Gleam Of Hope : L'étonnante rêverie musicale psychotrope du duo mahdois

Curiosité de la rentrée « Gleam Of Hope », le duo mahdois formé par Dali Braham et Aymen Msekni, va vous emporter dans des contrées lointaines à la fois psychédéliques, obscures et pleines d’émotions.

gleam

 

Une Chillrave transcendante

[dropcap]À[/dropcap] la première écoute de leur projet « Resurrection », leur univers pourrait être une sorte de rencontre fertile entre Bedouin, Oceanvs Orientalis et Maceo Plex.
Avec des percussions tribales et exotiques dominant leurs œuvres, et un halo de sons progressifs venant ajouter la touche d’escapade, cette formation musicale tunisienne nous fait rêver de grands espaces et de constellations.
Entre mixage et production, leur art semble s’être inspiré des différents émotions qu’un être humain puisse ressentir.
Chaque expérience sonore dure presque une heure et nous guide dans un voyage halluciné vers le pays de la méditation et du nirvana.

 

Fruit d’une vision commune 

[dropcap]P[/dropcap]our obtenir cette remarquable harmonie, il aura fallu deux jeunes talents unis par la même vision.
« On vivait dans le même quartier et on partageait la même passion : L’art sonore. Fascinés par ce monde, nous avons décidé de participer à ce mouvement.
Une énergie nous envahissait et nous poussait à nous refugier dans un studio pour nous exprimer. Notre musique est inspirée de la vie avec toutes ses dualités et contradictions : la beauté et la laideur, l’obscurité et la lumière, l’émotionnel et le rationnel… Notre philosophie se base sur la différence comme étant le noyau de la vie, de la passion et de la beauté. Nous définissons ainsi notre genre comme étant à la fois du « Deep, Chill, Dreamy & Blissful »
, nous a confié Dali Braham.

Le duo a déjà annoncé dans un post sur leur page Facebook leur disponibilité pour toute réservation.

 

 

Vous pouvez écouter ici leur toute première exquise performance qui les a fait introduire sur la scène électronique tunisienne vendredi dernier 09 Septembre au Terminal 2B.
Un sacré premier pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *