Mag cinéma – Hors Champ Du 24 Janvier au 30 Janvier

Au sommaire:

Hors-Champ-Miniature-supportZero Dark Thirty : Succès critique sous fond de polémique.

Spring Breakers : Adrénaline et sexyness, le film déjanté de l’année !

The We and The I : Le monde des jeunes étudié à la loupe.

Star Wars : Le prochain opus trouve enfin son réalisateur. 

Golden Globes : Petit récapitulatif pour ceux qui ont raté la cérémonie.

Compétition : La France et l’Allemagne organisent un concours de courts-métrages autour de la réconciliation.

Lost : Les politiciens tunisiens se crashent sur une île !
Hebdo News new-01

[toggle title= »Cette semaine dans la planète 7ème Art » state= »close » ]

Les Plus Attendus : Zero Dark Thirty : Succès critique sous fond de polémique.

Zero Dark Thirty fait actuellement un carton aux Etats-Unis, le film se retrouve au centre de deux batailles. La première est d’ordre industriel. C’est celle de la course aux Oscars 2013. En effet, le film vient de remporter cinq nominations pour la cérémonie du 24 février. La seconde le place au cœur d’une polémique sans précedent. On pourrait penser que le film, qui raconte les dix ans passés par la CIA pour retrouver et tuer Oussame Ben Laden, causerait un véritable remue-ménage en raison des doutes subsistant sur sa véracité et le manque de réponse concernant ce coup de maitre qui avait permis à Obama de marquer son plus grand coup, mais il n’en est rien.

La controverse que suscite le film est en fait lié à la manière dont la torture y est montré. Pour plusieurs, le film ferait l’apologie de la torture. « La torture est un crime horrible, qu’importe les circonstances. Zero ne reconnaît jamais que la torture est immorale et criminelle. Le film montre que la torture donne des résultats. Le nom du « courrier » de Ben Laden est révélé (dans le film) par un « détenu », Ammar, après qu’il ait subi des tortures horribles et prolongées », Le film n’a pas du tout plu à David Clennon, acteur et membre de l’Académie des Oscars, qui s’est empressé de publier une tribune à charge sur le site Truth Out le 9 janvier.

Il y déclare qu’il ne votera pas pour Zero Dark Thirty à la prochaine cérémonie des Oscars pour la simple et bonne raison que le film cherche à démontrer que “la torture fonctionne parfois“. L’acteur souligne également qu’aucun personnage impliqué dans “La Plus Grande Chasse à l’Homme de l’Histoire” n’exprime de regret au sujet de l’utilisation de la torture par la CIA“. Cerise sur le gâteau : David Clennon conclut sa tribune en dressant des parallèles entre le film de Bigelow, un documentaire de propagande nazie (Le Triomphe de la Volonté de Leni Riefenstahl) et Naissance d’une Nation, connu pour son apologie du Ku Klux Klan. Quelques jours plus tard, Martin Sheen et Ed Rivers se sont rangés de son côté. Selon CBS, les deux acteurs américains auraient appelé leurs confrères à s’interroger sur la place de ce film aux Oscars. C’est ce qu’on appelle un “bad-buzz”. Bigelow, quant à elle, se défend en répondant qu’un auteur n’adhère pas forcément à ce qui est dépeint à l’écran et qu’elle voulait tout simplement coller le plus à la réalité en s’aidant et en collaborant avec la CIA pour s’en rapprocher le maximum.

Film de propagande ou remarquable immersion dans la plus grande traque de l’histoire, une chose est sûre, Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow (qui est la seule femme à ce jour ayant remporté l’Oscar du la meilleure réalisatrice avec son film Démineurs) ne vous laissera pas indifférent. Surtout pour ceux qui ont un faible pour les jolies rousses, Jessica Chastain (Tree of Life, La couleur des sentiments) favorite pour l’Oscar de la meilleure actrice, y livre la performance de sa carrière.

 

[divider]

Bande Annonce : Spring Breakers : Adrénaline et sexyness, le film déjanté de l’année !

Trash et inattendu, Spring Breakers suit les aventures de quatre filles aussi fauchées que sexy qui décident, pour financer leur spring break, de braquer un fast food. Plus tard, lors d’une soirée qui tourne mal, elles sont arrêtées par la police mais leur caution est payée par un mystérieux malfrat (James Franco méconnaissable) qui les prend alors sous son aile…

Aux premiers abords, Spring Breakers pourrait facilement être associé à ce genre de films commerciaux génération Projet X et autres films pour décérébrés en tous genres. Sauf que ce film a été présenté à la Mostra de Venise, qui est un des festivals les plus prestigieux au monde après Cannes, où il y a fait sensation. Un genre de films indépendants qui ne s’est fait pas depuis longtemps. Signé Harmony Korine, ce qui en dit déjà beaucoup sur sa nature. Le protégé de Larry Clark, qui a co-signé les scénarios des cultissimes Kids et Ken Park, est un expert de l’adolescence trash et torturée, thème privilégié de ses précédentes réalisations. Pour les mélomaniaques, sachez que la BO est assurée par le duo Skrillex et Cliff Martinez (compositeur d’un certain Drive) et que la musique utilisée dans le trailer est Tetra du DJ français SebastiAn.

L’argument de vente du film ? La présence au casting des it-girls Selena Gomez et Vanessa Hudgens. Rendez-vous compte, deux égéries Disney qui se bourrent la gueule sur une plage, simulent des actes sexuels et dansent au ralenti sur de la dubstep ? Promo imparable. Disney Girls Gone Wild !

 

 

[divider]

Dans Les Bacs : The We and The I : Le monde des jeunes étudié à la loupe.

 Immersion totale dans l’Amérique cool versant hip-hop old school, où les modes d’expression (musique, cinéma, vidéo, SMS) varient et mutent sans arrêt mais convergent vers un seul et même point, la communauté. Léger en apparence, The We and the I se cache derrière ses faux airs de teen movie malin pour mieux émouvoir : un beau et grand petit film.

Ce qui est stimulant avec Michel Gondry, c’est qu’il met directement et habilement en pratique des idées que tout le monde peut avoir. Comme celle de prendre un bus rempli à ras bord de lycéens déchaînés et de voir ce qui s’y joue en terme d’effets de groupe et d’affirmation de soi. Bref, tout un théâtre urbain, à la fois social et sentimental, que l’auteur de Soyez sympas, rembobinez et d’Eternal Sunshine of The Spotless Mind a réalisé avec un groupe de jeunes issus d’une école du Bronx. En imaginant que ce trajet de retour, après le lycée, soit le dernier de leur année scolaire. A voir absolument !

 

[divider]

Projet : Star Wars : Le prochain opus trouve enfin son réalisateur !

On vous en parlait au début du mois de décembre. Les studios Disney préparent de nouveaux films sur la “galaxie très très lointaine” et ils viennent d’enfin trouver leur réalisateur. Fin du suspense, c’est J.J. Abrams qui a été choisi pour réaliser l’épisode 7 ! Star Trek et maintenant Star Wars ! On peut dire que ce mec adore vraiment les explorations spatiales.

Chouchou des fans et inconditionnel de la saga depuis toujours, la papa de la série Lost et de Super 8, a visiblement triomphé de Ben Affleck (curieux choix on vous l’accorde), à en croire le site The Wrap qui a eu l’exclusivité de l’info. Une annonce qui enlève une épine du pied de la productrice Kathleen Kennedy (collaboratrice de Spielberg), qui aurait couru après le metteur en scène pendant un bon bout de temps.

 

Réalisateur adulé par la communauté geek du monde entier, Abrams déploie à la fois un sens du spectaculaire et une vitalité narrative évidente, mélange équilibré entre performance formelle et construction affinée du récit. Hollywood à son meilleur disent certains. Hollywood comme puissance industrielle et aussi matrice créative. Le digne héritier de Steven Spielberg, parviendra-t-il à reprendre en main la franchise orpheline ? Réponse en 2016. En Attendant, vous pouvez prendre votre mal en patience avec la bande annonce de Star Trek : Into Darkness qui sortira sur nos écrans cet été.

 

[divider]

Cérémonie : Golden Globes : Petit récapitulatif pour ceux qui ont raté la cérémonie.

Avant la tenue de la prestigieuse cérémonie des Oscars, faisons un petit point sur les Golden Globes, qui est en général une sorte de répétitions avant l’heure de cet évènement. Pour ceux qui ont raté le palmarès du 13 Janvier, en voici un petit bilan. Commençons par les surprises de la soirée, qui furent sans aucun doute : Les 2 Golden Globes pour le film de Quentin Tarantino Django Unchained (meilleur second rôle pour Christoph Waltz et meilleur scénario pour Quentin), et les 2 autres pour Ben Affleck et son film Argo (meilleur réalisateur et meilleur film).

Et puis y’a ceux qui ont confirmé leurs statuts de favoris : Adele pour la sublime chanson d’intro de Skyfall, Jessica Chastain (on en parlait tout à l’heure) meilleure actrice dans un drame pour sa performance dans Zero Dark Thirty, Anne Hathaway (meilleur second rôle dans Les Misérables), Daniel Day-Lewis (meilleur acteur dans un drame pour Lincoln de Steven Spielberg), Jennifer Lawrence (attention autre favorite pour l’Oscar de la meilleure actrice, la sublime demoiselle qui avait fait un carton cette année avec Hunger Games remporte le Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie pour Happiness Therapy)…

On retrouve aussi parmi les lauréats, le téléfilm Game Change avec Julianne Moore sur la campagne présidentielle de John McCain et de Sarah Palin et la série à succès Homeland. Et enfin, la satisfaction de voir Amour de Michael Hanake couronné devant Intouchables. On ne pourrait pas parler de ces Golden Globes sans citer, le coup de coeur absolu pour le discours de la grande et fabuleuse Jodie Foster, lors de la remise du prix rendant hommage à sa carrière, qui avait ému toute la salle. (et qui m’a permis de passer sur Ciné + Premier en direct grâce à mon tweet) Un discours qui restera longtemps dans les mémoires. « The most interesting, complicated, weird, angry coming out of all time ! » BuzzFeed Entertainment

 

Sans oublier bien sûr, la tête épique de Tommy Lee Jones, qu’il a faite pendant quasiment toute la totalité de la cérémonie. Il ne devait pas être de très bonne humeur ce jour là…

 

Pour les Oscars, rendez-vous le 26 Février pour connaître le nom des heureux élus que l’académie a choisi de consacrer.

 

 

[divider]

National : Compétition : La France et l’Allemagne organisent un concours de courts-métrages autour de la réconciliation.

 A l’occasion du 50ème anniversaire de la signature du traité de l’Elysée, célébrant l’amitié franco-allemande, le Goethe-Institut de Tunis et l’Institut français de Tunisie lancent un concours de courts-métrages pour les étudiants des écoles tunisiennes de cinéma, sur le thème de la réconciliation. Les étudiants sont invités à soumettre leurs projets. Dix seront sélectionnés et bénéficieront d’une aide à la production. 7

Les étudiants seront aidés dans leur tâche par des professionnels allemands et français, qui interviendront dans le cadre d’un atelier d’écriture et de réalisation. Un Jury composé de professionnels tunisiens, français et allemands récompensera les deux meilleurs courts-métrages, dont les équipes de tournage se verront offrir un séjour dans un festival de cinéma en France ou en Allemagne.

 

Les deux instituts soutiendront ensuite la diffusion de ces courts-métrages en Tunisie et à l’international. Le concours a été officiellement lancé le mardi 22 Janvier 2013 à 19h, au Ciné Mad’Art (Carthage), en présence des ambassadeurs d’Allemagne et de France qui ont ouvert le bal. Après les mots de bienvenue, l’introduction insistant sur l’importance de la fraternité entre les deux peuples, s’ensuivit la présentation du concours par la directrice du Goethe-Institut, Christiane Bohrer, et le directeur de l’Institut français de Tunisie, Valéry Freland. Et pour se remémorer ce geste symbolique d’union, de respect et d’entente entre les deux pays, rien de tel que le visionnage de l’emblématique discours de 1962 de Charles de Gaulle fait entièrement en allemand, suivi d’une soirée en compagnie du film Jules et Jim de François Truffaut, et conclu par un verre dédié à cette amitié si honorable.

 

 

Malgré l’expérience de la guerre et de la tragédie, les deux peuples ont mis leurs différents de côté pour pouvoir aller de l’avant vers la reconstruction et la paix. Une leçon qui devrait inspirer le monde entier. En cette période tendue de l’histoire de notre pays, nous espérons que ce message d’effort et d’humanité inspirera les jeunes étudiants tunisiens pour qu’ils puissent nous pondre quelques petits chefs d’oeuvres.

Pour en savoir plus :CLIQUER ICI

[divider]

Parodie : Lost : Les politiciens tunisiens se crashent sur une île !

 Après avoir marqué et révolutionné l’histoire de la télévision, la mythique série Lost, créé par J. J. Abrams, continue de faire des émules. A présent, elle s’immisce même dans le paysage politique tunisien. En effet, aujourd’hui c’est le dissident au style cocasse et guignolesque Captain 5obza qui s’en est inspiré pour toute une websérie. Le projet qui a pour nom Dho3na, présente d’une manière ludique et caricaturale les dernières actualités politiques de la Tunisie post-révolutionnaire. Une manière assez originale de rendre hommage à la série.

En voici les deux premiers épisodes :

 

 

[/toggle]

top 5 new-01

 

[tabs type= »horizontal »][tabs_head][tab_title]Moonrise Kingdom[/tab_title][tab_title]Thank You For Smoking[/tab_title][tab_title]Gilbert Grape[/tab_title][tab_title]Thirteen[/tab_title][tab_title]Volver[/tab_title][/tabs_head][tab]

 

réalisé par : Wes Anderson (La Famille Tenenbaum/La Vie Aquatique/A Bord du Darjeeling Limited/Fantastic Mr. Fox)

avec : Bruce Willis, Bill Murray, Frances McDormand, Edward Norton, Tilda Swinton, Jason Schwartzman, Harvey Keitel…

genre : Comédie / Drame

nationalité : américain

prix/nominations : Film d’ouverture du Festival de Cannes 2012. Film de l’Année du American Film Institute Awards. Nomination à l’Oscar et au BAFTA du meilleur scénario

La Critique : « Le meilleur Wes Anderson à ce jour est un poème gorgé du romantisme des origines, d’une maîtrise formelle et d’une liberté de ton miraculeuses.» – Ecran Large

[toggle title= »Synopsis » state= »close » ]

Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, au cœur de l’été 1965, Suzy et Sam, douze ans, tombent amoureux, concluent un pacte secret et s’enfuient ensemble. Alors que chacun se mobilise pour les retrouver, une violente tempête s’approche des côtes et va bouleverser davantage encore la vie de la communauté.

[/toggle]

[toggle title= »Bande d’annonce » state= »close » ]

[/toggle][/tab]

[tab]

réalisé par : Jason Reitman (Juno/Young Adult/Up In The Air)

avec : Aaron Ekhart, Katie Holmes, Robert Duvall, Maria Bello, Adam Brody, Cameron Bright, William H. Macy, Sam Elliott, J.K. Simmons…

genre : Comédie nationalité : américain

prix/nominations : Meilleur scénario au Independent Spirit Award. Meilleur premier film et Meilleur film indépendant de l’année au National Board of Review 2006.

La critique : « Plutôt que de faire pleurer dans les chaumières ou d’accuser les profiteurs et arrivistes de tous poils, il prend le parti d’en rire et de s’en moquer avec délectation. Démoniaque !» – MCinéma.com

[toggle title= »Synopsis » state= »close » ]

Lobbyiste séduisant et ambitieux, Nick Naylor met son charme, son talent et son sourire carnassier au service de la société Big Tobacco pour contrer les ravages de la politique de prévention contre le tabagisme. De conférence de presse en talk-show télévisé, il défend l¹indéfendable, mais a du mal à convaincre son ex-femme qu¹il peut être un père modèle pour son fils.

[/toggle]

[toggle title= »Bande d’annonce » state= »close » ]

[/toggle][/tab]

[tab]

 réalisé par : Lasse Hallström (Hatchi/Dear John/Le Chocolat/Casanova)

avec : Johnny Depp, Juliette Lewis, Leonardo Dicaprio, John C. Reilly, Crispin Glover…

genre : Comédie Dramatique / Romance

nationalité : américain

prix/nominations : Nomination à l’Oscar et au Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle pour Leonardo Dicaprio

La Critique : « Gilbert Grape est donc un film terriblement émouvant dans lequel on s’attache forcément au duo Johnny Depp/Leonardo Dicaprio qui fait des étincelles. Un film captivant qui ne peut laissé indifférent.» – Critique-film.fr

[toggle title= »Synopsis » state= »close » ]

Depuis la mort de son père, Gilbert Grape assume les responsabilités du chef de famille dans la petite ville d’Endora au fin fond de l’Iowa. L’univers morose de Gilbert va tout à coup changer quand un jour, une fille du Michigan, Becky, s’installe pour quelque temps à Endora.

[/toggle]

[toggle title= »Bande d’annonce » state= »close » ]

[/toggle][/tab]

[tab]

réalisé par : Catherine Hardwicke (Les Seigneurs de Dogtown/La Nativité/Twilight : Fascination/Red Riding Hood)

avec : Evan Rachel Wood, Holly Hunter, Nikki Reed, Brady Corbet…

genre : Drame

nationalité : américain

prix/nominations : Nomination à l’Oscar et au Golden Globe du meilleur second rôle féminin pour Holly Hunter. Nomination au Golden Globe de la meilleure actrice pour Evan Rachel Wood. Prix du Jury au Festival de Deauville.

La Critique : « Après les ados américains à l’abandon filmés par Larry Clark, la version fille, aussi dure mais plus tonique, par Catherine Hardwicke (…) l’âpre portrait d’une génération de filles dont la rébellion passe par l’autodestruction. »Aden

[toggle title= »Synopsis  » state= »close » ]

Après avoir vu Evie et ses copines se « servir » froidement dans une boutique de mode, Tracy vole un sac à main richement garni. L’argent dérobé lui sert de viatique : il n’en faut pas plus que cela pour intégrer la bande, et après quelques plans fringues, Tracy devient la nouvelle protégée d’Evie. Avec les encouragements de son inséparable « mentor », relookée, tatouée, la langue et le nombril percés, Tracy découvre très vite les clés de la popularité et l’art de plaire aux garçons. Constatant chez Tracy les signes de plus en plus nombreux d’une dérive accélérée, Melanie finit pourtant par s’inquiéter et décide vaille que vaille de reprendre sa fille en main. Trop tard peut-être…

[/toggle]

[toggle title= »Bande d’annonce » state= »close » ]

[/toggle][/tab]

[tab]

réalisé par : Pedro Almodóvar (La Piel Que Habito/La Mauvaise Education/Tout sur Ma Mère/Etreintes Brisées/Parle Elle/Femmes au bord de la crise de nerfs)

Avec : Pénelope Cruz, Carmen Maura, Lola Dueñas

genre : Animation/Familial

nationalité : français, belge, espagnol, italien…

prix/nominations : Nomination au César de la meilleure musique pour Gabriel Yared. Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes 2006.

La Critique : « Il y aurait mille et une façons de résumer « Volver » (…) mais il n’y en a qu’une pour le qualifier : chef-d’oeuvre. » – Le Journal du Dimanche

[toggle title= »Synopsis » state= »close » ] Madrid et les quartiers effervescents de la classe ouvrière, où les immigrés des différentes provinces espagnoles partagent leurs rêves, leur vie et leur fortune avec une multitude d’ethnies étrangères. Au sein de cette trame sociale, trois générations de femmes survivent au vent, au feu, et même à la mort, grâce à leur bonté, à leur audace et à une vitalité sans limites.

[/toggle]

[toggle title= »Bande d’annonce » state= »close » ]

[/toggle][/tab]

[/tabs]

Agenda de la semaine-01

 

[toggle title= »Votre Agenda Ciné de la semaine » state= »close » ]

Dans vos salles : (pour les plus audacieux) 

 

Django Unchained

Au Cinéma Hannibal El Manar Tous les jours 17h et 20h (jusqu’au 5 février)

Au cinéma AlHambra- la Marsa Tous les jours 15h- 18h et 21H

 

 

 

 

Amour  Au Cinéma Amilcar El Manar Tous les jours 15h, 18h et 20h30 (jusqu’au 5 février)

 

 

 

 

 

Sur votre téléviseur : (pour les flemmards)

[one_half]
Vendredi 1e :

Fox Movies à 18h20 : Toy Story (Film d’animation, John Lasseter)
MBC Max à 20h00 : Ce que veulent les femmes (Comédie romantique, Nancy Meyers)
Syfy à 20h45 : Star Trek (Science-fiction, J. Abrams)
Canal + à 20h55 : Hunger Games (Aventure, Gary Ross)
MBC Action à 21h00 : Aliens (Horreur-Science fiction, R. Scott)

Samedi 2 : MBC Max à 20h00 : PS : I love you (Romance, Richard LaGravenese)

Canal + à 20h55 : Le pacte (Drame, Roger Donaldson)
MBC Action à 21h00 : Iron man 2 (Action, Jon Favreau)

Dimanche 3 : MBC Max à 20h00 : Up Close & Personnal (Comédie Dramatique, J. Avnet)
[/one_half]

[one_half_last]
Fox Movies à 20h00 : Predators (Science fiction, N. Antal)
France 2 à 20h45 : Shutter Island (Thriller, M. Scorsese)
NT1 à 20h45 : Danny the dog (Action, L. Letterier)

Lundi 4 : Fox Movies à 20h00 : La chute (Film historique, Oliver Hirschbiegel)
Arte à 20h50 : Les liaisons dangereuses (Romance, Stephen Frears)
W9 à 20h50 : Taken (Thriller, Pierre Morel)

Mardi 5 :
Fox Movies à 18h00 : Sixième sens (Thriller fantastique, M. Night Shyamalan)
NT1 à 20h45 : RRRrrr !!! (Comédie, Alain Chabat) W9 à 20h50 : Légendes d’automne (Drame, Edward Zwick)
[/one_half_last]

[/toggle]

[divider]

[box type= »shadow » ]

 

 

Le petit coin des Zoopolitains :

– Que pensez-vous du choix du réalisateur de Star Wars ? Lui faites-vous confiance ?

– Donnez vos pronostics pour les prochains Oscars [/box]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *