Le rappeur Mos Def alimenté de force

Mos Def

Plus de 100 grévistes de faim à Guantánamo continuent leur mouvement de protestation, plus de 40 d’entre sont nourris de force. Un document divulgué énonce les instructions militaires, ou de la procédure d’exploitation standard, pour alimenter les détenus de force.

Pour marquer le début du mois de Ramadan, le groupe des droits de l’homme Reprieve a publié pour le Guardian une vidéo dans laquelle l’acteur et rappeur Mos Def, qui porte maintenant le nom de Yasiin Bey, se soumet à l’alimentation entérale imposée à Guantánamo. Lorsque le premier tube a été délogé, il a été incapable d’enchainer avec une deuxième tentative. L’insertion du tube était bien entendue supervisée par une équipe médicale.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *