Abdellatif Kechiche tourne dans le plus grand secret "Mektoub is Mektoub"

Initialement prévu en Tunisie, ce projet sur lequel le cinéaste planche depuis l’été 2014, adaptation de « La Blessure, la vraie » de François Bégaudeau, a finalement pris place à Sète, ville où il avait tourné La Graine et le Mulet.

abdellatif-kechiche-genie-ou-tyran

 

[dropcap]D[/dropcap]epuis le 08 Septembre le réalisateur travaille dans le plus grand secret sur son prochain film provisoirement intitulé  « Maktoub is maktoub», qui devait se tourner chez nous à Hammamet en Août 2014.
Le casting avait déjà été bouclé, Gérard Depardieu devait même faire partie de la distribution, mais depuis plus aucune nouvelle….

Une adaptation très libre 

Le synopsis du réalisateur est cette-fois ci bien différent de celui du roman de François Bégeaudeau (à qui l’on doit « Entre Les Murs »), qui devait raconter le récit initiatique d’un adolescent de 15 ans, ses expériences amoureuses et ses égarements.
Kechiche prend cette fois-ci l’histoire à travers le prisme d’un jeune homme nommé Amin qui vient de débarquer à Paris comme scénariste.
Pendant ses vacances d’été, il retourne dans sa ville natale, une station balnéaire au bord de la méditerranée.

Un soir, il fait la rencontre de Jasmine, tombe sous son charme et espère vivre avec elle une grande histoire d’amour. Une rencontre entraînant une autre, il entre en contact avec un grand producteur, celui-ci lui propose de financier  son premier long-métrage…
Amin se retrouve face à une multitude de choix entre son projet, son histoire avec Jasmine et les avances de la femme du producteur.

Oeuvre cohérente 

À chaque nouveau film, Abdellatif Kechiche propose un nouveau pari de cinéma. Que ce soit dans La Faute à Voltaire, L’EsquiveLa Graine et le muletVénus Noire, ou encore La Vie d’Adèle qui avait raflé la Palme d’or au Festival de Cannes 2013, Kechiche a toujours su nous surprendre tout en gardant toujours son style charnel, cru et trivial et le leitmotiv de son oeuvre, à savoir : le groupe, l’éducation et le déterminisme social.

Mektoub is Mektoub, qui promet d’être dans la continuité de ce que le cinéaste a accompli, sera produit par la société du réalisateur Quat’sous Films de même qu’il est coproduit par France2 cinéma, et par Pathé et par les Italiens de Bianca Film.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *