GLOBE-TROTTEURS : Dossier sur cette communauté de tunisiens aventureux

« Voyage, voyage », comme le dit la chanson…

En mode Shopping et soirées clubbing survitaminées, ou plutôt relaxation et méditation aux abords d’un archipel paradisiaque, ou encore pour une virée culturelle au cœur des musées et monuments historiques.

Chacun ses préférences, l’essentiel étant de dénicher les bons recoins inexplorés de la planète qui vous feront oublier le temps d’un moment les petits tracas traditionnels du quotidien.

12339479_10153848321259312_1812625202887062445_o

 

 

Cela dit, au sein de l’ensemble des tunisiens voyageurs, se distingue parmi tous ces penchants, une catégorie d’infatigables téméraires :
Nos « Roadtrippers » locaux se sont lancés dans les plus belles expéditions exotiques qui puissent faire rêver.

[dropcap]U[/dropcap]n road tripper, du terme américain, définit surtout une personne aventurière, une attribution surlignant sa qualité de voyageur.
Habité par une flamme passionnelle en quête de découverte et d’exploration, il a soif d’expérience et de savoir, ou même de vide et d’évasion.
Son péché mignon ? La nature. Forêts tropicales, savanes herbeuses, océans marins, cratères volcaniques, pleines désertiques, contrées glaciales, profondeurs sous-marines… Il savoure à la seconde prêt le contact avec ces environnements de l’extrême.
 
The Dreamer 3

 

[dropcap]S[/dropcap]ac à dos à la portée, baskets enfilées, budget minimisé, il part à l’aventure sans se soucier de l’imprévu.
Très loin des itinéraires touristiques classiques, un globe-trotteur se fond dans la masse dès qu’il intègre sa nouvelle destination, franchissant les frontières harassant ses pieds quels que soient les conditions et les risques encourus. Avions, hôtels, technologies, confort superflu et autres surfaces commerciales, se rayent de la liste, pour laisser place à la simplicité.

Du vélo et de la marche, de nombreux auto-stops, d’auberges en auberges, la découverte de l’hospitalité et de la chaleur humaine universelle est le seul moteur qui les anime. Sans compter, l’amour du défi, de l’adrénaline et des sensations fortes.

Rabii Ben Brahim et Marwa Hamlaoui ont réalisé l’expérience de la traversée du Mont Blanc. Un massif s’étendant sur les territoires français, italien et suisse, et qui compte 2860m de hauteur.
Ils ont donc parcouru 170km à pied, avec 10km de dénivelés au total. Une épreuve aussi exigeante qu’apaisante à la vue du somptueux paysage qu’elle offre et des exquises nuances de couleurs entre le saphir céleste, la pureté dans les nuages des hauteurs montagnardes, un dégradé harmonieux entre tendre verdure et douce neige.

17kg au dos, les sacs renfermant tentes, vêtements, sacs de couchage, nouilles, bssissa, dattes et miel.
En effet, rien de mieux que nos délices authentiques locaux quand il s’agit de fournir au corps le maximum d’énergie durant ces intenses efforts physiques éreintants.
Une expérience marquante parmi tant d’autres pour Rabii et Marwa, comme celles vécues en Turquie, Allemagne ou au Canada.

 

Dreamer 4 Mont Blanc
 
[dropcap]H[/dropcap]oussem Hamdi, quant à lui, a accompli le tour des continents, de l’Europe à l’Amérique centrale, en passant par l’Afrique du nord, le Moyen-orient, l’Asie du sud, et l’Amérique latine. Rien que ça !

Ayant vécu quelques temps en pleine savane au sein de la tribu Masai Mara au Kenya, ayant été hébergé chez des familles des plus modestes et ayant côtoyé presque tous les peuples de la terre au plus près, l’histoire, la culture et les traditions des civilisations et sociétés en font son point fort.

Autant emportés par la beauté de la nature que par la diversité des cultures et des sociétés, tous trois se sont enrichis et nourris spirituellement au grè de leurs voyages.
Un réel accomplissement et une maturité nullement remplaçable, même par tous les ouvrages encyclopédiques du monde.
Tous trois nous témoignent des incroyables bénéfices personnels que leurs ont apportés ces expériences de la vie.
Voyager, c’est bien utile, ça fait travailler l’imagination.” nous dit Louis-Ferdinand Céline dans  Voyage au bout de la nuit.

 

11411990_10153358582611265_2968098935177080541_o

 

[dropcap]L[/dropcap]e cœur de la nature invite à la méditation, à la remise en question de soi, tout comme le contexte du road trip forge la personnalité et oriente vers la quête de soi.
En plus d’un enrichissement culturel, c’est une réelle leçon de vie, où les fameuses paroles de Socrate font résurrection : « Connais-toi toi-même ».

La patience, la persévérance, et la joie de vivre se font moins rares et deviennent ancrées en nous. Apprendre à se contenter du peu, à créer son propre bonheur, à mesurer la valeur des choses, la valeur des liens familiaux et amicaux, ceci a été le précieux cadeau des trajets de nos roadtrippers, à la vue de certaines personnes jaillissantes de bonté, d’hospitalité, de sagesse, de partage, de confiance, qu’on retrouve en particulier loin des villes, dans les montagnes ou en campagnes.

Tous partagent une passion commune pour la nature, et ainsi naturellement furent le tour de la Tunisie que ce soit en vélo, bus, train, ou en prenant le 11*.
Au cœur de la verdure du nord, engloutis dans les sables dorés du Sud saharien, baignant dans les sels marins des côtes du Sahel, au sommet des Jebbels* anciennement berbéristes ou au fond des grottes millénaires, les merveilles tunisiennes hypnotisent ces « wild addicts » qui explorent de fond en comble le territoire tunisien.

 

1508112_10152124605704312_833876057_n
 
 

Nos globe-trotteurs tunisiens font leurs témoignages à l’écrit, en image ou en vidéo sur les réseaux sociaux, dans les liens mentionnés ci-dessous :

Tunisian Globe Trotter (Facebook)
Explorateurs tunisiens (Facebook)
The Dreamer (Facebook)
Blog-Voyage.Tn
Tunifun (Youtube)

 

 

Crédits Photos :
Rabii Ben Brahim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *