PARDON MY FRENCH : La sensation electro-pop du moment prépare son tout premier EP

Ils ont provoqué un véritable engouement sur les réseaux sociaux avec leur reprise du titre Fool for You de Disclosure, ce groupe de quatre jeunes gens à l’apparence distinguée est porteur d’un véritable vent nouveau sur la scène musicale tunisienne.

15874983_1068141989975387_2415288276534988320_o

[dropcap]B[/dropcap]aptisés “Pardon My French”, cette expression d’origine hybride utilisée par les anglais au départ pour excuser leur mauvais français qui devint par la suite un terme ironique utilisé pour faire passer crème l’usage de langage grossier et de profanités.  Un nom quelque peu indiscipliné qui traduit la culture pop élégante du groupe, assaisonnée de ses mélodies chatoyantes et de ses rythmes sulfureux à la fois.

Faire écouter et partager leur passion pour la musique s’avère être leur principale aspiration, démocratisant ainsi un genre totalement délaissé sur la scène locale. Le groupe s’est formé à l’origine autour d’une initiative d’un concert organisé par une association de lutte contre le SIDA.  Balkis Boussetta chantait occasionnellement en solo, quant à Malek Mestiri (le beatmaker), Slim Limem (le claviériste) et Rayen Kaboudi (le bassiste), ils se sont tous les trois précédemment rencontrés dans le cadre de performances musicales.

[dropcap]D[/dropcap]otées d’une singularité électronique rythmiquement riche, trempées de timbres vocaux feutrés et doux, leurs reprises sont un melting-pot musical haut en couleurs duquel s’exhale une ambiance évoquant Disclosure ou encore le duo atypique français Paradis.
Mais leur inspiration ne s’arrête pas là… Pardon My French puise également ses influences dans les répertoires de David Bowie, James Blake, Air, Rone ou encore Daft Punk, Jean Michel Jarre, Gorillaz et Massive Attack.

Pour leur premier spectacle live le groupe d’interprètes en herbe s’est produit à l’INSAT en ayant recours au VJing. Une expérience enthousiasmante pour la formation chaleureusement applaudie par les jeunes spectateurs de la faculté. « On cherche à partager nos goûts et notre amour pour la musique électronique tout en gardant une empreinte pop racine années 90. On aimerait que les jeunes jouissent de ce mélange inouï et se laissent transporter par cette vague électronique glamour », nous confient-ils. 


Réjouissez-vous pour la suite, Pardon My French est en train de préparer son tout premier EP. Un album de compositions originales et de reprises minutieusement concoctées.
Un reportage Photo avec Hamideddine Bouali est également en projet. Et pour finir, une série de performances sera entamée en Tunisie à partir du 4 Février au Treesome, Sousse.

Pour suivre de près les pas de ce groupe, accédez aux liens ci-dessous.

Page Facebook : Pardon.M.French

Compte Soundcloud : pardonmyfrenchmusic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *