CONCERT M'NEMTY : "Je ne vois aucune concrétisation de la pénalisation du racisme en Tunisie"

[dropcap]E[/dropcap]n commémoration du 170ème anniversaire de l’acte beylical abolissant l’esclavage en Tunisie, M’nemty a organisé en partenariat avec L’UAHT (l’Union des Associations Humanitaires Tunisiennes) et ART system , un concert nommé « le délire » animé par deux groupes musicaux.
À l’affiche l’artiste Sabry Mosbeh accompagné d’un groupe de musiciens dont les frères Soltana et Selim Arjoun (membres du groupe musical Moonshine band) ainsi que Morphine band, un groupe de POP ROCK tunisien récemment formé mais assez épatant.

Le concert s’est tenu à l’espace culturel Whatever Saloon, le jour même de la commémoration c’est à dire le Samedi 23 janvier 2016 et c’est avec Rania Belhaj Romdhane membre chargé de l’organisation chez M’nèmty que nous nous entretenons quelques heures avant le coup d’envoi du grand délire, manifestation culturelle prêchant la paix.

12584078_1557381427912181_570420581_n

[divider]

Bonjour Rania, nous savons que M’nèmty est une ONG qui vise à faire disparaître le racisme et toute forme de ségrégation en Tunisie mais pouvez-vous nous parler d’avantage de vos activités ainsi que de vos projets ? 

M’nèmty est une association qui a vu le jour après la révolution. Nous travaillons sur tout ce qui concerne les droits de l’homme, défendons les minorités et luttons contre toute forme de racisme et de discrimination. Nous visons l’éducation des jeunes et faisons d’énormes efforts pour que des thèmes sur l’acceptation de l’autre soient inclus dans les programmes scolaires. Nous menons aussi des actions à travers lesquelles nous visons le changement des mentalités et ce dans les universités etc..
Nos activités abordent aussi le coté juridique et l’exemple de cela, notre demande pour que le 23 janvier devienne une journée nationale de la tolérance.  Nous voulons que ce soit également la date de l’agrément à notre projet de loi, une loi qui pénaliserait toute forme de discrimination.

Ce concert est notamment un concert de soutient pour un enfant malade. Pouvez-vous éclairer notre lanterne à propos de ceci ?
12636996_1052590914761749_1028563559_o

L’idée de départ était celle faire de cette journée un souvenir remarquable autour de la cause pour laquelle nous luttons mais après avoir su qu’un enfant nommé Youssef était atteint d’une maladie rare la Thrombopénie, et qu’il était dans l’incapacité de se faire soigner faute de moyens, l’initiative de la part de l’UAHT a été de proposer de faire don des gains à la famille de Youssef pour qu’il puisse avoir accès aux soins. Nous voyons en l’incapacité d’une famille à acheter des médicaments à son enfant, une forme de discrimination contre laquelle nous nous battons et c’est ainsi qu’à travers cet événement nous misons sur l’humanisme.

Des projets en cours de préparation ?

En ce moment nous travaillons sérieusement sur notre projet de loi mais nous comptons collaborer avec ART system, nouvelle entreprise de promotion de l’art, pour faire un film documentaire à propos du racisme en Tunisie.

Pour clôturer nous allons vous demander votre avis personnel : Voyez vous du progrès au niveau de la tolérance et du refus du racisme et de la discrimination en Tunisie ?

Beaucoup de personnes ont foi en M’nèmty et c’est déjà quelque chose mais honnêtement, au jour d’aujourd’hui je ne vois malheureusement aucune concrétisation de la pénalisation du racisme en Tunisie.

 

 

[dropcap]U[/dropcap]ne ambiance conviviale envahit l’espace dès la montée de Morphine band, suivis par Sabry mosbah qui nous avance les propos suivants après la prise de son :

12512630_1018633024866748_5452944212550535546_n

 

« Il faut être optimiste pour qu’on puisse dépasser cette période difficile pour notre pays… et pour les jeunes et artistes, je dis, croyez en vous mêmes. »

 

 

 

 

Propos recueillis
par Camelia Daoulette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *