Les liens des "Animaux Fantastiques" avec l'Univers d'Harry Potter

Ecrit spécialement pour le cinéma par la romancière J.K. Rowling (une première), le premier épisode de cette nouvelle saga magique, Fantastic Beasts and Where to Find Them (Les Animaux Fantastiques) est déjà acclamé par la critique. On parle du meilleur blockbuster de 2016 !

fantastic-beasts-movie-trailer-final-poster

 Cette friandise de fin d’année envahira nos salles à partir du Mercredi 16 Novembre. L’occasion pour nous de vous expliquer les liens de cette franchise inédite avec le monde du sorcier à lunettes.

Un Spin-Off/Prequel qui émigre en Amérique

[dropcap]R[/dropcap]owling nous plonge cette fois-ci dans une intrigue spécialement écrite pour le cinéma qui se déroule dans le New York des années 20 (Soit 70 ans avant les aventures d’Harry Potter).

L’idée tire son origine d’une encyclopédie publiée par l’auteur en 2001 sur le magizoologue Norbert Dragonneau, un collectionneur qui étudie et se bat pour la protection des créatures fantastiques qu’il traque dans le monde entier et qui débarque fraichement dans la communauté des sorciers américains.
Une encyclopédie qui est d’ailleurs étudiée à Poudlard, et mentionnée dès le premier tome d’Harry Potter en tant que manuel scolaire de notre trio préféré.

Le Passé tumultueux de Dumbledore 

[dropcap]B[/dropcap]eaucoup sont ceux qui avaient pensé aux premiers abords, que cette nouvelle saga était surtout un moyen d’user le filon jusqu’au bout pour que le Warner puisse encore plus se remplir les poches. Sauf qu’au fur et à mesure de la communication autour du film, les fans de la première heure ont vite compris que la saga prenait une direction qui laissait entendre un lien avec un évènement important de l’histoire de la magie.

En effet, dans la suite des Animaux Fantastiques, Rowling projette de continuer à faire voyager Norbert Dragonneau, pour détailler son parcours, tout en explorant le passé mystérieux de personnages déjà connus… Attendez vous de revoir Albus Dumbledore sous les traits d’un autre acteur, mais aussi Gellert Grindelwald, puissant sorcier et compagnon de jeunesse d’Albus qui a fini par basculer du côté obscur (dont il était éperdument amoureux, oui oui !), et surement d’autres personnages de Poudlard.

L’Hitler du monde de la magie 

[dropcap]U[/dropcap]ne partie de leur relation ambiguë a été relatée dans Les Reliques de la Mort, le dernier tome d’Harry Potter, mais le mystère reste total.
Décrit comme la terreur du monde de la magie, ce puissant mage noir a sévi partout en Europe (d’ailleurs les dates de son ascension et de sa chute ne sont pas sans rappeler celle d’un certain Fuhrer allemand).

Dans les films, Gellert Grindelwald a été vu sous les traits de deux acteurs : Jamie Campbell Bower qui l’a incarné dans sa version jeune le temps d’un flashback, et Michael Byrne dans sa version vieillissante où il se faisait tué par Voldemort dans une scène malheureusement coupée au montage que vous pouvez voir en bas.
Et devinez quel grand acteur sera chargé de donner vie au personnage dans sa version adulte ? Rien de moins que l’époustouflant Johnny Depp, qui trouve ici une belle occasion de renouer avec succès critique et commercial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *