GROS PLANS : « Paysages urbains de Tunisie » exposition de Jellal Abdelkafi

« GROS PLANS, PAYSAGES URBAINS de TUNISIE» qui se tiendra du 12 au 31 mai au Palais Kheireddine dans le cadre du mois du patrimoine propose une sélection de travaux réalisés par Jellal Abdelkafi dans l’exercice de son métier d’architecte-paysagiste, urbaniste.

Au cours d’une carrière de cinq décennies, Jellal Abdelkafi a constitué un fond documentaire, iconographique et bibliographique d’une richesse telle qu’il peut  être considéré, en soi, comme référence et source de connaissance pour les générations futures.

Une exposition tous public

Le projet de l’exposition initié et porté par l’association Jezm est destinée aux professionnels, aux futurs professionnels que sont les étudiants dans diverses filières, aux décideurs des institutions nationales, régionales et locales, aux leaders du mouvement associatif, aux médias et au grand public. Elle donne à voir  des  travaux : plans, dessins, photographies, sélectionnés pour l’importance des projets, réalisés ou étudiés – car il est aussi instructif de savoir pourquoi certains projets d’intérêt public n’aboutissent pas – mais aussi pour leur qualité visuelle et graphique. L’exposition couvre un large éventail de projets qui portent sur la Médina de Tunis, le parc culturel de Carthage-Sidi Bou Saïd, l’aménagement des Berges du Lac de Tunis, l’identification et l’aménagement paysager des zones touristiques, les  plans d’aménagement urbain des communes de Hammamet, Sousse, Sfax, des  espaces publics, des jardins et parcs urbains, des  plans de protection et de mise en valeur du patrimoine, Tunis, El Jem, etc.

Une expo modulable et itinérante

Modulable et itinérante, l’exposition est appelée à circuler à l’intérieur du pays, principalement dans les villes sur lesquelles a travaillé l’auteur pour y exposer les projets qui les concernent spécifiquement. L’exposition a aussi l’ambition de voyager à Alger, Casablanca, Le Caire qui partagent les problématiques similaires de sauvegarde du patrimoine et de politiques urbaines, et, pourquoi pas, dans des établissements à vocation culturelle régionale tels que l’Institut du Monde Arabe à Paris ou le MUCEM ou la Maison de la Méditerranée à Marseille.

Commissaire : Houria Zourgane Abdelkafi

Conception/Production/Scénographie : Bechir Riahi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On vous recommande