Zoo’guide: comment survivre en festival de musique?

En Tunisie, la saison festivalière est bien variée. A part le fait qu’elle s’étend sur plusieurs saisons, les festivals prennent lieu dans différentes circonstances : en plein air, dans une salle de concert, au bord de la mer, au plein cœur du désert, et ainsi de suite. C’est pour cette raison qu’on vous a préparé une bonne sélection d’astuces et de conseils à suivre afin de pouvoir profiter le maximum de l’atmosphère festive et de surtout…rester en forme !

Arriver au lieu du festival : que ce soit par covoiturage ou en bus, par train ou même par taxi ,il faut toujours prévoir un plan (solide) bien définie avant le jour J. Avoir un back-up plan en tête est toujours préféré ; un(e) ami(e) à appeler en dernière minute et qui peut tout de même vous conduire jusqu’à l’endroit ciblé. On aime nos BFF, n’est-ce pas?

Ou passer la nuit : l’idéal sera de trouver de bons plans d’avance : chambre à partager entre amis, une nuitée dans un hôtel tout près du lieu du festival ou des proches qui habitent dans les environs. N’oublier pas de jeter un coup d’œil au package proposé par le festival et qui inclut généralement  un choix de logement. Si les circonstances jouent en votre faveur, optez pour une tente et un sac à dos pour les aventuriers entre vous.

Quoi mettre/ramener dans son sac : Indépendamment de la saison, vous allez passer la majorité de votre temps à danser, explorer les lieux, et à bouger tout court ! Donc on essaye d’éviter les tenues inconfortables ; à savoir les micros jupes qu’on passe toute la soirée à tirer dessus et les stilettos qu’on devrait garder pour d’autres occasions plus formelles. Les incontournables jean/short/sandales/basket sont les premiers items à mettre en  piochant dans votre garde-robe.  Le but est de bien se marrer et passer du bon temps, n’oubliez pas.

Sinon, avant de fermer son sac, faire la check-list suivante avant de partir est un must avant de balancer « hit the road Jack » :

– De l’eau, du ca$h, un écran solaire et chapeau pour éviter les rabats joies coups de soleil, un poncho plastique en cas d’imprévus climatiques, chargeur téléphone et appareil photo, une serviette de plage, du chewing gum, des bouchons d’oreilles pour zapper le bourdonnement post-festival et finalement  des sparadraps.

Une fois sur place et bien installé, on fait quoi ?

Le guide du festival sera votre guide ultime! Procurez-vous en car vous aller certainement vouloir discerner les plus proches WC, les zones wifi, ou même les food store et bars. Ça peut aussi vous servir pour repérer un point de rencontre en cas ou vous  disparaissez dans la foule et risquez de perdre vos amis (pas littéralement, on espère).Une fois que la musique démarre, la fête commence. On sait très bien que l’alcool et la musique font un très bon ménage, mais un conseil : dites non à l’over-drinking! Les festivals, c’est aussi une découverte, une aventure accompagnée de sonorités ardentes. Déchaînez-vous, profitez du moment (les dizaines de selfie sur instagram et les 56 milles tweets par seconde, c’est pardonnable), mais surtout, veillez à ce que ça soit mémorable. Rock on!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *