# danse

Yasmine Azaiez ‘Fabulous’
Read More

Yasmine Azaiez 'Fabulous' Le 17/08/2017 à 22:00 Au Théâtre Romain De Carthage voir map 20 dt - 30 dt Vidéoréservez Détails Le but de ce spectacle est de faire un show qui n’a jamais été vu ou assuré par un artiste tunisien sur la prestigieuse scène du Festival International de Carthage.Un spectacle inspiré par de grandes performances comme celles de Beyoncé, Stromae, ou encore Michael Jackson.Yasmine Azaiez sera accompagnée par son orchestre complet composé de son quintet, les étudiants de son académie, ainsi que deux artistes américains jouant sur la Marimba et le Shakuhachi.Le spectacle sera accompagné d'un mapping qui vous en mettera plein les yeux.SOYEZ PRESENTS! BE THERE! 1 2

Carnaval d’Aoussou A Sousse : Origines et présente forme

Chaque année, du 26 Juillet au 13 Août, la ville de Sousse est animée par le coutumier carnaval d'Aoussou. C'est un événement festif ayant un programme riche et varié. Pendant plus de deux semaines, les spectateurs sont gâtés avec des défilés, des tableaux chorégraphiques, des chants ainsi que les délices spéciaux de la région. 1 Un Carnaval qui regorge d'attractions La partie la plus notable du carnaval est son coup d'envoi. Il s'agit du fameux défilé du grand char symbolisant "Baba Aoussou" en compagnie d'autres mini charrettes, caravanes et marionnettes géantes, ainsi que de multiples troupes d'artistes locaux et étrangers mêlant chants et danses. Le dit défilé parcourt les deux kilomètres sur lesquels s'étale la corniche de Boujaâfar. Cette avenue est le fief principal du rituel qui, outre les stands des produits artisanaux et alimentaires, est également arpentée par près d'une centaine de milliers de spectateurs tunisiens et touristes chaque année.D'autres mini défilés ont souvent lieu dans les prochaines journées du carnaval. On organise également des soirées de Fiesta (comme l'appellent les habitants de Sousse) où les spectateurs ont droit à une soirée consacrée principalement à la dégustation des spécialités culinaires de la région, préparées par des cuisiniers de réputation mondiale à partir d'ingrédients purement biologiques. photos de Hamed Jaiem 1 2 3 4 5 1 Les festivités aux connotations originellement religieuses Le Carnaval d'Aoussou, bien qu'organisé par le gouvernement tunisien depuis seulement 58 ans, est un rituel païen dont les origines remontent à l'époque Phénicienne. Aoussou ou "Awussu" serait composé de deux mots berbères "Awu" (qui signifie "prendre") et "Ssu" (qui veut dire "boire"). Le terme désigne la canicule du mois d’Août (selon le calendrier berbère) qui frappe la région du Sahel chaque année. Cette période succède directement à la saison de récolte, notamment des olives considérées comme étant le produit phare de la région. Pour les agriculteurs, la saison en question regorge de travail fastidieux sous la chaleur et humidité causée par la canicule. Ces conditions finissent naturellement par drainer leurs énergies. C'est pour cette raison qu'ils voient en Aoussou une période propice de se revigorer. De là est née la tendance à consommer beaucoup huile d'olive, de bouillie blanche, de tahini à base de fenugrec et du lait de chèvre maltaise (entre autres) durant Aoussou.La tradition est en effet dédiée au Dieu de la mer Neptune (appelé "Baba Aoussou" par les Sahéliens) qui est cru visiter et bénir la mer de Boujaâfar et ceux qui s'y baignent durant la période d'Aoussou de chaque année. Cette connotation religieuse est toutefois quasi-dissipée de la culture et la conscience générale autour du carnaval de nos jours. Même ceux qui sont au courant de cet aspect de la tradition ont tendance à le rejeter en raison du caractère paganisé et blasphématoire par rapport à l'islam. C'est pour cette raison que le carnaval, dans sa version moderne, adopte plutôt une vocation festive qui est essentiellement touristique. Quand on observe le nombre de touristes et étrangers attirés par cette festivité, que ce soit dans les rangs des spectateurs ou même les différents groupes artistiques arabes, africains et même européens qui y participent chaque année, force est de constater que ladite vocation finit bien par payer. 1 1 photos de Hamed JaiemToutefois, il n'en demeure pas moins que le Carnaval d'Aoussou, notamment depuis sa réinstauration après des années d'absence de 2011 à 2015 pour des raisons financières et soucis de sécurité, constitue sans doute une échappatoire de défoulement tant mérité. Ceci est surtout valable pour les riverains de la région qui se voyaient récemment importunés par des événements allant des tempêtes de sable aux attentats terroristes. L'édition de cette année était donc une occasion rêvée et bienvenue pour faire la fête et littéralement "changer d'air" à la perle du Sahel Tunisien. 1 2 3 4 5 photos de Hamed Jaiem