Vous êtes dans : Home / Cinéma / Standing ovation et Presse unanime pour « La Belle et la Meute » de Kaouther Ben Hania

Standing ovation et Presse unanime pour « La Belle et la Meute » de Kaouther Ben Hania

Une projection qui a conquis le public de la croisette et qui a valu à notre réalisatrice nationale et à son équipe quinze minutes d’applaudissements et d’ovation ininterrompue.

La première projection mondiale de La Belle et la Meute (Aala Kaf Ifrit) de Kaouther Ben Hania a eu lieu Vendredi 19 mai dernier à Cannes en sélection officielle « Un Certain Regard » parmi 16 films internationaux dont deux seulement du monde arabe : La Tunisie, et son pays frère et frontalier l’Algérie, présent en compétition avec le road-movie politique « En attendant les hirondelles », de Karim Moussaoui.

Des Critiques Dithyrambiques

« Thriller féministe étonnant, La Belle et la Meute est, avant tout, la chronique haletante de la naissance d’une conscience politique. » Télérama.

« Un film haletant et nécessaire en seulement neuf coups. » The Hollywood Reporter.

 « Le film de Kaouther Ben Hania est une réalisation d’auteur avec un tour de force grâce à la performance d’une future star Mariam Al Farjani. » Dan Berger – Oscilloscope.

« La Belle et la meute, claque cinématographique, claque féministe » RTL.

venturelli/Getty images

« La Belle et la meute édifiante démonstration tunisienne de la continuité d’une absence de droits…Reste que le film est tout de même un brûlot efficace venu d’un pays trop rare dans le paysage cinématographique. » Abus De Ciné.

« La réalisatrice tunisienne propose un cinéma profondément politique et nécessaire. » Artistik rezo.

« Un film tunisien secoue le Festival de Cannes. » Jeune Afrique.

« Kaouther Ben Hania, se joue de nos nerfs, de notre capacité à résister ou bien à capituler. Elle offre au spectateur une palette de personnages, autant de possibilités de résolution que de reddition. » L’expression.

Saluons également la reconnaissance cannoise du jeu tout en retenue de Majd Mastoura dans Hédi, sacré meilleur acteur par Les Prix des Critiques du Centre du Cinéma Arabe, cérémonie organisée en marge du festival. 

Rendez-vous donc le 27 mai, date à laquelle le jury de la catégorie Un certain regard, présidé par l’actrice Uma Thurman, dévoilera son palmarès pour cette année, en attendant la sortie en salle prévue pour cet automne.

Quelque chose nous dit que le film ne va pas repartir les mains vides… Uma aka Beatrix Kiddo étant une insatiable fan des personnages féminins féroces et déterminés qui se battent pour faire valoir ce qu’on leur doit.

A propos de Donia MANSOUR

Laisser un commentaire