Où faire la fête à Hammamet pendant l’hiver ?

« Winter is coming » … Pour beaucoup, Hammamet est une ville d’été par excellence et … une destination fantôme à partir de septembre !
Comment une ville aussi prisée pendant la saison estivale peut-elle totalement hiberner pendant 9 mois ? Ceci parait inconcevable… Et à force de l’entendre (sans le voir !), on le croirait … PRESQUE !

 

[dropcap]À[/dropcap] l’aube de cette rentrée imminente, Zoopolis met un terme à cette conclusion (un peu trop !) hâtive et décide d’éclairer une bonne fois pour toute la lanterne de ces visiteurs noctambules.
Car à Hammamet s’il y’a une question récurrente qui se pose en été comme en hiver c’est : où sortir, prendre un verre, écouter de la bonne musique, danser et éventuellement s’empiffrer de tapas à des prix raisonnables ? Sans pour autant atterrir dans des soirées fastidieuses où la frime et l’argent sont les maîtres « maux ».

Une question qui prouve qu’on est tout simplement très mal renseigné… On a donc décidé d’y remédier une bonne fois pour toute en vous prouvant qu’à Hammamet, la vie nocturne pendant l’hiver n’a rien à voir avec l‘été, c’est VRAI, mais peut tout de même avoir son charme.

 

L’Opéra Bodega

 

14159145_102248520234516_1257421500_n

Description : Classy et cosy au départ, l’endroit a troqué son cadre de « resto posé » et a opté pour une déco beaucoup plus jeune, fraîche et décontractée.

 Ambiance : On y organise des soirées variées pendant les weekends et parfois en milieu de semaine. Les frères Hassouna tiennent les rennes de l’Opéra. Ils font appel à des musiciens et à des groupes de pop/rock, amateurs et pro, tels que les POP IT, ZED et Zanzana. Diverses performances en solo s’y succèdent toujours comme celles de Zaher ben Abdallah et Zied Bagga, entre autres.

L’endroit a connu des activités telles que les journées spéciales «saveurs traditionnelles » ou « vides dressing » entre fashionistas. Pendant presque une année, des rencontres littéraires s’y sont déroulés. Poètes et écrivains discutent d’un ouvrage avec une vingtaine de convives. Des activités comme telles, on en a jamais vu à Hammamet.

Consommation : Nouveau chef cuisinier et nouveau « cocktailiste » sont à la disposition de la clientèle depuis sa réouverture il y’a plus de deux mois : Tapas et shooters à prix réduit, (de 4dt à 7dt)  Chope 50cl à 4dt5, Vins à partir de 20dt, cocktails et alcool fort à volonté…

 

 

O PUB

 14248795_102251280234240_729128048_n

Description : Un pub à l’américaine comme on en a pas vu à Hammamet ? C’est maintenant chose faite. Décontracté et exclusivement fréquenté par des jeunes, ce lieu a vu le jour en début d’année, sous l’égide d’un jeune propriétaire « Amine Jedidi ». À la fois branché et accueillant, l’endroit est fermé et ne bénéficie pas d’un espace extérieur ou d’une terrasse, ce qui le rend bien plus attrayant pendant l’hiver.

Ambiance : Très animé, en été comme en hiver, l’O Pub attire toujours autant grâce à ses soirées organisées au quotidien : Rock, Hard rock, Reggae, variétés mondiales et françaises, et surtout sa soirée Karaoké hebdomadaire qui dure jusqu’ à 4h du mat. Et il se trouve que pendant les hivers, cette programmation ne risque pas de changer. Parole d’honneur !

Consommation : Tapas à volonté de 4dt à 8dt, cocktails à partir de 6dt, bières à 3dt5, pichet de bières à 10dt, chope (50cl) à 6dt, shooters à 5dt et vins à partir de 20dt… des prix plus qu’abordables.   

Le Q.G

 14249074_102236353569066_1081345662_n

Description : Bien plus connu sous l’appellation « Brauhaus Hammamet », ce bar fermé et spacieux, se situe en plein cœur de la ville d’Hammamet, juste en face de la Medina arabe et a été rénové deux fois avant d’opter pour une décoration à la fois, jeune et sobre.

Ambiance : Des soirées Jazz, pop / rock et reggae sont organisées jusqu’à 3 à 4 nuits par semaine. Des groupes de musiciens et des performances en solo rythmeront les soirées hivernales du QG, jugé de loin, bien plus agréable qu’en été. Clientèle globalement constituée de jeunes venus notamment de Nabeul mais aussi de Tunis.

Consommation : Carte de la bouffe et des pizzas disponibles ! Chope à 6dt et bières à 4dt, vins à partir de 22dt. L’endroit est réputé pour ses cocktails qui varient de 12 à 18dt. Avec des prix aussi abordables, les gérants vont jusqu’à lancer des « Happy hours » de 18h jusqu’à 22h où la bière est servie à …. 2dt400 / la chope « 50cl » est…. à 3dt500 ! (Et oui ! Des offres quasi-inexistantes à Tunis, même dans les bars les plus glauques !)

La Playa Lounge

 14287486_102252430234125_880022145_n

 

Description : Ce Lounge a ouvert ses portes le 10 janvier dernier et se situe à Hammamet nord, juste à coté du parc aquatique de la ville. C’est donc une nouvelle adresse, pour les jeunes de la région, à ne pas confondre avec l’hôtel « La Playa beach Club » où se déroule le festival Ephemere. Tables basses et hautes,  déco haute en couleurs et ornée d’illustrations diverses.

Ambiance : 3 à 4 soirées sont programmées l’hiver. Violoniste / DJ résident et des soirées live acoustique seront au rendez- vous. Par contre, la réservation est obligatoire. « Question d’organisation », nous a affirmé le barman de l’endroit.

Consommation : Vins de 25dt à 50dt, cocktails de 12dt à 35dt, tapas et plats font partie du menu. La bière est à 5dt (7dt en été !).
Les prix étaient légèrement plus élevés par rapport aux autres endroits : « Pour une clientèle bien plus sélective ! », nous déclare un employé sur place.

Le PLUG 3.0

 14302958_102252280234140_1207566680_n

Description : Depuis son lancement, il y’a trois ans par la même équipe qui a dirigé les « plug » du grand Tunis, cet endroit n’est plus à présenter à nos lecteurs.
Le Plug Hammamet a été réaménagé, La déco, légèrement modifiée, avec billard, pouffes et un coin pour DJ à l’intérieur et terrasse à l’extérieur. La boite de nuit du sous-sol n’est plus accessible.

Ambiance : Fréquenté uniquement par des jeunes, l’ambiance de ce lieu n’a rien à voir avec ce qu’ont connu les adeptes du Plug auparavant. Situé sur une route touristique, l’endroit résiste tant bien que mal aux aléas d’une saison « morte » comme on adore le dire, surtout en milieu de semaine. Durant les weekends ou les vacances l’endroit a tendance à retrouver toute sa vitalité.

Consommation : Bières à 4dt, shooters à partir de 5dt, alcool fort et cocktails disponibles et tapas à des prix abordables.      


The SIXTIES

 14256362_102255756900459_1293333757_n

Description : L’un de bar les moins spacieux mais les plus cosy qui puissent exister dans la région. Rénové depuis un bon moment, il a gardé sa déco style « année 60 », qui fait tout son charme.

Ambiance : Calme la plupart du temps, cet endroit est fréquenté par les touristes de la zone (s’il y’en a !). La moyenne d’âge de sa clientèle varie entre 18 et 50 ans. Soirées acoustiques et performance en solo sont attendus pendant l’hiver, les mardis vendredis et samedis.

Consommation : Pizzas au menu, peu de tapas mais bières à 3dt et chope à 4dt hors « happy hours ». Vins à partir de 20dt…

Le Sky Bar

 14281379_102256073567094_1080234577_n

Description : C’est avec le Sky Bar qu’on inaugure la catégorie des temples nocturnes qualifiés d’ « huppés ». L’ancien « berbère », situé au dessus du QG, (Brauhaus) possède une vue imprenable qui donne sur le cœur de la ville : autrement dit, son centre ville, son golf et sa Medina arabe. L’hiver, on abandonne sa terrasse pour s’installer confortablement et bien au chaud à l’intérieur de lounge toujours aussi sobre, classe et décontracté.

Ambiance : Calme en milieu de semaine et extrêmement animé les weekends, ces soirées sélectives et (parfois privées) attirent autant. La plupart des clients affluent spécialement de Tunis, de Sousse et de Nabeul. Des duos comme les Jukebox et des DJ Résidents s’y produiront. La réservation est fortement recommandée les samedis.

Consommation : L’endroit possède une carte des plus garnies : vins tunisiens et étrangers, bières à 6dt. Cocktails à partir de 14dt et une variété de Shooters divers. Possibilité de commander des pizzas et des plats variés.

Le Wine Bar

 14269554_102256913567010_1649841125_n

Description : Situé en plein cœur de la Medina, il s’agit de la partie lounge du  restaurant « Le barberousse ». Avec sa déco orientale, sa cheminée à l’intérieur, équipé de tables basses et hautes, avec une vue sur la Medina et ses ruelles, c’est incontestablement le bar le plus douillet de la ville, destiné à une clientèle jeunes et moins jeunes où les couples peuvent s’y retrouver.

Ambiance : Ce lieu hivernal par excellence est posé, calme et propice à l’échange. Son gérant Adel, fort charismatique nous a confirmé les soirées de « Richard Fouchier » un jazz man français, qui se produit une à deux fois par mois. Ambiance Blues et funk avec le groupe «  Khnefess », des pianistes et des violonistes tiennent les rennes des soirées en milieu de semaine.

Consommation : pas de plats mais des tapas variés ! vins tunisiens (à partir de 32dt) mais aussi vins du monde monopolisent la carte. Du blanc, du rouge et du rosé. Bières à 6dt et cocktails à partir de 12dt.

[dropcap]N[/dropcap]ous n’allons pas trop nous étaler sur une adresse qu’on a choisi de vous garder pour la fin. il s’agit du Puput bar. Lorsqu’on s’est rendu sur place pour en savoir plus sur son programme hivernal, l’endroit était fermé. L’ouverture était fixée à partir de 22h et le personnel était absent. On n’en sait donc pas davantage sur son menu, son programme et son ambiance et on ne peut vous présenter l’endroit en se basant sur sa « réputation ».

C’était une sélection des endroits que la rédaction recommande volontiers à ses lecteurs fêtards.
Zoopolis TV a un œil sur tout, même sur ces temples nocturnes à zapper d’urgence : Jugés « bas de gamme » ou excessivement coûteux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *