Festival International de Carthage : « Affreux, Cupides et Stupides » d’Ibrahim Letaief, unique film de la Sélection.

576769_174565822671674_2090037781_n

Déjà présenté en Avant-Première au Cinéma Alhambra – régit par Ibrahim Letaief lui même – son film « Hezz Ya Wezz » (Affreux, Cupides et Stupides en français) bénéficiera enfin d’une projection grand public pour la première fois au sein du Festival International de Carthage.

Comédie satirique (entre autres) sur des salafistes qui utilisent la religion pour arriver à leurs fins. La sortie a été longtemps retardée pour ne pas provoquer et alimenter encore plus les tensions. Un geste honorable à saluer, l’auteur de Cinecitta prouve ainsi son sens de la responsabilité et un recul dont beaucoup n’aurait pas été capable.

L’histoire est celle d’un faux producteur qui va monter l’arnaque du siècle pour amasser un bon paquet de fric. Un concours factice à la « Star Academy » dans le but de dépouiller tous les petits naifs qui rêvent de gloire et de célébrité.
La combine parfaite pour soutirer un maximum de blé, sauf que (et c’est là que les soucis commencent) un groupe de barbus armés qui se travestissent derrière l’étendard de l’Islam et de la vertu vont débarquer de nulle part et s’emparer de ce magot.
L’univers du film n’est pas localisable, et tant mieux, le délire peut donc être poussé jusqu’au bout. On sait juste qu’on est dans le contexte des printemps arabe d’après révolution, où la situation est chaotique et où tout semble désormais être permis.

letayef-300
La polémique et les remous sont donc inévitables mais Ibrahim Letaief a bien pris la peine d’assurer ses arrières. L’humour étant le meilleur moyen de glisser des quenelles. On se situe à la fois entre l’aspect mafieux et magouilleur improbable d’un Big Lebowski des Frères Coen et un esprit relevant plus de la critique sociale propre aux films caustiques grolandais de Gustave Kerven et Benoît Delépine .
Souhaitons fortement que le public suive.

Malheureusement c’est le seul et unique film qui sera projeté pendant les festivités. Espérons qu’il y’aura par la suite une autre programmation spéciale cinéma prévue hors-festival comme l’année dernière, qui nous avait permis de découvrir des films en toute exclusivité comme Extremely Loud and Incredibly Close, The Amazing Spiderman ou encore The Dark Knight Rises.
 
[button color= »red » size= »small » link= »http://www.zoopolis.tv/agenda/affreux-cupides-et-stupides-au-festival-de-carthage/ » target= »blank » ]Consultez l’Agenda pour en savoir plus sur l’évènement[/button]
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *