EXTRACHEESE : Les soirées cool, "Bzeid Jbin" et sans techno du Wax Bar.

Avec un accueil du public toujours retentissant, EXTRACHEESE, les Jeudi enjoués du Wax Bar se révèlent comme une des agréables surprises de cet été 2016.
Cette résidence assurée par EPI et Salem Jabou, vous propose chaque semaine un nouveau prodige de la scène internationale à découvrir !

 

13775573_1669853783338359_1653414346369686181_n

 

Né en réponse à une certaine attente

[dropcap]E[/dropcap]xtracheese est né à Paris sous la houlette de deux camarades, Khalil Hentati (Aka Epi) et Salem Jabou.
Se fréquentant beaucoup durant l’année et partageant les mêmes affinités musicales, les deux tunisiens ont voulu installer une habitude estivale d’événements qui se veulent cool où l’on mettrait en avant des musiques plutôt fun et joyeuses avec surtout des sonorités funk, disco et afrobeat, « pour ne pas avoir à se taper que de la techno tout l’été ».

« Les gens viennent nous dire que c’est leur meilleur soirée depuis longtemps. »

Et tout ce qu’on peut dire c’est qu’ils avaient vu juste ! Pour les deux premières soirées où ils ont reçu Mr. Raoul K et Dabeull, la réponse du public ne s’est pas faite attendre.
Chaque Jeudi, le Wax Bar maximise son affluence en se transformant en un convivial temple de la fête. « Le feedback est plus que excellent et je pense qu’on est entrain de surfer sur une nouvelle vague en Tunisie. On répond a une attente de gens qui aiment cette musique mais à qui on ne sert que de la techno bien agressive tout le temps et toute l’année. Les gens viennent nous dire que c’est leur meilleur soirée depuis longtemps. »

 

Un seul mot d’ordre : Ça doit être cool ! 

[dropcap]L[/dropcap]eur seule préoccupation ? Le mot « cool ». Ils se le répètent tout le temps. « C’est ce qu’on se dit avant de commencer à jouer…On est là pour danser sur de belles musiques qui ne foutent pas la chiasse ».

Concernant les surprises que le duo nous réserve pour la suite, Epi et Salem Jabou feront d’abord une légère pause et reviendront en force après deux semaines, plus précisément le 18 Août, avec des invités de marque « encore plus cool » à l’instar des frangins néerlandais « Lumière » qui viendront spécialement d’Amsterdam pour nous faire goûter à de la bonne disco.
Mais ce n’est pas tout… En septembre, ils comptent vous réserver quelque chose de beaucoup plus grand sur l’échelle internationale.

En attendant, vous pouvez retrouver dès ce soir, Jeudi 28 Juillet, Mawimbi qui est un collectif phare de la scène parisienne et qui porte l’étandard de l’afrohouse afrobeat en France. 
 

 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *