POLEMIQUE : Le cinéaste tunisien Ibrahim Letaief attaqué par Samir Elwafi et les conservateurs

Play

Le réalisateur Ibrahim Letaief subit en ce moment les foudres des islamistes et des conservateurs sur les réseaux sociaux. Mais pas que ! Samir Elwafi a lui aussi tenu à mettre son petit grain de sel dans l’affaire. 

Tout a commencé avec un geste à caractère révolté en signe de réponse à l’impudence de l’agitateur religieux Adel Almi, qui avait non seulement eu le toupet de menacer de traquer les non-jeûneurs en les photographiant afin de les punir, mais aussi de qualifier de pécheurs tous ceux qui se baigneraient en mer durant la période de jeûne.

C’est ainsi que, pour le narguer, des ‘fattaras’ ont décidés de se dénoncer eux-même en postant leurs photos sur facebook sur la page « Photos prises durant Ramadan chmeta fi Adel Almi ».

Le réalisateur tunisien Ibrahim Letaief qui s’apprête à bientôt sortir son film Affreux, Cupides et Stupides au Festival de Carthage*n’a pas tardé à ajouter sa pierre à l’édifice, en signe de soutien à ce qui est devenu une sorte de véritable mouvement contestataire. Une photo de lui défiant le jeûne a été publiée sur la page du groupe, avec pour commentaire : « Ceci est ma réponse aux menaces d’Almi contre les non-jeûneurs« .

eltaiefjahel

Le site Babnat n’a pas hésité à rapporter l’acte d’insoumission, dépeint comme étant « inattendu« .
Résultat des courses : Un flot de diabolisations en tous genres et d’insultes ignominieuses ont été déversés sur les réseaux sociaux par certains énergumènes (on vous épargne dieu merci les détails).

Et pour clôturer le tout, le journaliste et animateur de l’émission « Essaraha Raha », Samir Elwafi, connu pour ses diatribes taquines et son irréductible cynisme, n’a pas manqué alors, lui aussi, l’occasion de manifester son opposition en condamnant fermement l’attitude du cinéaste. Acte qualifié d’extrémiste et d’insolence suprême « Ne me dites pas que ceci est la liberté, car liberté sans aucune morale ne s’apparente qu’à de l’irrespect. »

Sans titrAe

 
Cependant Monsieur Elwafi n’a pas exprimé la moindre petite condamnation sur les propos de Adel Almi sur sa page facebook. L’impertinence de son intervention ne peut qu’être la conséquence de son indignation sélective et de sa condamnation à géométrie variable, symptôme d’une société de plus en plus hypocrite qui n’hésite pas à pratiquer la chasse aux sorcières quand il s’agit d’abattre tous ceux qui se sont écartés de sa vérité unique.

[button color= »blue » size= »small » link= »http://www.zoopolis.tv/festival-de-carthage-affreux-cupides-et-stupides-unique-film-de-la-selection/ » target= »blank » ]Voir notre précédent article sur le film Affreux, Cupides et Stupides[/button]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *