La célèbre réalisatrice Mira Nair encourage le boycott d’Israël

20133231729_samaa_tv

La célèbre réalisatrice indienne Mira Nair domiciliée à New York a publiquement annoncé qu’elle boycottera le prochain festival de Haifa, dont elle était l’invitée d’honneur, pour manifester son refus de l’apartheid.

 

 

Dans une série de tweets diffusés depuis le début du week-end, Mira Nair met les points sur les i :

« J’irai en Israël quand les murs seront tombés »

« J’irai en Israël quand l’occupation aura cessé »

« J’irai en Israël quand cet Etat ne pratiquera plus de discrimination religieuse »

« J’irai en Israël quand l’apartheid aura pris fin ».

Et pour que l’on comprenne encore mieux le caractère politique de sa démarche, Mira Nair conclut :

« Je soutiens l’appel au boycott culturel d’Israël et plus généralement le vaste mouvement que représente la campagne internationale BDS. C’est pourquoi je pense que j’irai bientôt en Israël ».

Mira Nair, après avoir été actrice, est passée de l’autre côté de la caméra depuis une vingtaine d’années. On lui doit notamment « Salam Bombay », primé au festival de Cannes, « Les noces de la mousson », Lion d’Or au festival de Venise, « Mississipi Masala », ou encore « Kama Sutra : une histoire d’amour ».
Elle est aussi l’auteur de Vanity Fair : La Foire aux vanités, du film sur l’aviatrice Amelia avec Hilary Swank, ainsi que d’un segment dans New York I Love You.

Les organisateurs du festival de Haifa entendaient projeter son dernier film, « Le fondamentaliste réticent », qui avait fait l’ouverture du festival de Venise l’an dernier.

Source : EuroPalestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *