Remix Vs l’original; quelle tournure préfère on?

Quand on entend parler de remix d’un tel titre, on se pose toujours la question : est-ce que le remix va changer la version originale de façon à plaire à une plus grande audience ou le contraire ; la rétrécir  à un certain degré d’appréciabilité ? On vous suggère quelques titres, et on finalise avec un verdict.

On commence par le fameux groupe Américain Kings of Leon. Leur titre Closer est une chanson de rock alternatif. Néanmoins, Sekklow a su ajouter une touche simple mais subtile à ce titre. En diminuant le tempo et en augmentant les notes du sous-grave, « Closer » peut passer par un titre d’UK garage avec l’atmosphère glauque et mélancolique que Sekklow a créée.  On garde ce remix pour les journées sombres et nuageuses.

Puis il y a Lido qui remixe Alt-j, les sonorités rock/folk alternatives très British, avec le titre « Left Hand free », spécialement recommandé par notre  rédac en chef à Zoopolis (hey Elli).  Elle trouve que le remix a ajouté « the IT-thing » à l’originale. On apprécie la tournure plus funky et plus rythmée à coup sur.

On passe à une combinaison exquise qui allie musique électronique et rap. Quand The Prodigy mettent leur main sur quelque chose, ça ne peut devenir qu’ingénieux. On ne peut pas écouter ce remix sans remuer la tête.

Enchaînons avec les blondes qui swinguent du chandelier. « Big girls cry » remixé par ODESZA, un duo Américain qui produit de l’indie electronic, transpose le morceau à un monde parallèle avec les vocaux « pitch-shifted » et l’ambiance mélodique qui en découle.

Sinon, Dawan (a.k.a Hamza Nasraoui) nous propose ce remix par David August, de Grizzly Bear.

« L’originale,  je trouve qu’elle est trop fade.  David August a ajouté beaucoup plus de feeling à l’originale ; le remix te fait plutôt voyager. » – Dawan

Finalement, on ne peut terminer que par Flume, un jeune producteur Australien qui a pris un succès phénoménal cette année.  C’est un succès bien mérité vu que ce remix, avec lequel il a débuté son set à Coachella 2014, a bien secoué  une foule de 3000 personnes.

Les remix ? C’est toujours un plaisir auditif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *