GHOULA se produira pour un concert évènement avec TUNES #4

Ghoula sont des maîtres lorsqu’il est question de manier des styles de musiques hétéroclites harmonieusement. Leur art consiste à marier la musique nord-africaine traditionnelle avec un récital un peu plus moderne en phase avec l’air du temps.

15057975_10154197460884385_2041989707_n

Akacia Productions vous invite le 02 décembre prochain au Carthage Thalasso pour célébrer leur premier album intitulé « Hlib El Ghoula » paru sous le label Shouka.

[dropcap]L[/dropcap]e jeune label tunisien Shouka agit comme un catalyseur auprès des artistes de talent. Créé en 2009 par le duo Amine Metani et Nessim Zghidi (alias Nazal), le label a donné naissance à une toute nouvelle culture à la tunisienne qui transgresse les clichés de notre héritage arabo-musulman en alliant les trésors de notre patrimoine avec des sonorités alternatives et électroniques.

Ghoula et Shouka ont travaillé en collaboration avec Akacia Productions, spécialisée dans l’organisation des concerts et des festivals à l’échelle internationale, pour faire percer la musique arabe alternative sur la scène locale tout en lui ouvrant de nouveaux horizons.

Hlib El Ghoula : un premier album atypique 

[dropcap]W[/dropcap]ael Jegham, connu sous le pseudo de Ghoula a confié que la procréation du projet s’est faite d’une  manière naturelle «  Le déclic a eu lieu lors de ma rencontre avec le DJ tunisien Gamra. On a jammé sur un vinyle de Cheikh el Afrit, c’était le morceau intitulé « Le Igella », Gamra aux scratchs et moi au Gombri. L’alchimie a été instantanée ! On a tout de suite compris qu’on tenait un truc. « 

Le projet a ensuite évolué pour agglomérer un groupe de 5 artistes, apportant chacun sa pierre à l’édifice : Wael Jegham (claviers, gombri, Machines), Rabii Brahim (chant, tbal, carcabous), Gamra (platine), Mohamed Amine Khaldi (violon, rabbaba, bendir), Amine Metani (basse et guitare électriques, tbal, vidéo).

Ensemble ils élaborent quelque chose d’unique, d’introuvable et de précieux. C’est d’ailleurs la métaphore qui désigne le titre de l’album « Hlib El Ghoula » qui signifie le « lait d’ogresse », le lait qui redonne vie aux vielles chansons oubliées de notre passé en réunissant instruments tantôt traditionnels, tantôt contemporains pour s’adresser à toutes les générations en leur faisant découvrir un monde fait de nouvelles histoires.
Une recette inhabituelle qui a pu nous procurer le déjà mythique morceau « Dawri », hymne empoignant célébrant la vie et la transmission des préceptes ancestraux.

 

C’est incontestablement en live que toute la consistance et la ferveur viscérale de Ghoula sont déployées, de même qu’une deuxième partie 100% hip hop sera assurée par DJ Gamra, alors faites vite…


Vos billets vous attendent dans les points de vente suivants :
Cinémadart (Carthage), Cinéma Amilcar (Manar), Tiklik.tn.

Prix : 20dt en prévente / 30dt à l’entrée.

Autres Dates : 19 Novembre Rabat, Maroc (Visa For Music), 25 Novembre Sousse (Treesome), 08 Décembre Beyrouth, Liban (Beirut & Beyond)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *