Jazz à Carthage accueille le suédois “Jay-Jay Johanson” pour la première fois en Tunisie

On vous recommande

Jazz à Carthage accueille le suédois “Jay-Jay Johanson” pour la première fois en Tunisie

C’est sur la somptueuse scène du festival “Jazz à Carthage » que l’artiste, chanteur, compositeur et interprète Jay-Jay Johanson se présentera pour la première fois en Tunisie, avec une performance qui suivra celle du trio de Jazzmen autrichien Mario Rom’s Interzone.

Jjjohanson

Un mélomane visionnaire

L’artiste de Skara, auparavant étudiant en architecture et adepte des arts, trottinait dans le monde des musiciens avec un premier groupe de Hard Rock. Mais c’est le Jazz qui inspirait le plus le jeune Jäje Johanson, de son vrai nom, qui s’est fondu éperdument dans un univers très intime de compositions, maniant un synthétiseur et une boîte à rythmes.

Jay-Jay Johanson s’intéressait au Jazz dissout dans des rythmes électroniques, de quoi émanait sa propre vision du Trip-hop. Peut-être aurait-t-il étrenné un genre inédit de musique ?

Le Crooner nordique 

Inspiré des groupes Trip-Hop de l’époque, Jay-Jay Johanson lance son premier album “Whiskey”, composé de neuf titres, un assortiment de rythmes mélancoliques, de voix hommasse et douce : Cet album a cartonné grâce aux titres “It hurts me so”, ou encore “The girl I love is gone”.

Depuis, l’artiste ne cesse de produire de la musique dans un style vivace et déambulant : Onze albums dont Tattoo, Poison, Spellbound, Crockroach, ou encore Opium, dernièrement sorti en 2015, un album pop-folk/Jazz.

Jäje est un dandy musical qui n’écrit jamais en suédois. Ses textes sont en anglais et quelques fois en français, pour que sa musique voyage au-delà des terres suédoises.

New Album 

Il s’agit du titre de son dernier clip sorti le 20 Mars 2017, extrait de son prochain album  “Bury the Hatchet” (enterrer la hache de guerre) qui sortira en Septembre.

Qualifié de minimaliste, la vidéo s’inspire d’une multitude d’œuvres artistiques, tel “le masque de nez” d’Irving Penn, ou encore le film “Qui êtes vous” de William Klein.

Elle parle ouvertement des masques sous lesquels le monde se dissimule, le tout est fondu dans une ambiance morne et mélancolique assurée par la voix pondérée du chanteur.

Le 4 Avril au festival “Jazz à Carthage”

Après une tournée en France l’auteur-compositeur suédois Jay Jay Johanson se posera l’espace d’une soirée le 4 Avril au Carthage Thalasso.

Le spectacle – inratable pour les amoureux des rythmes Trip-hop et Jazz se tiendra sur une scène qui a humblement accueilli des Jazzmans de nationalités multiples.

Visitez le site officiel de Jazz à Carthage pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On vous recommande