Iron Man 3 en Tunisie : Le Retour tonitruant de Tony Stark et son armure rouge et or !

Iron Man

Le génie-milliardaire-playboy-philanthrope est de retour mais a décidément du plomb dans l’aile ! Après un deuxième opus assez décevant, Tony Stark revient en 3D dans nos salles tunisiennes au Cinéma Le Rio, soit une semaine en avance par rapport à nos amis américains. Une vraie première dans notre pays !

Un retour très attendu , suite à l’énorme succès d’Avengers, dont Iron Man est une des attractions principales (surtout grâce au sarcasme hilarant du dandy Robert Downey Jr.). Iron Man est le chef de file de cette association de super-héros… comme le confirme sa fiche de paie. En effet, pour ce rôle, Downey Jr. a empoché 50 millions de dollars.
Néanmoins, le film reste très différent de ce qu’on a pu voir précédemment (au sens positif).

Le-Mandarin

Notre super-héros n’arrivant pas à se remettre de ses dernières aventures à New York, souffre de crises d’angoisses, passe ses journées dans son atelier, et enchaine les nuits d’insomnies. Naturellement, sa relation avec sa fiancée Pepper (toujours incarnée par Gwyneth Paltrow) finit par en pâtir. Et bien évidemment, c’est le moment opportun pour le mystérieux et redoutable terroriste prénommé Le Mandarin, incarné par l’impérial Sir Ben Kingsley (Shutter Island/The Dictator/Hugo), pour mener son offensive et l’attaquer sur tous les fronts.

Coupé du monde et affaibli, Tony Stark devra redoubler d’effort pour protéger les siens. Dans sa quête d’identité, il sera contraint de faire des choix cruciaux ou devra perdre tout ce qu’il a de plus cher.
Côté réalisation, Jon Favreau cède sa place à Shane Black, qui a eu la bonne idée de ne pas privilégier les scènes d’actions, mais au contraire de faire repartir le personnage à zéro, de le faire questionner sur sa propre personne, juste avant de réserver aux spectateurs une surprenante série de retournements de situations.

Est-ce l’armure high-tech qui fait le super-héros ou celui qui la commande ? En introduisant un peu de complexité (attention, nous restons dans le champ des blockbusters et pas chez Ingmar Bergman) dans l’équation, Shane Black redonne du peps à la saga et réussit de loin le meilleur épisode.

C’est à Shane Black que l’on doit les scénarios et dialogues des grands succès du cinéma d’action des années 1980 comme Predator ou  L’Arme fatale ; il a aussi séduit en 2005, avec son film présenté à Cannes Kiss Kiss, Bang Bang qui avait permis à Robert Downey Jr. de faire son come-back à l’époque.

kkbb3

Toutes les critiques s’accordent sur le fait que cet opus est le plus maitrisé de la trilogie.

Le Magazine Première : « Le vrai sujet d’Iron Man 3 c’est l’homme qui respire sous l’armure, ce qu’il reste de Stark une fois qu’on lui enlève son alter ego. Shane Black réussit un tour de passe-passe absolument miraculeux : honorer les codes d’une franchise établie et la réinventer simultanément en immense terrain de jeu pour ses propres obsessions »!

D’après Le Figaro :  » Tony Stark est mis sur le divan, le super héros est mis à nu, se dévoile un peu plus. »

Selon le Ciné Observateur : « Le film est sauvé par un scénario habile, le charisme dandy de Robert Downey Jr (royal dans l’humour pince-sans-rire) et un finale où la schizophrénie du héros de métal explose littéralement à l’écran . »

Le Parisien : « Spectaculaire »

Studio Ciné Live : « Euphorisant! Le plus étonnant de la saga! »

Les Inrockuptibles :« Une totale réussite »

Tous les Jours au Cinéma Le Rio à 16h30 et 19h.
Pour plus d’informations contactez le : 26 803 803
Et Restez jusqu’à la fin après le générique, une surprise vous attend 😉


La Bande Annonce :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *