L’INDICE D’UNE SUITE , Appel à Projet Aux Artistes Plasticiens Tunisiens

Deux associations au concept quasi identique .. Une vocation commune ;  Promouvoir l’art contemporain émergent et Renforcer la coopération culturelle Franco-Tunisienne . Et ce en s’appuyant sur des programmes annuels, visant à accompagner sur le long terme des artistes tunisiens en voie de professionnalisation.


Crédit Photo : Freaks Freearchitects – à 4, rue Moret Paris.

 Crédit Photo : Freaks Freearchitects – à 4, rue Moret Paris.

«GLASSBOX» est une association Française à but non-lucratif gérée par de jeunes artistes, qui vise, et ce depuis 1997, à diffuser et à promouvoir la création contemporaine émergente. Cet espace d’art au concept novateur est plus qu’une structure d’accueil pour les différents formats d’expositions, c’est surtout une résidence de production. Un dispositif proposant différents protocoles au sein desquels des intervenants sont appelés à concevoir et produire une œuvre avec l’équipe en place. Production in situ et diffusion in progress, car le processus de la création importe autant que l’oeuvre finale. Offrant ainsi, et au publique et aux artistes,  l’exclusivité de voir les œuvres se faire.

536852_311560118915478_866320574_n

«Kasbah Nova» est une association à but non lucratif. Créée en 2011, portée par un collectif franco-tunisien et parrainée par Anne Hidalgo, première adjointe au maire de la ville de Paris. L’association « Kasbah Nova » a pour activité de concevoir, promouvoir et mettre en œuvre des événements culturels et artistiques afin de permettre un échange entre les différentes cultures par divers biais ; conception et développement d’activités culturelles, promotion de spectacles vivants.. « Kasbah Nova » promeut les arts et le design tunisiens, elle vise à soutenir la création émergente de cette nouvelle scène effervescente et de renforcer la visibilité des artistes tunisiens dans leur pays et à l’international.

Ainsi sous la collaboration de KASBAH NOVA et de GLASSBOX un appel à projet fût lancé pendant ce printemps 2014. Un PROGRAMME DE RÉSIDENCE DE CRÉATION :  L’INDICE D’UNE SUITE, qui pour la toute première édition accompagnera du mars 2014 au février 2015, 6 JEUNES ARTISTES Tunisiens émergents. Pendant un an, ces artistes seront soutenus et aidés dans leur carrière artistique à l’international et travailleront en collaboration avec des professionnels français.

Le travail bénéficiera d’un accompagnement et d’échanges sur l’année. Dessinée par les FREAKS Freearchitects, Glassbox perce un trou dans les façades de la rue Moret : entre sa vitrine qui, en se repliant intégralement, met littéralement le lieu dehors, et son sol en asphalte qui prolonge le trottoir à l’intérieur, l’espace redistribue les coordonnées du point de rencontre entre sphère publique et sphère privée. Le projet se déroulera en toute transparence.

Le projet L’INDICE D’UNE SUITE questionnera la production de l’œuvre, son déplacement, et plus globalement le projet d’exposition. Ainsi les temps de travail et d’exposition seront chaque fois l’occasion de se réunir et de s’interroger collectivement sur les problématiques et enjeux du projet. Ce qui fait que le corps de l’exposition n’est plus seulement le résultat final du travail de l’artiste : sa forme achevée n’est saisissable qu’à l’occasion du vernissage. 

Des journées de rencontres publiques, professionnelles sont envisagées en présence des artistes et des curateurs afin de permettre d’échange autour de cette expérience. La résidence de création comportera deux périodes de workshop et d’exposition qui se dérouleront successivement à Paris du 4 au 28 juin 2014 et à Tunis le Février 2015 . L’accueil du volet parisien dans l’espace d’art GLASSBOX, aura également pour mission de favoriser les échanges avec la jeune scène basée en Région Île de France.

Cinq jeunes artistes tunisiens, aux techniques et aux styles variés, ont été sélectionnés pour participer à cet événement unique en son genre, en plus d’un jeune critique d’art tunisien qui pourrait venir s’ajouter au groupe, a confié Corinne Le Bolé, chargée du projet.

Voici donc la liste des artistes sélectionnés et retenus pour le programme :

132Arabesque post-révolutionnaire, Tirage sur plexiglas, 100×100 cm

Selim Ben Cheikh Jeune artiste visuel plasticien, chercheur en arts plastiques, enseignant à l’ISBAS. Il a présenté l’idée d’un projet dont l’origine a été exposée récemment à la galerie Aicha Gorgi. « Une pièce qui m’a permis d’avoir une suite dans les idées. Mon travail sera axé sur une lecture contemporaine des arabesques». 

 

12La violence psychologique envers les femmes, Dessin sur papier, 21×29 cm

Hela Lamine Artiste plasticienne et universitaire. Née le 20 juin 1984 à Tunis. Enseigne à l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Sousse et réside et travaille actuellement à Tunis. Elle expose  régulièrement depuis 2007. Elle prépare actuellement une thèse de doctorat en Sciences et Techniques des Arts – Arts Plastiques à l’Institut Supérieur des Beaux-arts de Tunis sous le titre de : « Aliment mis à plat : Itinéraires plastiques autour du culinaire et ses composants».

 

313724-14571884-7Same but different, Graphite ink, 11.8 x 16.5 x 0.4 cm

OTHMANE TALEB :  artiste plasticien tunisien. Un architecte diplômé de l’école d’architecture de Tunis (ENAU).Photographe et artiste visuel, son travail est en partie basé sur l’expérimentation multi-technique, l’observation du genre humain, et la captation des émotions, caractères. Il pratique aussi la photo documentaire, durant ses voyages. Il a un parcours d’expositions impressionnant. Il a annoncé qu’il travaillera sur la psychanalyse de l’entité humaine, il traitera de l’humain et sa dilution dans la foule. Son travail sera inspiré par les rassemblements et les manifestations dans le monde.

 

13peinture-5Les Kerkennah, mixed media on canvas, diptych, 2 x 150 x 200 cm, Tunis, 2011.

ALI TNANI  artiste plasticien tunisien né à Tunis en 1982. Ali Tnani entre aux Beaux-arts de Tunis où il réalisera un cycle complet de formation jusqu’au Master en arts visuels et sciences des arts. Photographies, dessins, thèse en arts plastiques, il s’intéresse également à la création sonore et au multimédia. En un mot, Ali Tnani est un artiste pluridisciplinaire autant dans son approche du savoir que dans ses réalisations artistiques. Il a exposé à Sidi Bou Saïd, La Marsa, Carthage, en Belgique, à Paris… 

 

weLa voisine 2013 , Mixed media  on canvas ,90 x 120 cm.

RANIA  WERDA : artiste tunisienne, originaire de la capitale du Nord, Bizerte. Chercheur et théoricienne en arts plastiques à l’Institut Supérieur des Beaux-arts de Tunis (ISBAT) et enseignante dans différentes écoles d’art en Tunisie. C’est une artiste qui se passionne pour plusieurs disciplines comme la peinture, la gravure, la photo, la vidéo et la sculpture. Elle a exposé à Barcelone entre autres. Son projet mettra en scène des personnages dans l’anonymat couverts derrières des ornements, rappelant les arabesques et les miniatures perses. 

CALENDRIER :

WORKSHOP et EXPOSITION à Paris : Du 4 au 28 juin 2014 :

WORKSHOP et EXPOSITION à Tunis  : Février 2015 

 VIVEMENT LES PROCHAINES EDITIONS DE CETTE COLLABORATION ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *