THE HOBBIT : Sir Ian McKellen dit Adieu à son personnage de Gandalf

ian_mckellen_38273

Vous devez surement vous demander pourquoi Peter Jackson et l’acteur Sir Ian McKellen ont cet air si abattu. En réalité, ils font grise mine parce qu’ils viennent tout juste de dire adieu à 14 ans de souvenirs communs.

La Photo originellement postée sur la page Facebook du réalisateur de The Hobbit était accompagnée de ce texte :

Seconds ago we finished our last shot with Gandalf. The end of an incredible adventure that began in 1999. I’m feeling very sad right now.

La fin d’une aventure qui a débuté en Octobre 1999, quand l’interprète de Gandalf a établit ses premières foulées sur le plateau de tournage de la légendaire trilogie du Seigneur des Anneaux.
Il n’aurait jamais pu imaginer à cet instant là qu’il allait embarquer pour une incroyable odyssée qui l’amènerait à incarner de nouveau, jusqu’à maintenant, pour une seconde trilogie, ce mystérieux veillard sympathique. Rôle qui lui a même valu une nomination aux Oscars.

Quand il avait finit le tournage du Seigneur des Anneaux, lui et tous les autres acteurs qui forment la communauté de l’anneau se sont tatoués ce mot en elfique qui veut dire 9 (cf : le nombre des membres de la communauté).

_1372437082
Malgré son accréditation d’acteur sérieux (Magneto dans la saga X-Men/Sir Leigh dans le Da Vinci Code), McKellen apparait comme quelqu’un qui adore faire le fou sur les plateaux de tournage.
Les différents Making-Of de la saga de Tolkien sont remplis de perles de ce genre…

Ian McKellen avait 59 ans quand il avait commencé à tourner dans SDA en 1999, aujourd’hui il en a 74. À cet âge-là il semble peu probable qu’il puisse encore un jour s’installer de nouveau en Terre du Milieu. Ceci représente donc plus qu’une fin de tournage, c’est un adieu complet au personnage de Gandalf, un des personnages les plus iconiques de toute l’histoire du cinéma. Ce serait difficile de l’imaginer un jour être interprété par un autre acteur. Et avec un peu d’espoir, il ne le sera jamais.

Voici un petit rappel de la façon dont on avait découvert pour la première fois ce valeureux et glorieux magicien, ce moment parfait qui ouvre La communauté de l’anneauGandalf le gris arrive à La Comté et donne ainsi le « la » à toute l’épopée extraordinaire que nous allons vivre.
Un magicien n’est jamais en retard. Ni en avance d’ailleurs, il arrive précisément à l’heure prévue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *