute forme de racisme ou de maltraitance. Le cycle s’est déroulé du 23 au 26 janvier à el teatro.
 
 

<https://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/14827_472308876149785_52807961_n.jpg"/> <https://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/14827_472308876149785_52807961_n.jpg"/>   

 
 
CREDIT PHOTO: Sofien Ben Youssef

Fiche artistique :

[one_half]
Mise en scène : Naoufel AZARA
Assisté par : Med Saber WESLATI
Avec : Yousr GALAI – Leila YOUSSFI – Malek ZWAIDI – Oumaima BAHRI – Ghassen HAFSIA – Akrem LASSOUED – Marilena FONTANELLA – Nabil HAJJI – Ramy GUEDDICH Et l’enfant Tahar CHEBBI[/one_half]

[one_half_last]
Régie générale : Sabri ATROUS
Son & plateau : Walid HASSIR
Photo : Sofien Ben Youssef
Production : ELTEATRO 2012
Durée : 55 mn[/one_half_last]

[/toggle]
[divider]

[toggle title= »La leçon de Ghazi Zaghbani » state= »close » ]


[dropcap]U[/dropcap]n vieux professeur qui reçoit chez lui une jeune étudiante pour des cours particuliers. Au fur et à mesure, les leçons se compliquent et la communication ne passe plus entre le maître et l’élève. Je ne suis pas encore allée voir cette pièce, mais il parait que ce n’est pas inratable.

Justement, il ya un nouveau cycle les 7, 8 et 9 février à 19h30 à espace artisto. Soyez donc au rendez-vous. En attendant voici quelques extraits de la première.

 

 

 


[/toggle]

Ovation coup de coeur-01

Association Art Chronique

[dropcap]U[/dropcap]ne nouvelle association artistique à but non lucratif a vu le jour.

Créée par quatre jeunes passionnés et amateurs d’art et de la culture (Zeineb Henchiri, Chedly Atallah, Sirine Bouriga et Montassar Ayari) , elle vient enrichir le paysage associatif et s’intègre dans la société civile dans le but de sensibiliser sur l’importance et le rôle primordial de l’art et de la culture.

Elle vise ainsi à rendre l’art plus accessible à tout un chacun

Ovation photo-01

Epoustouflant !!! UNE SCENE FLOTTANTE au bord d’un lac en Australie. Une photo que j’ai vue sur Radio Théâtre.

N’est-ce pas magique ?

Ovation la vidéo-01

En attendant de voir de telles scènes chez nous :p

[divider]

 Dates à ne pas manquer

[box type= »shadow » ]

  • Festival de danse contemporaine « solstice » les 31 janvier, 1er, 2 et 3 février à 19h à espace artisto
  • Bourguiba la dernière prison le 31 janvier 2013
  • Monstranum’s de Ezzedine Gannoun les 31 janvier et 1er février à 20h à el Hamra
  • Lilet El Ghafla les 31 janvier , 2 et 3 février à la salle 4ème art à 19h
  • Festival du rire du 1er au 9 février au théâtre municipal de Tunis (tous les spectacles sont à 20h) :

[one_half]
1er février : « Demaison s’évade » de François Xavier Demaison
2 février (le 8 à sousse et le 9 à sfax) : « Zanket Ennsé »
4 février (le 9 à sousse): « Ezzmegri » de Dali Nahdi
5 février : « Alévèque en solo » de Christophe Alévèque
 6 février (sfax) et 7 février (sousse) : « Laisse-Moi Rêver » de Bassem Lahdhiri et Faycel Hamraoui [/one_half]

[one_half_last]
 6 février (8 février à sfax) : « Karroussa » de Sameh Dachraoui
 7 février : « Ahna Hakka » de Kamel Touati
8 février : Pascal Legitimus
 9 février : « Cauet sur scène »
[/one_half_last]

[/box]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *