MAGAZINE

CinéWax, pour les yeux du septième art

A la sortie de l’été, au Wax Bar, on reprend de bonnes habitudes. Motivé par la volonté de se réunir et de partager une passion commune pour le septième art, chaque dimanche, à partir de 19h, le cinéma y pose ses valises ! En avril dernier, l’équipe du Wax Bar a décidé de lancer un ciné-club, le « CinéWax ». Celui-ci, dédié aux jeunes réalisateurs et réalisatrices, tunisien-ne-s, leur offre la possibilité de projeter leurs films et d’en débattre, dans une ambiance décontractée et conviviale, sans prétention académique, animé par la spontanéité de tous. Bien qu’en Tunisie, chaque année, des centaines de courts-métrages sont réalisés, les salles de cinéma ne pratiquent pas les projections d’avant-séances. De ce fait, pour que ces films soient projetés, il faut attendre les festivals, tels que le Festival International du Film Amateur de Kélibia ou le Festival du Court au Kef, avant d’être perdu dans l’oubli. De ce constat, le « CinéWax » a eu pour intention de donner à ces œuvres un espace de projection et d’échange, gratuit et sans sélection au préalable. « Pour nous, chaque film raconte l’histoire de son équipe et leurs efforts. Nous ne faisons, donc, pas de sélection. D’ailleurs, nous préférons ne pas utiliser le terme professionnel ou amateur. Pour nous, chaque film mérite d’être vu et chaque débat doit participer à faire évoluer le cinéma en Tunisie », une idée que défend le ciné-club. Le CinéWax incarne la volonté de démocratiser le septième art, en faisant d’un lieu improbable, une salle de projection. Le club espère que la culture finira par envahir tout espace afin d’atteindre le plus de monde. « En facilitant l’accès à la culture on pourra aller, plus rapidement, vers une évolution sociale. Le CinéWax n’est pas une révolution culturelle, mais en multipliant cette initiative, nous pourrions y arriver », proclame le ciné-club. Pour sa rentrée, le CinéWax décide de s’agrandir. Prochainement, les moyens et longs métrages tunisiens feront leur entrée de champ, ainsi que des masters class. Cinéphiles, cinéastes, artistes, journalistes… le Wax Bar vous offre un moment de partage chaque dimanche, à partir de 19h, et c’est gratuit. Au programme, cette semaine, une édition spéciale Festival du Court au Kef (FCKef) avec : Rouge sur blanc de Raya Bouslah Nagra de Saif Chida Khalâa de Maher Hasnaoui 1999 de Haithem Sakouhi    par Amal Bint Nadia

Rampue ensorcellera les murs du Solar pour le prochain Sekay

« Une porte spatio-temporelle secrète offrant la possibilité d’un monde nouveau à celui qui la trouvera. » telle est la devise de Sekay, une promesse que le collectif tend à mettre en évidence dans sa version 2.0 de son Sekay Audio Journey, en invitant une des pointures du légendaire festival Burning Man, le prodigieux Rampue.                                                                                                           Cette musicalité organique avec des influences ethniques venue tout droit d’un univers où les sens se confondent, où les cultures et les sensations font preuve d’ouverture à une dimension colorée, rythmique et hypnotisante, on la doit à ce berlinois connu pour son live au Robot Heart à Burning Man, le festival où toutes les normes sont annulées pour laisser libre cours à votre « Inner animal » et lui permettre ainsi de voir le jour. Pour l’occasion, une décoration et des installations adaptées envahiront les locaux du Solar, avec un SPECIAL DRESS CODE obligatoire. Une réappropriation sous forme d’hommage à la tunisienne avec une petite différence : Au lieu du sable du désert de l’Arizona, vous aurez celui des côtes de Gammarth.     Soyez prêts à ressentir, Jeudi 12 Octobre prochain, danser vos tympans sur des rythmes où vous retrouverez l’empreinte d’une fougue émancipatrice et de tous ces musiciens qui nous font croire à la magie atmosphérique de l’ethnique, et des chants anciens appelant votre corps à se libérer pour n’obéir qu’au mouvement dicté par cette mélodie obnubilante.   Que la sorcellerie de la downtempo et de la deep house vous emporte ! http://Lien de l’évènement : https://www.facebook.com/events/853401924837080/    

Les TEDx 2017 se succèdent en Tunisie
Lire +

La série des TEDx en Tunisie pour cette année a commencé depuis le 12 Février avec le lancement d'une édition TEDxUniversityOfTunisElManar à Tunis. D'autres conférences TEDx ont suivi (TedxIHECCarthage et TEDxCarthage entre autres) et d'autres approchent à grands pas dans différentes villes tunisiennes. 1 TED c'est quoi ? Acronyme de "Technology, Entertainment and Design", il s'agit d'une série de conférences partantes du principe des "idées qui méritent d'être diffusées (Ideas Worth Spreading)" dans le but d'inspirer les gens et œuvrer pour rendre le monde meilleur. Le concept est simple : On donne une plate-forme aux meilleurs penseurs, innovateurs et visionnaires les plus inspirants au monde. Pendant 18 minutes, ces "speakers" vont partager leurs expériences et visions avec le public présent de la façon la plus innovatrice et efficace.Les conférences TED avaient commencé en 1984 en Californie, et gravitaient initialement autour des thèmes relatifs aux technologies et design (suivant la logique de la Silicon Valley dont TED est originaire). C'est vers la fin des années 90 que les TED, récupérées par la Fondation Sapling (une fondation à but non-lucratif), s'étalent encore plus pour atteindre et susciter l'intérêt de plus de personnes à travers le monde. Cette globalisation est observée d'abord à travers les endroits des TED, avec l'introduction du TEDglobal dans plusieurs villes du monde ainsi que la mise en oeuvre du projet OTP (Open Translation Project), qui consiste au sous-titrage des TED à plus d'une centaine de langues, permettant ainsi aux communautés qui ne parlaient pas l'anglais d'assister et assimiler les conférences. Les thèmes abordés ont également été étendus, et on invitait ainsi des scientifiques, musiciens, philosophes et autres à prendre la parole aux TED. 1 Qui a parlé aux TED ? Plusieurs personnalités de renom et d'influence ont parlé aux TED, notamment le 42ème président des Etats-Unis Bill Clinton, l'ex premier-ministre de la Grande-Bretagne David Cameron, le fondateur de Microsoft Bill Gates ou encore l'anthropologue britannique et messager de la paix des Nations Unies Jane Goodall parmi tant d'autres. TEDx : En quoi cela diffère des TED ? Les conférences TEDx sont des conférences qui, bien qu'étant indépendantes des TED, utilisent les mêmes principes et règles instaurées par TED. Les TEDx peuvent être organisées n'importe où dans le monde, par n'importe quelle personne ou organisme doté d'une licence gratuite délivrée par TED (notamment à l'issue d'une participation au programme TEDFellows). Plus d'un millier de conférences TEDx ont eu lieu dans plus d'une centaine de pays au monde, avec différents programmes et conférences thématiques allant des plus génériques tels que TEDxYouth, TEDxCorporate, TEDxWomen ou TEDx in a Box, aux plus spécifiques comme TEDxHarvard, TEDxWellington ou TEDxWalledCity...En 2012, un TEDx Music Project a été créé. Il s'agit d'une librairie regroupant les meilleures performances musicales ayant eu lieu durant des conférences TEDx. Cette librairie compte actuellement plus de 600 titres disponibles en écoute sur Souncloud. 1 TEDx En Tunisie TEDx a été introduit en Tunisie depuis 2010, voyant participer des personnalités telles que Raja Farhat, Olfa Youssef, Slim Amamou, Rim Banna, Leila Charfi, Teyssir Ksouri, Majd Mastoura et Hend Chaouch entre autres... L'événement a tant de succès auprès des tunisiens qu'il est très courant de voir les places consacrées gratuitement au public s'épuiser seulement quelques heures (voire quelques minutes dans certains cas) après l'ouverture des inscriptions pour une conférence TEDx quelconque.En 2017, on a déjà eu droit à une édition TEDxCarthage au Palais des Congrès à Tunis avec la participation de personnalités telles que Ghazi Mrabet, Faten Kallel, Badreddine Ouali, Rochdi Belgasmi entre autres. La prochaine conférence TEDx sera celle à Dar Nabeul (TEDxNabeul) qui aura lieu le 1er Octobre et verra la participation de Lina Ben Mhenni, Fares Ben Souilah, Jaafar Gasmi et Wafa Ghorbel entre autres. D'autres événements TEDx tunisiens ont déjà été programmés et prévus fin 2017/début 2018 :TEDxUniversityofMannouba le 7 Octobre à TunisTEDxLycéePilotedeSousse le 29 Octobre à SousseTEDxElMenzahWomen le 1er NovembreTEDxSidiMansour le 26 Novembre à SfaxTEDxYouth@ElMenzah le 17 Décembre à TunisTEDxDjerba le 24 Décembre à DjerbaTEDxJendoubaVille le 24 Décembre à JendoubaTEDxGammarth le 13 Janvier 2018 à Tunis 1 Les lieux exacts ainsi que les listes des speakers seront dévoilés à l'approche de chaque conférence.

Une première édition du Festival du Film d’Horreur de Tunis

Les cinéphiles en Tunisie, en particulier ceux adeptes du genre de fiction palpitant, auront de quoi se régaler pendant six jours à partir du 15 Septembre, date du baptême de feu du Festival Du Film d'Horreur de Tunis. 1 A quoi ressemblerait ce festival ? A l'instar du Screamfest Horror Film Festival à Hollywood ou le FrightFest à Londres, qui œuvrent depuis le début des années 2000, le Festival du Film d'Horreur de Tunis (ou Tunisian Horror Film Festival pour les anglophones) sera un événement consacré, comme son nom l'indique, à la projection des films appartenant au genre cinématographique angoissant. Que ceux soient des films à grand succès ou des nouvelles sorties à découvrir en avant-première, "l'épouvante" sera le mot d'ordre aux salles de cinéma Le Palace Tunis et Le Majestic qui auront pour tâche d'abriter la toute première édition de ce nouveau né. Teaser - Festival du film d'horreur de TunisPréparez-vous à faire face à la terreur ! "Le festival du film d'horreur de Tunis" arrive dans sa première édition et vous propose une sélection intense de films réussis dans leur genre , ainsi que des avant-premières .Publié par Cinéma Le Palace Tunis sur mercredi 30 août 2017 Le Programme du Tunisian Horror Film Festival The Conjuring 2 : The Enfield Poltergeist La suite des Dossiers Warren qui met le couple de démonologues à Londres, où ils devraient aider une famille victime d'hantise. Ce film, sorti en 2016, sera en projection pour la première séance du samedi 16 septembre. Mother! On ouvre le bal avec l'avant-première du thriller anxiogène du réalisateur de "Requiem For A Dream" et "Black Swan", avec une affiche réunissant deux acteurs oscarisés, à savoir Jennifer Lawrence et Javier Bardem. Le film qui marquera le coup d'envoi du festival, aura également droit à une seconde projection le lendemain. Les deux "Annabelles" Après The Conjuring, il convient de regarder son spin-off Annabelle, ainsi qu'une suite qui est en effet une préquelle, Annabelle 2 qui était sorti cette année-même. Les deux films formeront le menu du dimanche 17 Septembre. Lights Out Ce film sorti en 2016, est en effet une réadaptation, réalisée par David F.Sandberg, de son propre court-métrage éponyme. "Lights Out" vous plongera dans les affaires d'une famille dont les mystères inexplicables ne font leur apparition que dans le noir. The Ring Le film culte de Gore Verbinski, dépictant l'histoire d'un "cercle maudit" qui condamne à une mort atroce quiconque y rentrant, sera bien de la partie pour le Festival du Film d'Horreur à Tunis lors de la première séance de projection du mardi. It Dernier, mais loin d'être le moindre, la clôture du Tunisian Horror Film Festival marquera l'avant-première de cette nouvelle adaptation cinématographique du célèbre roman éponyme de Stephen King. C'est donc avec le Clown cabriolant que les festivaliers feront leurs adieux (ou au-revoirs l'année prochaine, espérons-le) du Festival du Film d'Horreur à Tunis. Don't Breathe Le film de Fede Alvarez qui raconte l'histoire d'un simple cambriolage qui prend pourtant un tournant vers le pire, est prévu à la seconde projection du lundi 18 Septembre.  Ouija: Origin Of Evil Sorti en 2016 en guise de préquelle du premier "Ouija" (2014), ce film tourne autour d'une planche ouija commandée par des fausses médiums en guise d'arnaque, qui s'avère de loin plus fonctionnelle qu'on aurait envisagé. A l'exception des deux avant-premières faisant l'objet de l'ouverture et la clôture du festival, qui seront en projection à 19H, les spectateurs auront accès à deux séances successives chaque jour (17H et 19H) avec deux films différents, pour un seul ticket de 7 dinars. 1

Chouftouhonna 2017 : Le côté artistique du féminisme tunisien

Du 7 au 10 septembre 2017, on aura droit à une 3ème édition de Chouftouhonna, le festival international d'art féministe, qui animera pendant 4 jours le Palais du Théâtre à la place Halfaouine, également siège social du Théâtre National Tunisien. 1 Art et féminisme tunisien, Chouftouhonna de Chouf Chouftouhonna est organisé par l'association Chouf, se définissant comme étant "une organisation féministe qui se mobilise pour les droits corporels et sexuels des femmes. L’association s’appuie sur une structure horizontale qui refuse toute hiérarchisation des rapports entre membres."Cette association féministe se veut un collectif d'activistes audio-visuelles, faisant principalement usage des réseaux sociaux et des nouvelles technologies d'information et de communication, dans l'optique de "permettre aux femmes tunisiennes et plus spécifiquement aux femmes FSF un espace de parole et de construction qu’elles ne peuvent obtenir que très difficilement de par la double oppression à laquelle elles doivent se confronter beaucoup trop souvent", sans pour autant prétendre avoir une vocation politique : "nous ne rapportons pas le féminisme à une forme politique quelle qu’elle soit. Au contraire nous le définissons comme une prise de conscience et une déculpabilisation de se vivre en tant que femme. Dans nos libertés de pensée comme de corps." 1 La Compétition Choftouhonna 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Pour cette année, le festival d'art féministe réunit près de 250 artistes venus de plus de 50 pays qui vont exposer leurs œuvres d'arts, entrant en compétition dans six différentes catégories :Art plastique (la peinture, la sculpture, la céramique, les gravures)Art scénique (la danse, le cirque, le théâtre, l'expression corporelle, les performances live, le slam, la poésie)Art graphique pour les arts numériques fixes (dessin, bd, photomontage/collage…)PhotographieMusiqueCinéma (courts et très courts métrages, longs métrages, documentaires, animations…) La tâche de délibération sur cette compétition sera confiée à un jury pluridisciplinaire composé d'une dizaine d'artistes locaux et internationaux. Ateliers et autres attractions au menu Outre la compétition artistique, le programme du festival prévoit également cinq ateliers de différentes activités qui auront lieu à l'espace Hbiba Msika, désignées comme suit :Un atelier de football féminin le 07 Septembre de 11h à 15 h et le 08 Septembre de 10h30 à 14h30, avec Jamie Zulauf de l'Allemagne.Un atelier Voguing le 07 Septembre de 11h à 15 h et le 08 Septembre de 10h30 à 14h30 avec la danseuse française Ari De B.Un atelier fanzine le 09 Septembre de 10h30 à 14h30 avec Henna Räsänen, une artiste finlandaise venue de Berlin.Un atelier "illustration" le 09 Septembre de 10h30 à 13h30 et le 10 Septembre de 11h à 15h, avec l'artiste et designer française Maeril.Un atelier Electronic Making Sound le 10 septembre de 11h à 15h avec Rehab Hazgui, co-fondatrice d'EL FABRIKA. A toutes ces activités viennent s'ajouter des séances de tatouages sur rendez-vous tout au long de la durée du festival, assurées par deux tatoueuses tunisiennes, en l'occurence Manel Mahdouani qui oeuvre depuis 2013, s'est spécialisée dans les tatouages amazigh et préfère se déplacer pour tatouer plutôt que d'avoir une adresse fixe, ainsi que Dharma Myriam Zéramdini, tatoueuse, modèle et professeur d'art tunisienne ayant un style punk/grunge.La rubrique Soukouhonna (سوقهنّ), un espace dédié aux créatrices, revient également pour cette année. 1 2 3 4 Dernier point, mais certainement pas le moindre, deux soirées DJ avec une pléthore de DJs venus des quatre coins du monde faire la fête au WAX bar à vinyles. Plus de détails sur les dites soirées ici.

L’Ecole de l’Acteur ouvre ses portes pour une nouvelle édition

Le Théâtre National Tunisien a lancé un appel à candidature pour la 4ème édition de l'Ecole de l'Acteur, et ce jusqu'au 15 Septembre 2017. 1 L'école en question, fondée en 2014 sous la direction de Fadhel Jaïbi, devrait intéresser les passionnés du théâtre qui ont eu le plaisir de le pratiquer dans un cadre professionnel ou amateur, puisqu'on y propose une formation d'acteur professionnel durant environ 9 mois, à raison de 35 heures par semaine.La formation est un ensemble d'ateliers dirigés par des professionnels et universitaires de renommée tels que Fadhel Jaïbi, Jalila Baccar, Raja Ben Ammar, Kays Rostom Fethi Akkari, Imen Smaoui, Saloua Ben Salah, Ikbal Zalila et Moez Safta entre autres, en plus d'intervenants étrangers. Les admis au terme de cette formation ont droit à un contrat de 12 mois de création et de diffusion au sein du Jeune Théâtre National. L' Plus d'informations : http://bit.ly/2bZtKvRPublié par Théâtre National Tunisien sur vendredi 9 septembre 2016 Donc si vous connaissez quelqu'un (ou l'êtes vous-même) qui a moins de 32 ans, muni d'un Baccalauréat+2 et qui a envie d'avoir une formation d'acteur professionnel digne de ce nom, ce n'est plus la peine d'aller chercher à l'étranger, l'opportunité se présente à vous en Tunisie-même, alors foncez et laissez surgir l'Al Pacino en vous. Pour avoir la fiche de renseignements à remplir et inclure dans le dossier de candidature, ainsi que plus de détails, jetez un coup d’œil au site web du Théâtre National Tunisien.

Rouhanyet 2017 : De Sidi Bou Ali à Sidi Bou Saïd

Initié l'année dernière par la fondation Rostom, "Rouhanyet" ou l'International Mystic Music Festival, un événement tournant autour de la spiritualité, la paix et le rapprochement des cultures, se réitère cette année à Sidi Bou Saïd à partir du 23 au 28 Août. 1 Après Nafta, au tour de "SidiBou" La première édition de Rouhanyet avait eu lieu, l'année dernière, à la ville de Nafta au sud tunisien. Malgré le succès de l'édition tenue Novembre dernier, on a constaté une "migration" de Rouhanyet vers la banlieue nord de la capitale, également fief du très célèbre Saint Sidi Bou Saïd. Hichem Rostom revient sur les motifs de cette relocalisation lors de son passage chez Mosaïque FM la semaine dernière :"L'année dernière, le choix de Nafta portait un message sur l'importance de la décentralisation et de diversification et ce fût un grand succès. Toutefois, pour des raisons essentiellement logistiques, on ne peut pas faire évoluer ce festival à un calibre International dans un endroit où il y a un seul hôtel, ce qui limite énormément le nombre de gens pouvant assister et donc la portée du festival. Notre ambition grandit, nous voulons faire atteindre notre message à l'échelle internationale, un message du pays de l'amour, de la tolérance et du dialogue entre les cultures et les religions qui est la Tunisie. Un tel message est seulement diffusable à travers une plateforme pouvant abriter au moins 20 mille visiteurs par jour. Quant à Nafta, on y a bel et bien instauré un festival de musique spirituelle qui va continuer à exister, ce sera juste un festival à vocation plutôt locale".  Le Programme de "Rouhanyet" : plus qu'un festival, une expérience spirituelle totale 1 Selon Hichem Rostom, plutôt qu'un "festival" où on se contente d'assister à une soirée musicale et revenir chez soi, Rouhanyet ressemble plus à un "forum spirituel" (ملتقى روحاني) s'étalant tout au long de la journée selon une programmation quotidienne précise.On commence par "nourrir son corps" pendant la session "Oasis de lumière" à travers des séances de Yoga et de méditation avec de la musique live à partir de 9 heures.A 11 heures il est temps de "nourrir son cerveau" avec une "conférence" faite par des figures connues de spiritualité qui vont expliquer et parler des origines et traditions des différents groupes et pratiques soufis et spirituels.Les "siestes poétiques" viennent à 17 heures, poursuivies par la session "Tariqat" à 18 heures.A 20 heures, au palais d'Ennejma Ezzahra, place à "Qoudousyet", une session réservée chaque jour pour les musiques sacrées du monde, pas nécessairement de la musique soufie mais incluant aussi d'autres musiques sacrées comme le Gospel.Un autre spectacle à 22 heures sous une rubrique "Sahriyet" pour la World Music.Pour finir, au Jardin de l'Hôtel de Ville, on a droit à partir de 23 heures aux "Mystic Vibes", une rubrique essentiellement pour les jeunes où des groupes et des Dj's tunisiens jouent de la musique mystique électronique. Programme Complet  1 Le jour d'ouverture le 23 Août avec seulement une soirée d'hommage aux artistes syriens avec l'ensemble Al-Kindî  à part, ces activités quotidiennes se retrouvent presque durant le reste de Rouhanyet, orbitant autour d'une thématique qui diffère pour chaque journée : Asqh & Wajd (عشق و وجد) le 24 - Lotfi Bouchnak Fi Hadhret ALLAH - Ensemble IBN'ARABI Spirit Of Africa le 25 - Gnawa de Tanger - High Rock Gospel Singers Egyptian Soufi Day le 26 - Mahmoud Touhemy Al  BORDA - Amer Eltony Indian Night le 27 - Javed Hussain Khan - Dhoad Gypsies of Rajasthan Clôture le 28. - Nafass - Ensemble Diwan Programme 1 2 3 4 5 6

FACE AU PROFIL : « Emel Mathlouthi »

Tête à tête avec Emel Mathlouthi après 5 ans d'absence sur la scène tunisienne. Nouvelle vie, nouvel album et nouveau concert au Festival International de Carthage FC. EMEL Marthlouthi face à ZOOPOLISTête à tête avec Emel Mathlouthi après 5 ans d'absence sur la scène tunisienne. Nouvelle vie, nouvel album et nouveau concert au Festival International de Carthage FCPublié par ZOOPOLIS.tv sur lundi 7 août 2017 Face au profil Face au profil : « Wassim Ghozlani » FACE AU PROFIL : « Lina Lazaar » Face au profil : « VIPA » Face au profil : « Kaouther Ben Hania »

Emel Mathlouthi fait sensation au KEXP

Malgré des années d'éclipse sur la scène locale, Emel Mathlouthi continue à œuvrer et empiler les performances somptueuses aux quatre coins du monde. Son passage le 15 mai dernier à KEXP-FM aux Etats Unis n'en est qu'un exemple. 1 1 Attends, c'est quoi le KEXP déjà ? KEXP-FM est une station de radio publique américaine diffusée sur la fréquence 90.3 FM à Seattle, Washington, considérée comme étant la plus grande "listener-supported music radio" (radio musicale financée par ses auditeurs) au monde, ayant le support financier de plus de 14000 enthousiastes de musique. La radio compte une moyenne de 200 milles écoutes par semaine à travers le monde, ainsi que plus de 2 millions de vues pour sa chaine Youtube chaque semaine.KEXP-FM s'intéresse principalement à la promotion des jeunes artistes talentueux qui sont peu connus et peu supportés par les outlets médiatiques habituels. L'émission ne se limite toutefois pas aux jeunes talents "indie", invitant également des musiciens de renommée, à l'instar de Valerie June, Father John Misty, Kevin Devine, Marty Stuart et Jeremy Enigk entre autres. 1 Emel Mathlouthi Live On KEXP Lors de son passage à KEXP, Emel Mathlouthi a joué quatre chansons de son répértoire, commençant par "Dfina" et "Lost" pour poursuivre avec "Thamlaton" et clôre avec son morceau phare "Kelmti Horra".  L'artiste tunisienne délivre un panaché entre l'Electro-Punk anglais des années 90 et la Trance, avec une ambiance de musique de film. Les paroles allant du lucide à l'abstrait, à l'image du morceau "Thamlaton" qui décrit une sorte de révolution des cellules à l'intérieur du corps humain. "Dfina", qui est souvent décrit par la chanteuse comme étant un morceau à la Kanye West, contient même un passage vocal qui fait vivement penser au célèbre "Smack My Bitch Up" du groupe The Prodigy.Une performance qui a fait impressionner l'animateur et plusieurs auditeurs étrangers (à juger par les commentaires sur les plateformes en ligne) qui découvraient la chanteuse tunisienne à travers la radio américaine. Actuellement en tournée mondiale, Emel Mathlouthi sera de retour à la scène locale (après près de cinq ans d'absence) à l'occasion du Festival International de Carthage, pour la soirée du 12 Août. 1 On vous laisse découvrir notre tête à tête avec Emel Mathlouthi EMEL Marthlouthi face à ZOOPOLISTête à tête avec Emel Mathlouthi après 5 ans d'absence sur la scène tunisienne. Nouvelle vie, nouvel album et nouveau concert au Festival International de Carthage FCPublié par ZOOPOLIS.tv sur lundi 7 août 2017

Festival Juste Pour Rire Tunisie 2017 : Rebelote

Après une première édition organisée l'année dernière au théâtre de plein air de Hammamet, c'est au Baron D'Erlanger (Ennejma Ezzahra) à Sidi Bou Saïd que le festival Juste Pour Rire Tunisie, organisé par Just Production et radio IFM, posera ses valises cette année, à partir du 11 Août et jusqu'au 21 du même mois. 1 Annoncé vendredi 21 Juillet 2017 lors d'une conférence de presse à la Villa Bleue à Sidi Bou Saïd. La porte parole du festival, Zeineb Melki déclare : « la culture fait le tourisme et le rire est la meilleure chose pour s’amuser. Donc, à travers ce festival nous espérons promouvoir le tourisme dans notre pays.».L'animatrice à la radio IFM revient également sur les améliorations apportées à cette édition par rapport à sa précédente de l'année dernière : « Cette année le festival prend des airs de grandeur grâce au comité de direction et à toute l’équipe de Juste pour Rire, surtout qu’il va nous faire découvrir de nouveaux talents, qui je l’espère, vont vous surprendre ». 1 2 3 Un programme qui promet Pour cette édition, les spectateurs auront droit à un menu varié et riche qui n'a pas l'air de décevoir, mêlant un nombre d'artistes confirmés à plusieurs nouvelles têtes de talent à découvrir. A l'affiche, plusieurs artistes et humoristes tunisiens de renommée tels que Nidhal Saadi, Lotfi Abdelli, Wajiha Jendoubi et Moez Toumi...En addition, des comédiens et artistes venus du Maroc, de la France, du Canada, de l'Espagne et de la Côte d'Ivoire avec pour intention de délivrer un mélange d'humour, stand-ups, One Man Shows, chants, spectacles de magie et même un spectacle d'Hypnose Comedy pour la première fois (avec l'hypnotiseur El Lokoho). Programme complet 1 Un festival de renommée mondiale qui atterrit sur nos terres "Juste Pour Rire" a été fondé en 1983 à Montréal par Gilbert Rozon. Aujourd'hui considéré comme le festival d'humour le plus prominent au monde, s'internationalisant en plusieurs filiales en France, aux Etats Unis, l'Angleterre, l'Australie, l'Allemagne et la Belgique entre autres. Depuis 2016, la Tunisie devient le premier pays arabe à abriter le festival. Ayant déjà produit et distribué des émissions télévisées dans plus de 30 pays et sur une centaine de compagnies aériennes, Juste Pour Rire continue en perpétuité à chercher et produire les humoristes talentueux en herbe.L'édition 2017 en Tunisie nous promet un produit nouveau et non-conventionnel qui, par sa variété, est espéré pouvoir faire ravir les spectateurs en quête de divertissement.