Abdellatif Kechiche refuse de projeter « La vie d’Adèle » dans les salles tunisiennes

Malgré les polémiques qui ont tournés autour du film tant attendu d’Abdellatif Kechiche La vie d’Adèle – qui a notamment reçu la Palme d’or à Canne – se retrouve, depuis le 9 octobre dernier, parmi les dix meilleurs démarrages de l’année 2013.

Tout semble indiquer que ce film fera un carton prochainement , y compris les critiques de la presse :

Premiere  « Ce réalisme constamment bouleversant, Kechiche l’atteint grâce à une économie de mots déconcertante, à la sincérité de ses actrices (stupéfiantes) et à une intelligence inouïe de la mise en scène. »

Le monde :  » « La Vie d’Adèle » est un merveilleux moment. « 

Les Inrockuptibles : « Abdellatif Kechiche (…) décoche un coup de cinéma époustouflant. »

1371791_10151915135098815_876127708_n

 

[dropcap]M[/dropcap]alheureusement , Abdellatif Kechiche annonce au magazine français Télérama qu’il refuse que son film sorte dans les salles tunisiennes.

Il déclare  » Je ne tiens pas à ce que mon film provoque du désordre ou de la haine. Ce n’est pas de la lâcheté. Je n’aime tout simplement pas ça. Je veux que le film soit un moment de bonheur pour le spectateur, pas qu’il soit menacé à la sortie de la salle. De toute façon, il sera vu. Les Tunisiens sont les champions du piratage sur Internet, et c’est mieux qu’ils le voient comme ça. Ça leur parlera plus que dans l’interdit et la culpabilité. »

Cela étant dit , le réalisateur franco-tunisien promet une suite au film lors d’une conférence à New York . Une suite tout d’abord de 40 minutes car selon lui « Au cinéma, c’est la version courte du film. Il y en aura une autre plus tard. Pas beaucoup plus longue. Même pas une heure. » .  Abdellatif Kechiche évoque aussi la probabilité qu’il y ait une suite (ou plusieurs suites d’ailleurs) car le film ne raconte qu’une partie de la vie d’Adèle. Il déclare dans cette même conférence  » J’ai imaginé ce personnage qui reviendrait dans le futur, tous les 3, 4 ans, 10 ans […]  Tout cela est de l’ordre de l’utopie, mais pourquoi pas. »

Il ajoute avec humour, en parlant de l’actrice principale Adèle Exarchopoulos,  » Je n’ai pas dit que je ne changerai pas d’actrice. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *