Mag cinéma – Hors Champ Spéciale Saint-Valentin du 20 Février au 26 Février

L’Edito :


Certains s’y refusent par crainte de trahison, quelques uns par refus d’asservissement et de dépendance, d’autres par peur de désarroi…mais la plupart renoncent d’y croire, désespérés de ne toujours pas tomber sur la bonne personne, cette âme sœur attendues de tous depuis la nuit des temps.
Ce sentiment peut briser des vies, détruire des vocations ou même pousser au bord du gouffre, mais à l’instant où il devient pur, intense, partagé, basé sur l’entraide et la collusion, il peut se révéler comme quelque chose d’infiniment plus grand, jusqu’à fusionner pour aboutir à la fin à une délivrance faisant jaillir des ailes et donnant cette vraie liberté tant convoitée.
Saint-Valentin oblige, cette semaine sur Hors-Champ nous célébrerons Cupidon.

Au Sommaire :Hors Champ 20-26fev-01

To The Wonder : Une traversée des âmes amoureuses à travers l’expérience du chemin de la vie

The Perks of Being a Wallflower : Une œuvre mélancolique rare sur l’adolescence et ses tourments

Perfect Mothers : Les MILF font sensation au festival de Sundance

Sam Mendes : L’histoire d’amour du réalisateur avec James Bond va t-elle continuer ?

– Djesus Uncrossed : Tarantino venge Jésus Christ !

– Oscars/Césars: Vos rendez-vous de la semaine

– Alexander Skarsgard/Noomi Rapace :  Choisissez votre Valentin(e) !


Hebdo News new-01

[toggle title= »cette semaine sur la planète 7ème ART » state= »close » ]

Les Plus Attendus :

To The Wonder : Une traversée des âmes amoureuses à travers l’expérience du chemin de la vie

Après avoir exploré le mélodrame agricole dans Les Moissons du Ciel, les horreurs de la guerre dans La Ligne Rouge, le mythe de Pocahontas dans Le Nouveau Monde et le miracle du cycle de la vie dans The Tree of Life qui lui a valu la Palme d’or à Cannes en 2011, Terrence Malick, cinéaste rarissime mais oh combien fructueux (5 longs métrages en une quarantaine d’années, considérés comme des œuvres majeures du cinéma américain), revient avec To The Wonder (A la Merveille), son nouveau psaume sur la fragilité de l’intuition amoureuse.

Le réalisateur aux origines iraniennes, toujours fidèle à lui même, a décidé d’accélérer son rythme productif. Une urgence liée à une effusion de créativité et une envie pressante de confession. To The Wonder, présenté en compétition officielle à la Mostra de Venise, cristallise tout ce qui fait l’ambition du cinéma Malickien (style ample et cosmogonique, goût prononcé pour les images métaphysiques, épiques, contemplatives et picturales, tournage sur des sites témoignant un amour profond et une proximité édifiante avec la nature…).

Le réalisateur s’entoure pour l’occasion de nouvelles muses (Olga Kurylenko et Rachel McAdams) et fait appel à la majestuosité du jeu de Javier Bardem et à la sobriété de celui de Ben Affleck pour employer le tout dans un voyage touché par la grâce aux confins de l’amour, cette essence volatile en mouvement perpétuel qui tantôt virevolte, tantôt s’écroule, mais jamais ne meurt. Une lutte permanente entre exaltation et crise de foi déceptive qui offre un éclairage intime sur le cinéma de Malick.

[divider]

 

Dans Les Bacs :

The Perks of Being a Wallflower : Une œuvre mélancolique rare sur l’adolescence et ses tourments

Après des débuts difficiles, Charlie (Logan Lerman), un jeune lycéen intellectuel méprisé de tous, fait la connaissance de ces figures familières : le professeur sensible et perspicace (interprété par Paul Rudd), le grand de terminale Patrick (Ezra Miller), extravagant et protecteur et son inséparable compagne, Sam, la libérée et sage (Emma Watson), qui trouve ici son premier rôle important depuis qu’elle est sortie de Poudlard.

C’est à cette distribution astucieuse (et particulièrement à l’excellent Ezra Miller, qu’on avait découvert dans We need to talk about Kevin, de Lynn Ramsey) que The Perks of Being a Wallflower (Le Monde de Charlie) doit d’échapper, de peu, à la banalité. A travers ces figures imposées de la fiction adolescente, les jeunes acteurs font transparaître un peu de l’angoisse et de la fougue de cet âge.

Des références musicales à la pelle et surtout, des moments intenses pour se sentir vivre à fond avant de devenir adulte : tout cela compose la partition du film de Stephen Chbosky. On sent à quel point le réalisateur a voulu mettre dans son récit tout ce qui lui tenait à cœur, les livres qui l’ont construit, les chansons qui lui ont fait battre le cœur, les spectacles qui l’ont enthousiasmé (notamment le Rocky Horror Picture Show). Parfois, cela fonctionne. Le vent, la vitesse et David Bowie ont beau composer une image un brin stéréotypée, on vibre un peu dans ces séquences où l’amour adolescent bat son plein. Le film parle de refoulement, de deuil, d’amitié, de traumatismes d’enfance, de la difficulté d’aimer la bonne personne, tout ça sans provoquer d’indigestion.

[divider]

Festival :

Perfect Mothers : Les MILF font sensation au festival de Sundance

Une histoire mêlant l’amour, la luxure et le pouvoir de l’amitié, qui retrace les liaisons passionnées de deux amies d’enfance, interprétées par Naomi Watts (King Kong/Mulholland Drive) et Robin Wright (Forrest Gump/Millenium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes), qui s’éprennent de leurs fils respectifs devant la caméra d’Anne Fontaine (Coco Avant Chanel).

Elles vivent dans de somptueuses maisons sur la côté australienne et ne semblent pas avoir d’autre occupation qu’observer amoureusement leur belle progéniture surfer. Quand tout à coup, le fils de Naomi Watts, qui connaît le personnage de Robin Wright depuis toujours, décide de la sauter. Un certain malaise aurait pu s’installer entre les deux amies qui s’avèrent rapidement être quitte, puisque le fils de Wright couche avec Watts en retour.

Deux grandes actrices, une cinéaste confirmée, un scénariste oscarisé et le roman d’un Prix Nobel de littérature au sujet sulfureux : Perfect Mothers a de bons arguments de vente. Pourtant, la bande annonce du film laisse penser que ce drame présenté à Sundance capitalise essentiellement sur son potentiel sulfureux. Si la bande annonce laisse entrevoir un début de réflexion sur la complexité morale de ces actes et leurs retombées, Anne Fontaine semble s’être essentiellement attachée à filmer deux belles femmes faire l’amour à deux éphèbes dans des paysages paradisiaques en mettant à l’épreuve le concept de MILF (« Mother I’d Like to Fuck »). Certains sauront s’en contenter.

[divider]

Rumeur :

Sam Mendes : L’histoire d’amour du réalisateur avec James Bond va t-elle continuer ?

Sam Mendes prêt à réaliser la suite de Skyfall ? Normal que le premier candidat pour réaliser James Bond 24 soit l’auteur de Skyfall. Skyfall a été un triomphe. 7e plus gros succès de tous les temps avec près de 1.1 milliard de dollars de recettes dans le monde, le film de Sam Mendes a bousculé les pronostics. Si, pendant la promotion, le cinéaste britannique ne savait pas encore s’il reviendrait pour Bond 24, il semblerait que le succès lui ait fait changer d’avis.

C’est Baz Bamigboye, un journaliste du très sérieux Daily Mail Online qui assure que Sam Mendes serait « à 75% sûr de revenir pour Bond 24 ». En effet, le réalisateur souhaiterait juste lire le script finalisé avant de s’engager définitivement. Il est certain que le poids sur les épaules de Mendes sera grand : il devra faire aussi bien que Skyfall, voire mieux. Pour l’instant, rien n’est officiel et rien n’est encore signé. Selon le journaliste, une poignée de personnes – Daniel Craig , Sam Mendes, Barbara Broccoli, Michael G. Wilson – sont au courant des premières ébauches de script pour le prochain James Bond. En espérant que tout se déroule comme prévu, le tournage pourrait commencer début 2014.

 

Source: Première

[divider]

Parodie: 

 Djesus Uncrossed : Tarantino venge Jésus Christ !

Lors de l’émission américaine Saturday Night Live, présentée par le nouvel acteur fétiche de Quentin Tarantino, Christoph Waltz (Inglourious Basterds/Django Unchained/Carnage), l’équipe du show a diffusé une fausse bande-annonce de ce que pourrait être le prochain film du réalisateur.  

[divider]

Cérémonie :

Oscars/Césars: Vos rendez-vous de la semaine

Cette semaine est considérée par les cinéphiles comme la plus belle semaine de toute l’année. Les cérémonies les plus prestigieuses du cinéma français et du cinéma hollywoodien auront lieu.  La 38e cérémonie des César aura lieu le 22 février sur Canal +, en attendant les rumeurs concernant les gagnants fusent.

Camille Redouble l’un des succès français surprise de l’année est le leader des nominations avec 13 citations et un record de 7 acteurs du film cités dans les différentes catégories (qui explique pour beaucoup la suprématie du film dans les votes). Le film de Noémie Lvovsky semble donc avoir charmé les près de 4000 votants aux César et le film bat étonnamment les deux favoris de la course, Amour de Michael Haneke (10 nominations) et De Rouille et d’Os de Jacques Audiard (9 nominations).

Une belle surprise qui ne devrait pourtant pas bouleverser la cérémonie où Michael Haneke demeure ultra-favori pour décrocher les récompenses principales, Quant à la 85e édition des Oscars, elle se tiendra ce dimanche soir à Los Angeles (à partir de minuit sur Canal +). Une bonne partie du déroulé de la soirée est d’ores-et-déjà connue. C’est Seth McFarlane, le réalisateur de Ted, qui a été choisi pour animer la soirée Craig Zadan et Neil Meron, qui supervisent l’organisation de la soirée, ont confié leur volonté de placer cette 85e édition sous le signe de la musique et de la comédie.

En accord avec cette volonté, plusieurs divas vont se succéder sur la scène du Théâtre Dolby à Hollywood. Dans le cadre de l’hommage à la saga James Bond, Adele interprétera pour la première fois en live. Une autre invitée de marque fera sont retour aux Oscars : Barbara Streisandt, qui n’a pas pris part à la soirée depuis 36 ans. Du côté des acteurs, qui seront tout de même les principaux protagonistes de la soirée, cette année verra encore de nombreuses stars se succéder pour les remises de récompenses : Michael Douglas, Jamie Foxx, Jennifer Aniston et Paul Rudd sont les derniers noms ajoutés à la longue liste de célébrités invitées à remettre les statuettes des 24 différentes catégories.

Halle Berry, Robert Downey JR. ou encore John Travolta feront partie des nombreux remettants. Parmi eux, certains sont en compétition, comme Ben Affleck, Jessica Chastain et Jennifer Lawrence. Enfin, des lauréats du cru 2012 seront également amenés à monter sur scène, au premier rang desquels figurent Jean Dujardin et Meryl Streep.

[divider]

Divers :

Alexander Skarsgard/Noomi Rapace : Choisissez votre Valentin(e) !

Noomi Rapace déchainée dans un clip des Rolling Stones ou Alexander Skarksgârd dans un spot glacialement torride signé Calvin Klein, vous avez le choix. Égérie de la marque Calvin Klein depuis le mois de juin 2012, Alexander Skarsgârd vient de tourner dans le spot publicitaire de dix minutes « Provocations for Calvin Klein ». Réalisé par Fabien Baron, le court métrage met en scène le comédien de True Blood et Melancholia et le mannequin Suvi Koponen.  
La charmante Noomi Rapace (Millénium, Sherlock Holmes – Jeu d’ombres, Prometheus) a été choisie comme protagoniste du dernier clip des Rolling Stones par son compatriote le Suédois Jonas Åkerlund, primé aux Grammy Awards pour le clip Ray of Light de Madonna. Celle-ci s’adonne à un vrai numéro d’actrice. Tour à tour zombie, clocharde, emprisonnée, vêtue de détritus, topless au bord de la route, en sous-vêtements dans un bain de dollars, saoule, ou encore gavée jusqu’à exploser, la comédienne habite tous les personnages cités dans la chanson de façon magnétique… Jusqu’à en éclipser les rockeurs.

 

 

 

 

[/toggle]

top 5 new-01

 

[tabs type= »horizontal »][tabs_head][tab_title]Le Village [/tab_title][tab_title]Away We Go[/tab_title][tab_title]Two Lovers[/tab_title][tab_title]Les Amours Imaginaires [/tab_title][tab_title]Innocents – The Dreamers[/tab_title][/tabs_head][tab]

 réalisé par : M. Night Shyamalan (Le Sixième Sens/Incassable/Signes)

avec : Bryce Dallas Howard, Joaquin Phoenix, Sigourney Weaver, Adrien Brody, William Hurt, Brendan Gleeson, Cherry Jones, Michael Pitt, Jesse Eisenberg…

genre : Fantastique/Thriller

nationalité : américain

prix/nominations : Nomination à l’Oscar de la meilleure musique pour James Newton Howard La

Critique : « Un film politique habillé en film fantastique, traduit par des images simples et d’une beauté saisissante.» -Le Monde

[toggle title= »Synopsis :  » state= »close » ]Une petite communauté isolée vit dans la terrifiante certitude qu’une race de créatures mythiques peuple les bois entourant le village. Cette force maléfique est si menaçante que personne n’ose s’aventurer au-delà des dernières maisons, et encore moins pénétrer dans les bois… Le jeune Lucius Hunt, un garçon entêté, est cependant bien décidé à aller voir ce qui se cache par-delà des limites du village, et son audace menace de changer à jamais l’avenir de tous… [/toggle]

[toggle title= »Bande d’annonce » state= »close » ]

[/toggle]

[/tab][tab]

réalisé par : Sam Mendes (American Beauty/Jarhead/Road to Perdition/Revolutionary Road)

avec : Maya Rudolph, Rose Byrne, John Krasinski, Maggie Gyllenhaal, Alison Janney, Jeff Daniels…

genre : Comédie/Romance

nationalité : américain, britannique.

La critique: « Une véritable bouffée d’oxygène ! » – Première

[toggle title= »Synopsis :  » state= »close » ]Lorsque Burt et Verona apprennent qu’ils vont devenir parents, c’est la panique. Ils détestent la ville de province où ils habitent, et maintenant que les parents de Burt déménagent, plus rien ne les y retient. Ils décident alors de partir à la recherche de l’endroit parfait où fonder leur famille. Sur leur chemin, ils rendent visite à leur famille et à de vieux amis. Certains leur paraissent fous à lier, d’autres leur donnent envie de suivre leur modèle… Mais finalement, tous vont aider à leur manière Burt et Verona à réaliser qu’ils n’ont peut être besoin que l’un de l’autre pour fonder leur foyer[/toggle]

[toggle title= »Bande d’annonce  » state= »close » ]

[/toggle]

[/tab][tab]

réalisé par : James Gray (The Yards, We own the night)

avec : Joaquin Phoenix, Gwyneth Paltrow, Vinessa Shaw, Isabelle Rosselinni…

genre : Drame

nationalité : américain

prix/nominations : Présenté en compétition au festival de Cannes et nommé au César du meilleur film étranger.

La critique: « Two Lovers est l’histoire d’un amour, filmée comme un drame existentiel et une crise identitaire au sein des coordonnées humaines les plus ordinaires. » – Positif

[toggle title= »Synopsis  » state= »close » ] New York. Leonard hésite entre suivre son destin et épouser Sandra,la femme que ses parents lui ont choisi ou se rebeller et écouter ses sentiments pour sa nouvelle voisine, Michelle, belle et volage, dont il est tombé éperdument amoureux. Entre la raison et l’instinct, il va devoir faire le plus difficile des choix… [/toggle]

[toggle title= »Bande d’annonce  » state= »close » ]

[/toggle]

[/tab][tab]

réalisé par : Xavier Dolan (Laurence Anyways/J’ai tué ma mère)

avec : Xavier Dolan, Niels Schneider, Monia Chokri…

genre : Comédie dramatique

nationalité : canadien

prix/nominations : Nomination au César du meilleur film étranger

La Critique : « Le film est une irrésistible mosaïque de couleurs et de mélodies (le track-listing de la BO est impeccable) qui exacerbent tous les sens, une superbe étoffe soyeuse et chamarrée. » – Les Inrockuptibles

[toggle title= »Synopsis : » state= »close » ] Francis et Marie, deux amis, tombent amoureux de la même personne. Leur trio va rapidement se transformer en relation malsaine où chacun va tenter d’interpréter à sa manière les mots et gestes de celui qu’il aime… [/toggle]

[toggle title= »Bande d’annonce  » state= »close » ]

[/toggle]

[/tab][tab]

 Interdit aux moins de 12 ans

réalisé par : Bernardo Bertolucci (1900/Le Dernier Empereur/Dernier Tango à Paris/Un Thé au Sahara)

avec : Michael Pitt, Eva Green, Louis Garrel…

genre : Drame/Romance

nationalité : Italien, français et britannique

La Critique : « Ce qui fait échapper le film à la reconstitution simplette et la vénération simpliste est sa volonté de tenir la toile de fond soixante-huitarde à distance pour égrener ses éternelles obsessions. » – Le Monde

[toggle title= »Synopsis : » state= »close » ] Isabelle et son frère Théo, restés seuls à Paris pendant les vacances de leurs parents, invitent chez eux Matthew, un étudiant américain. Dans cet appartement où ils sont livrés à eux-mêmes, ils vont fixer les règles d’un jeu qui les amènera à explorer leur identité émotionnelle et sexuelle. Au fil des heures, la partie s’intensifie, les sens et les esprits s’exacerbent. Avec pour toile de fond la France déchirée de Mai 68, reflet d’une jeunesse dont la voix résonne dans toute l’Europe, The Dreamers est un voyage initiatique : celui de trois adolescents testant leurs propres limites pour enfin se trouver.[/toggle]

 

[toggle title= »Bande d’annonce  » state= »close » ]

[/toggle]

[/tab][/tabs]

Agenda de la semaine-01

[toggle title= »Dans vos salles : (pour les plus audacieux)  » state= »close » ]

Django Unchained de Quentin Tarantino
21, 22 et 23 Février une seule séance à 15H VF
Au cinéma AlHambra- la Marsa
Jusqu’au 26 Février
Au cinéma Le Colisée – Tunis
14h, 17h Dimanche à Jeudi
13h, 16h, 19h Vendredi et Samedi

– Amour de Michael Haneke (Palme d’Or 2012)
Jusqu’au 25 février au CinéMadart (tous les jours, sauf le mardi).
Horaires: 18H30 et 21H.
[/toggle]

[toggle title= »Sur votre téléviseur : (pour les flemmards) » state= »close » ]

Jeudi 21 :

Fox Movies à 16h00 : Gone Baby Gone (Policier, Drame, Ben Affleck)
Fox Movies à 18h00 : Retour à Cold Mountain (Historique, drame de Anthony Minghella)
Canal+ cinéma à 20h45 : Sur la piste du Marsupilami (Comédie d’Alain Chabat)
Panorama Action à 22h00 : Troie (Péplum, Wolfgang Petersen)
MBC Max à 22h00 : Mars Attack (Science-fiction , Tim Burton)
Chérie 25 à 22h20 : The Queen (Historique, biopic de Stephen Frears)

Vendredi 22 :

Canal+ cinéma à 10h45 : L’enfant d’en haut (Drame, Ursula Meier)
Canal+ famiz : La trilogie Harry Potter – 20h45 Harry Potter à l’école des sorciers (C.Colombus) -23h15 Harry Potter et la chambre des secrets (C.Colombus) -1h50 Harry Potter et le prisonnier d’Askaban (A.Cuaron)
Fox Movies à 23h15 : Bruce tout puissant (Comédie de Tom Shadyac)
FX à 00h10 : Frankenstein (Fantastique de J. Whale)

Samedi 23 :

Panorama Action à 20h00 : La guerre des mondes (Fantastique, Spielberg)
Canal+ à 20h55 : Les infidèles (Comédie, Jean Dujardin)
Panorama Action à 22h00 : Il faut sauver le soldat Rayan (Guerre, drame, Spielberg)
MBC Action à 23h00 : Star Trek (Science-fiction, de J.J Abrams)

Dimanche 24 :

Panorama Action à 18h00 : Pirates des Caraïbes II (Aventure, de G. Verbinski)
Panorama Action à 20h30 : Aviator (Drame, biographie, Martin Scorsese)
D8 à 20h50 : Le patient anglais (Comédie dramatique, A. Minghella)
TF1 à 20h50 : Moi, moche et méchant (Animation, Chris Renaud, Pierre Coffin)
France 4 à 22h25 : Mon beau-père et moi (Comédie, J. Roach)

Lundi 25 :

Arte à 20h50 : Sens Unique (Action, drame, de Roger Donaldson)
D8 à 22h30 : Seven (Thriller de David Fincher)
MBC Max à 20h00 : Comment se faire larguer en 10 leçons (Comédie romantique, D. Petrie)
Mardi 26 : M6 à 20h50 : Le petit Nicolas, le film (Comédie, L. Tirard )
Canal + à 20h55: La Dame de fer (Biopic, drame, de Phyllida Lloyd)
MBC Max à 01h00 : My Girl (Romance, drame, de Howard Zieff) [/toggle]

[box type= »shadow » ]Le petit coin des Zoopolitains :

– Vos pronostics La saint-valentin ?
– Donnez vos pronostics pour les prochains Césars et Oscars ? Quels sont vos chouchous ?
– Si vous aviez le choix de choisir n’importe quelle star pour un petit dîner en tête à tête pour la Saint-Valentin, laquelle choisiriez-vous ?
[/box]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *