Comment survivre à un festival de musique

La saison des festivals en Tunisie défie le rythme des quatre saisons. Soirées en plein airs, spectacles Indoor, concerts au bord de la mer, voire même au plein cœur du désert, l’art se transpose dans l’espace et dans le temps. C’est pour cette raison qu’on essaye par ce guide de vous filer quelques conseils/astuces afin de profiter pleinement de la musique et de l’ambiance du festival tout en restant en pleine forme. Bref, pour ne rien manquer de la fête et vivre l’expérience jusqu’au bout. Après avoir récupéré pass et tickets, on commence à se demander « où loger ? », « quoi mettre ? » et toute cette panoplie de questions “existentielles”.

10377163_874287962615666_927533339618007476_n

Logement

Il est préférable de planifier à l’avance ! Réservation dans un hôtel incluse avec le package du festival, un ami qui habite aux alentours ou même un plan camping au milieu de nulle part si vous êtes le type « aventurier » et si le lieu le permet. Cherchez, vous trouverez votre bonheur (par rapport au budget) quitte à faire quelques kilomètres en plus. Les alternatives sont multiples mais il faut les envisager avant le jour-J, bien avant.

Equipement

Que mettre dans son sac? …Tout ou rien ! Certes, on vous conseille de mettre (et de ramener) des tenues confortables et bien adéquate à la saison (bonnet, parapluie, chapeau ou casquette pour éviter les coups de soleils et les rhumes). Sachant que vous allez passer la majorité du temps à danser ou en position debout, l’idéal serait de se sentir à l’aise dans ses…baskets/espadrilles (ou « combat boots » imperméables a l’eau, sable, etc…) Les pieds nus sont déconseillés même dans les endroits qui le permettent (pour éviter les morceaux de verre d’une bière verte qui aurait perdu son équilibre). Des sacs bandoulières ou à dos seront préférés au sac a mains afin d’avoir vos mains dégagées et prêtes à envahir le dancefloor (s’il y en a).

1383669_281112278751806_3195404992869867810_n

Il y a des must-have qui ne vous semblent pas vraiment utiles mais l’expérience vous prouvera le contraire : un écran solaire, une bouteille d’eau, du chewing-gum, des sparadraps, des lunettes solaires, et un petit porte-monnaie qui comporte juste le nécessaire (ou plus). Vos clefs de voitures ou de maisons dans une poche à fermeture éclair (dans laquelle vous glisserez votre pièce d’identité par la suite) ou attachées à votre pantalon avec ces trucs métalliques d’une mocheté inégalée. Prévoyez du cash (pour ne pas risquer de perdre vos cartes bancaires) et de préférence le répartir sur 2 ou 3 poches comme une sorte d’assurance. Et les téléphones portables s’il vous plaît ! Avec une batterie à 100% d’autonomie: le chagrin d’un selfie raté ou d’une photo impossible à cause d’une batterie morte, c’est pas ce qui peut nous arriver de mieux (bon, pour garder contact avec sa bande aussi).

Une fois sur place, quoi faire ?

Demandez le plan du site ! On veut toujours être les premiers à repérer les zones wifi, les bars et food courts, et sans doutes les toilettes les plus proches ( en parlant de toilettes, n’oubliez surtout pas le petit paquet de mouchoir en papier). Et un conseil qui peut se révéler très utile; un lieu de référence pour vous et vos amis au cas ou vous vous perdriez de vue durant le concert (le drapeau de ZoopolisTv par exemple 😀 ).Les artistes prennent place, la musique vous envahit et la foule commence à se déchaîner… il esttemps « to have some fun » Vivez l’expérience.

1888864_480367598752832_669007407_o

Credit photo:

Ahmed Ezzedine (Image a la une, EPHEMERE Festival).

Bayrem Ben Mrad (MAWU).

Emna Jaidane (EPHEMERE Festival).

Slown (Les Dunes Électroniques).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *